Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 août 2015 1 17 /08 /août /2015 11:51
LA GRATITUDE DE "DIANE", DIPLOMEE NOTAIRE

LA GRATITUDE DE « DIANE », DIPLOMEE NOTAIRE

« Diane », diplômée notaire, nous nous envoie son commentaire, dans lequel elle exprime sa profonde gratitude envers tous les acteurs de la loi Macron :

« Diane

Je salue ici le courage du Président Valéry GISCARD D’ESTAING qui se positionne CLAIREMENT en faveur de la LOI portée par Monsieur Emmanuel MACRON, notre si courageux et talentueux Ministre de l’Économie qui fut en 2008, ne l’oublions pas, Rapporteur du Rapport ATTALI qui fut remisé dans les placards de la République tout comme différents rapports par manque de courage (comme l’a déclaré Monsieur Jacques ATTALI que je remercie ici pour la clarté de ses réflexions sur le notariat français) de nos élus pris de panique devant le comportement des chauffeurs de taxis (officiellement) mais surtout et en fait (donc officieusement) de peur de faire de la « peine » à une partie non négligeable de leurs chers électeurs que représentent les « notaires Ancien Régime ».

ENFIN ! UN HOMME DE DROITE (et quel homme ! Excusez-moi du peu : notre ancien Président de la République Française, Valéry GISCARD D’ESTAING, aujourd’hui Membre de Droit du Conseil Constitutionnel, passionné par l’idée de L’EUROPE jusqu’à ce jour, qui a milité pour le concept d’ « avocat-notaire » comme il existe en Europe sauf, bien entendu… dans notre cher pays (et quelques autres en Europe et qui se comptent sur les doigts de la main) de droit latin , et qui fut fondateur du Parti Républicain, représentant « le centre » !) S’EST ÉLEVÉ OFFICIELLEMENT CONTRE LE MANQUE DE MODERNITÉ DE CERTAINS « SAGES » QU’IL CONSIDÈRE OFFICIELLEMENT COMME DES HOMMES DU XIXème siècle. C’est une douce litote et j’irai ici un peu plus loin que lui en les qualifiant d’hommes du Moyen-Âge puisque visiblement, ils défendraient encore le statut moyenâgeux du notariat français qui n’a plus lieu d’être aujourd’hui puisque cela constitue UNE INJUSTICE SUPRÊME de considérer les diplômés notaires et les clercs de notaires comme des « valets du Moyen-Âge », voire «des « esclaves » donc en fait des « sous-hommes » par rapport aux « notaires Ancien Régime » qui se sont toujours considérés et qui se sont toujours OSTENSIBLEMENT comportés vis-à-vis des précédents comme de véritables « dieux vivants ».

Les diplômés notaires ont rêvé de la réforme du statut du notariat et la Gauche l’a fait MERCI À TOUS !

Il était temps en effet de réformer et d’abolir cette loi fiscale scélérate « monarchiste » de 1816 qui a ressuscité en particulier « la charge notariale sous l’Ancien Régime» nonobstant la Révolution Française, qui, le 4 août 1789, avait POURTANT ABOLI OFFICIELLEMENT TOUS LES PRIVILÈGES DE L’ANCIEN RÉGIME ATTACHÉS, EN PARTICULIER, AUX FAMEUSES « CORPORATIONS ».

Il nous faut rendre officiellement hommage ici également à notre courageux Président de la République actuel, Monsieur François HOLLANDE qui nous a considérablement compris et aidés significativement en demandant à Monsieur le Premier Ministre à tout son gouvernement de faire en sorte que la Loi MACRON soit effective dans le notariat en particulier.

Je rends ici également hommage et je remercie très chaleureusement bien entendu aussi Monsieur Manuel VALLS, notre courageux et talentueux Premier ministre qui n’hésite jamais à aller jusqu’au bout de ses idées dès qu’il est sûr de leur bien fondé pour ses concitoyens qui souffrent encore aujourd’hui d’injustices flagrantes à cause de lois, de règlements et d’usages ABSOLUMENT OBSOLÈTES, INJUSTES ET NON FONDÉS PUISQU’ALLANT À L’ENCONTRE DU PRINCIPE D’ÉGALITÉ ÉCRIT DANS LE TRIPTIQUE DE LA DEVISE DE NOTRE RÉPUBLIQUE et qui s’indigne tout aussi légitimement lorsque, partout où il en a connaissance une injustice existe et n’hésite pas à la stigmatiser. Merci ! Monsieur le Premier Ministre !

Enfin, je remercie ici Madame Christiane TAUBIRA, Garde des Sceaux et  Ministre de la Justice d’apporter toute sa bienveillance dans les dossiers de demande d’installation que nous allons lui faire parvenir afin que PERSONNE parmi les candidats (courageux, car, Madame le Ministre, il faut l’être pour envisager de s’installer comme notaire, pour des personnes qui, depuis de longues années militent en faveur de l’installation libre et n’ont pas ménagé leurs efforts tant auprès des autorités compétentes que dans leur environnement immédiat pour ENFIN rendre un service public à leurs concitoyens via cette si belle profession que constitue pour eux le notariat car IL FAUT QU’UN NOTAIRE INSTALLÉ SERVE LES INTÉRÊTS DE SES CONCITOYENS ET NON PAS « SE SERVE » de sa profession pour ses intérêts très privés comme on le voit dans les articles de ce blog relatant le comportement de certains notaires sans scrupules mais tous les notaires et notamment nous qui sommes dans la profession et candidats à notre installation ne l’avons jamais été, ne le sommes pas et ne le seront jamais soyez en sûre, Madame le Ministre). Nous assureront et assumeront la sûreté et la sécurité de nos actes car « la valeur n’attend pas le nombres des années » tout au contraire : Quand on est foncièrement honnête, on l’est jusqu’à sa mort !

Madame le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, veillez, je vous en prie, à ce qu’aucun d’entre nous ne soit « laissé sur le bord de la route » qui va nous conduite, je l’espère de tout mon cœur, à notre installation libre dans la ville de France que nous aurons choisie librement car sinon, tout ce que nous avons tenté puis réussi grâce à Monsieur le Président de la République, à Monsieur le Premier Ministre et au Gouvernement (donc à vous, Madame) resterait sans effet positif dans nos vies quotidiennes et professionnelles.

De plus, aurait été vain tout ce qui a été réussi par la Loi MACRON :

- d’une part : nonobstant tous les pièges tendus par les « notaires Ancien Régime » contre nous, les diplômés notaires, sentinelles vigilantes du projet de loi, puis de la Loi MACRON,

- et d’autre part : nonobstant enfin toutes les pressions bien réelles exercées par les « notaires Ancien Régime » sur nos élus députés et sénateurs (de droite principalement mais aussi de Gauche comme Monsieur Richard FERRAND et Madame UNTERHEIMER pour ne citer que ces deux personnalités éminentes parmi nos élus) afin d’obtenir d’eux d’annihiler, de quelque manière que ce soit, le but de la Loi MACRON qui constitue, comme chacun sait, la fin des privilèges moyenâgeux des notaires.

Ces privilèges moyenâgeux endémiques qui ont perduré en France pour les « notaires Ancien Régime » jusqu’en 2015 nonobstant les exhortations officielles et continuelles depuis des dizaines d’années :

§ d’une part : des instances européennes et, en particulier, de la Cour de Justice de l’Union Européenne et la Commission Européenne,

§ et d’autre part : des instances internationales comme le FMI pour ne citer que lui.

Avaient pour vocation, DE TOUTE FAÇON, IMMANQUABLEMENT CESSER CAR TROP, C’EST VRAIMENT TROP !

Pour revenir à l’intervention de notre ancien Président Valéry GISCARD D’ESTAING, CELLE-CI CONSTITUE UNE VÉRITABLE PIERRE D’ACHOPPEMENT ET UN VÉRITABLE CONSENSUS (entre la Droite et la Gauche) EN FAVEUR DE LA LOI MACRON SUR LE CHEMIN ÉCLAIRÉ (PAR LES LUMIÈRES D’ÉMINENTES PERSONNALITÉS POLITIQUES) QUI NOUS CONDUIRA VERS NOS INSTALLATIONS LIBRES EN TANT QUE NOTAIRES FRANÇAIS ET QUE J’APPELLE DE TOUS MES VOEUX.

Ainsi, la Droite et la Gauche sont OFFICIELLEMENT D’ACCORD ENSEMBLE EN FAVEUR DE LA MODERNISATION DE NOTRE PAYS VIA LA LOI MACRON DANS L’ABOLITION DU STATUT DU NOTARIAT QUI A AINSI, ET OFFICIELLEMENT VÉCU.

J’adresse bien un grand merci à toutes ces personnalités éminentes et un grand merci aussi et en particulier à Monsieur Bernard TRIGALLOU qui n’a ménagé ni son temps, ni son énergie, ni ses efforts sur son présent blog afin de nous aider, nous, « les petits et les sans grade » pour faire en sorte que notre rêve logique lorsque l’on est titulaire du fameux DIPLÔME SUPÉRIEUR DE NOTARIAT s’impose ENFIN à tous et constitue LA RÉALITÉ DU NOTARIAT FRANÇAIS. »

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by avocats notaires
commenter cet article

commentaires

rh 06/09/2015 11:45

Cette chère Diane est l'illustration de cette pauvre Sabrina qui, grâce à Monsieur TRIGALOU, prend des vessies pour des lanternes : prenez une étude dans le fin fond de la France, restez très honnête et surtout n'attendez pas les années d'expérience pour forger votre métier : on en reparlera après ! Avis d'une créatrice.

cb 13/09/2015 08:25

Tout a fait daccord avec rh! la liberalisation dans linstallation et dune partie du tarif nest quun leur! attendons de voir comment cela sera applique par les notaires nouveau regime et on en reparlera....

avocats notaires 06/09/2015 18:15

Ce qui est tout autant désolant, c'est le ton arrogant, désobligeant, des notaires en place à l'égard des DN qui n'aspirent qu'à faire le métier pour lequel ils ont été formés. Cette attitude justifie d'autant plus, s'il en était encore besoin, la réforme en cours.

FND libre notaire 06/09/2015 17:00

C est toujours désolant de lire les propos de créateurs qui nous enjoignent à faire ce qu aucun d entre eux ne sait faire : assurer un pseudo maillage territorial dans des campagnes reculées où même le facteur ne passe plus, ne pas taper dans la caisse quand les fins de mis s averent difficiles et patienter benoîtement en attendant qu une place se libère pour s installer.
Quelle idiotie !

avocats notaires 06/09/2015 12:05

Diane, comme les autres DN, peut légitimement prétendre à exercer le métier pour lequel elle a été formée. Et son objectif n'est pas d'aller s'installer là où elle n'à rien à attendre, mais bien dans une zone peuplée et active, telle qu'elle sera définie par l'autorité de la concurrence, et comme le ferait n'importe quel entrepreneur sensé.

nf 05/09/2015 08:09

Vous vous tirez une balle dans le pied ! et surtout la description du notariat comme vous dites ancien regime tel quel ressort de vos articles est inexacte et mensongere ce nest pas normal et je tenais a le dire !

avocats notaires 05/09/2015 08:31

Pourriez-vous préciser votre pensée en donnant des exemples concrets ?

FND libre notaire 18/08/2015 22:00

Ma chère "Diane", votre propos est limpide et je partage bien volontiers vos développements.