Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2017 5 03 /02 /février /2017 05:48
AFFAIRE FILLON : LR DOIT DÉSIGNER, D'URGENCE, UN NOUVEAU CANDIDAT

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dugard 06/02/2017 18:19

Avec ou sans diplôme définitif je n'ai jamais touché 3800 € NET en moyenne par mois sur ma courte carrière et vous ?
Le stage à l'époque étant payé au lance-pierre cela tire plutôt vers le bas même sur 13 mois !

Tifou 04/02/2017 08:50

Avocats notaires
Parce que vous pensez que c'est mieux et pas grave lorsqu'il s'agit de fonds privés, avec des chefs d'entreprise qui vivent sur le dos de leur entreprise et convoquent leurs salariés en leur disant qu'il va falloir faire des efforts et qu'en conséquence il n'y aura pas d'augmentation de salaire, pas de prime, qu'il va falloir licencier ou délocaliser. Combien de chômeurs sont issus de ces situations et pourtant il ne vient à l'esprit de personne de demander la condamnation de ces chefs d'entreprise ou de leur demander le remboursement des indemnités chômage.
J'ai connu une entreprise où la conjointe officiellement titulaire d'un contrat de travail, ne venait à l'entreprise que lorsqu'elle avait des coups de téléphone à passer à l'étranger et lorsqu'elle avait besoin de timbre et qui en outre faisait faire le ménage chez elle par l'employée de l'entreprise payée par l'entreprise et ne parlons pas des enfants parfois incompétents notoires qui sont mis à des postes clés. Et je peux vous dire qu'il ne s'agit pas d'une exception française, ca se pratique partout.
Combien de millions voir de milliards sont ainsi détournés et personne ne trouve à redire.

avocats notaires 04/02/2017 09:34

Tifou :
Tout cela est grave, mais c'est une question de degré :
L'entrepreneur qui emploie un proche le paie avec son argent. Chacun sait que les abus sont innombrables dans le privé, et rarement sanctionnés.
Mais l'entrepreneur qui agit ainsi dépense son propre argent, celui qu'il a gagné dans ses affaires. Ce qui, bien sûr, ne l'exonère pas pour autant des incriminations pénales dont il relève (emploi fictif, ABS).
Dans le cas Fillon, ce sont des FONDS PUBLICS, qui appartiennent à la République et ses citoyens.
Fillon n'a pas gagné cet argent. Il n'a fait que le voler, par tous les moyens possibles, en abusant de son mandat d'élu.
C'est infiniment grave, et ça mérite une sanction exemplaire.
D'ailleurs, me semble-t-il, nos concitoyens l'ont bien perçu comme ça.
Et le fait qu'il y ait aussi des abus dans le privé n'exonère en rien Fillon de son immense responsabilité.
Il s'agit non seulement d'emplois fictifs, mais de détournement de fonds publics, et de corruption.
Espérons qu'il n'échappera pas à la lourde sanction qu'il mérite, et qu'il disparaisse rapidement dans l'immense poubelle de la politique et des politiciens.

Tifou 03/02/2017 19:26

On nous tanne avec l'affaire FILLON qui est une non affaire.
Combien de chefs d'entreprises, combien de professionnels libéraux, emploient leur conjoint, sans que celui-ci exerce la moindre fonction dans l'entreprise ou le cabinet. Combien d'enfants de chefs d'entreprises effectuent des stages de vacances au sein de l'entreprise de papa et maman, sans jamais y mettre les pieds.
Qu'on arrête de jouer les pères moralisateurs, le monde n'est pas peuplé de bisounours.

Mister X 04/02/2017 08:47

S'il y a bien un père moralisateur la main sur la Bible, c'est bien Fillon.
De plus, tout le monde ici sait bien que certaines personnes, à commencer par les notaires, font travailler leurs familles mais généralement cela concerne de vrais emplois, des sommes nettement moindre et jamais des fonds publics.
Par ailleurs, ce n'est pas parce que l'univers entier est pourri (ce qui reste à prouver) qu'il faut être pourri soi-même également.
Avec ce raisonnement, si vous vous installez, vous risquez d'aller directement en prison sans passer par la case départ.

avocats notaires 03/02/2017 19:55

Tifou :
Une différence essentielle entre les exemples que vous citez et l'affaire Fillon :
Ce qui est reproché à Fillon, c'est le pillage des FONDS PUBLICS par tous les moyens.
Ses ressources légales, que ce soit de parlementaire ou de ministre, ne lui permettaient pas d'assumer honnêtement vie château qu'il s'était choisie, dont le simple entretien de son château de 1.000 m2 dans un parc de 6 ha.
Alors, il a pillé les fonds publics auxquels il avait accès.
Un million d'euros de FONDS PUBLICS détournés, aggravé par sa fonction publique, c'est la voie directe vers la prison ... si la justice fait son travail, évidemment.

Notarius 03/02/2017 13:17

Ah, le redressement de la France....depuis que l'on nous le promet !..
Il faut reconnaître que les informations qui sont véhiculées actuellement seraient plutôt de nature à nous rendre pessimiste quant à prendre la voie du renouveau....
Monsieur Georges FENECH fait partie de ces républicains courageux qui savent se valoriser et tirer leur épingles du jeu politique pour se maintenir durablement dans le paysage politique.
Les informations publiées nous informent, par exemple, qu'il existe, uniquement pour l'Assemblée Nationale, 27 députés toutes tendances confondues - quoique majoritairement de gauche - qui emploient leurs épouses respectives et pour certains leurs fils ou leurs filles comme assistants parlementaires, ceci, en utilisant en tout ou en partie une enveloppe qui varie en gros de 9.000€ à 14.000€ par mois selon que les charges salariales sont payées par les services de l'Etat ou directement par le député.
Cette enveloppe venant bien sur en plus de l'indemnité officielle revenant à chaque député.
Mais, et-il possible de dénoncer en bloc toute cette gabegie dont la liste est très longue; dénoncer au risque de saturer la capacité d'absorption de l'opinion publique ?....
Faut-il laisser libre cours à la presse à sensations de dénoncer un tel ou un tel au risque de passer à coté d'un gisement de corrompus non dénoncés ?....

avocats notaires 03/02/2017 14:44

En persistant à maintenir sa candidature à l'élection présidentielle, Fillon entraîne dans sa chute tous ceux qui le soutiennent.
Gageons qu'au fil des heures ses "amis politiques" vont se faire plus rares.

avocats notaires 03/02/2017 13:41

Notarius :
Bien d'accord avec vous, globalement.
Mais il se trouve que parmi tout le gisement de corrompus dont vous parlez, un seul se distingue particulièrement par sa candidature à la présidence de la République : Fillon.
Et on l'annonçait comme le probable vainqueur de cette élection.
Voilà pourquoi il fait, aujourd'hui, l'objet d'une attention toute particulière.
On peut quand même imaginer qu'à la suite de cette affaire symptomatique, la lutte contre la corruption sous toutes ses formes (prise illégale d'intérêt quand un notaire achète un bien de ses clients, entre autres) va s'intensifier et ne plus jamais faiblir.