Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2014 4 28 /08 /août /2014 20:54

COMMISSION EUROPEENNE : « LA FRANCE DOIT ACCELERER LES REFORMES »  

Pour la Commission européenne, le nouveau gouvernement Valls doit rapidement « relancer la croissance, augmenter la compétitivité, relancer l'emploi de façon forte et durable ».  

Simon O'Connor, le porte-parole du Commissaire européen chargé des Affaires économiques, Jyrki Katainen, a déclaré : « il est important que le Premier ministre ait confirmé l'engagement du gouvernement de maintenir le cap des réformes, essentielles pour que la France relance la croissance, l'emploi de façon durable. Il n'y a pas de temps à perdre, il est urgent que la France … accélère sur les réformes structurelles pour relancer la croissance, augmenter la compétitivité, relancer l'emploi de façon forte et durable. »  

Et il a rappelé que « ce qui sera fondamental, ce sera le respect de l'effort (budgétaire) mesuré en termes structurels ».  

La Commission européenne a déjà, à plusieurs reprises, expliqué qu'elle mesurerait l'effort des pays en fonction des réformes structurelles engagées, et pas en se fondant uniquement sur le chiffre du déficit budgétaire.  

La pression insistante et déterminée de la Commission européenne est l'une des meilleures garanties pour la mise en œuvre des incontournables « réformes structurelles », et en premier lieu la libéralisation des « professions réglementées ».  

Le nouveau gouvernement, tout comme le précédent, n'a pas vraiment le choix !  

 

Partager cet article

Repost 0
Published by avocats notaires
commenter cet article

commentaires

jean 06/09/2014 22:45

Principe du contradictoire...
Il faut certes en finir avec la féodalité dont procède le notariat.
Mais il faut sans doute aussi cesser de croire la doxa communautaire en matière de dérégulation des marchés.
Il faudrait que nos édiles nous expliquent en quoi la suppression du notariat rendrait notre économie plus performante.
Les notaires disparus deviendront nous la Silicon Valley européenne, effacerions nous notre dette, le chômage serait-il résorbé, et notre industrie serait-elle reconquise?
Soyons sérieux...
Peut-être une des première réforme structurelle serait de supprimer bon nombre d'institutions politiques défaillantes, nous économiserions ainsi beaucoup de dépenses d'investissement.

Un clerc qui ne souhaite que la méritocratie, sans monopole.