Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 14:30

EMMANUEL MACRON EN DIRECTION DES DIPLOMES NOTAIRES : «C'EST UNE REFORME AUSSI POUR LA JEUNESSE QUE JE VEUX FAIRE. »  

Un correspondant nous transmet un article du Point d'aujourd'hui, qui relate une déclaration très intéressante d'Emmanuel Macron au sujet de la réforme des professions réglementées :  

«C'est une réforme aussi pour la jeunesse que je veux faire. Parce qu'aujourd'hui il y a des jeunes qui sont diplômés dans beaucoup de professions et qui n'auront jamais accès à une responsabilité pleine et entière parce qu'ils n'en ont pas les moyens, pas la possibilité. »  

Cela vise évidemment le cas des diplômés notaires lesquels, pour la plupart, n'ont pas aujourd'hui la possibilité d'exercer réellement leur profession.  

Le ton est nouveau : Jusqu'à maintenant, aucun ministre ou autre responsable politique n'avait vu la réforme du statut des notaires sous cet angle !  

Autres déclarations du ministre de l'Economie :  

Il a affirmé que le gouvernement trouverait avec les professionnels libéraux « des solutions concertées » (et non des solutions « négociées »!), « dans les prochaines semaines », pour aboutir à une réforme qu'il juge possible et souhaitable.  

« Le travail continuera comme il a commencé, c'est-à-dire dans un esprit constructif avec les professionnels, et, dans les prochaines semaines, nous trouverons des solutions concertées ».  

« Une réforme est possible, souhaitable, et c'est notre volonté ».  

« Beaucoup de gens aujourd'hui sont en grève parce qu'on ne leur a pas dit la vérité ou qu'on a agité des fantasmes. Mais c'est faux de dire que dans ce pays on ne doit rien changer ».  

Emmanuel Macron a insisté sur la nécessité de cette réforme, « pour que vous puissiez payer au bon prix certains produits et certains actes, qui aujourd'hui ne le sont pas ».  

Elle devrait également permettre aux « professionnels dans certains secteurs » de « mieux s'organiser entre eux (…) et mieux faire face à la concurrence internationale. Penser qu'on peut vivre sans Internet demain, y compris pour ces professions, ne sera pas vrai ».

Et selon un autre journal :  

L'esprit de sa loi consiste à « moderniser le pays » et à faire « baisser les prix pour les ménages et les entreprises, au bénéfice de la croissance".  

« Si on ne met pas l'économie française en mouvement, si l'on ne libère pas plus d'activité, on sera dans les sempiternels débats de répartition d'un gâteau qui a tendance à se rétrécir alors que la solution consiste à faire grossir le gâteau ».  

En y mettant les formes, le ministre a donc réaffirmé sa volonté procéder aux réformes de structures indispensables, et plus spécialement pour les notaires :    

. l'accès des diplômés notaires à la profession,  

. le tarif pour ajuster les honoraires aux coûts réels du service,  

. l'ouverture à la concurrence, notamment internationale,  

. la nécessaire adaptation à la nouvelle donne résultant de l'irruption de l'Internet,  

…  

Nous verrons ce qui restera de ces proclamations de bonnes intentions dans le projet de loi attendu pour ce mois d'octobre.  

 

Partager cet article

Repost 0
Published by avocats notaires
commenter cet article

commentaires

Jean 30/09/2014 19:47

A tous les diplômés continuez à agir ! Signez la pétition !
https://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/monsieur-fran%C3%A7ois-hollande-libert%C3%A9-d-installation-des-dipl%C3%B4m%C3%A9s-notaires-fran%C3%A7ais