Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2014 5 19 /12 /décembre /2014 16:40

 

1412041349 VOGEL PRESIDENT CSNINFORMATION / DESINFORMATION : LES MESSAGES DES NOTAIRES A LEURS CLIENTS

Un correspondant diplômé notaire nous signale ce message que les notaires sont invités à ajouter aux mails envoyés à leurs clients :

« SOYEZ AIMABLE, AVANT DE TERMINER VOTRE LECTURE, DE PRENDRE CONNAISSANCE DES INFORMATIONS CI-JOINTES
CHAQUE ANNÉE,
VOUS ÊTES 20 MILLIONS À RECOURIR À NOS SERVICES,
ET NOUS RÉALISONS 4 MILLIONS D’ACTES QUI VOUS PROTÈGENT
ET PROTÈGENT VOS PROCHES
EN MATIÈRE DE PROPRIÉTÉ OU DE SUCCESSION.
NOMMÉS PAR LE GARDE DES SCEAUX
ET GARANTS DU SERVICE PUBLIC,
NOUS VOUS ASSURONS UNE SÉCURITÉ JURIDIQUE
ET FINANCIÈRE ABSOLUE,
L’UNE DES MEILLEURES AU MONDE,
QUE NOUS AVONS D’AILLEURS EXPORTÉE EN CHINE.
LE GOUVERNEMENT SOUHAITE
DÉRÉGLEMENTER NOTRE PROFESSION.
LES CONSÉQUENCES POUR TOUS SERONT LOURDES:
VOUS PAIEREZ PLUS
LE COÛT DE NOMBREUX ACTES
QUE NOUS RÉALISONS AUJOURD’HUI À PERTE, VA AUGMENTER.
C’EST CE QUI S’EST PASSÉ AUX PAYS-BAS.
C’EST CE QUI SE PASSERA EN FRANCE.
VOUS SEREZ MOINS PROTÉGÉS
ON POURRA DÉSORMAIS TOUT CONTESTER
DEVANT LES TRIBUNAUX,
UN TITRE DE PROPRIÉTÉ, UN HÉRITAGE…
LES CONTENTIEUX SE RÈGLERONT, MAIS À QUEL PRIX ?
ET SURTOUT POUR QUELLE GARANTIE ?
UNE VIE SANS NOTAIRES,
C’EST VOUS QUI EN FAITES LES FRAIS
. » 

 

Et le commentaire de notre correspondant, diplômé notaire :
« Incroyable cette communication de désinformation !
vous paierez plus : au contraire, la loi s'oriente vers un encadrement des tarifs à la baisse et non une liberté ....
Vous serez moins protégés : en quoi l'augmentation du nombre de notaire porte atteinte à la sécurité juridique ?
Nos instances feraient mieux de dépenser leur énergie à organiser l'accueil de leurs nouveaux confrères. »

 

Partager cet article

Repost 0
Published by avocats notaires
commenter cet article

commentaires

DNPR 08/01/2015 18:50

Je suis heureux que nous nous entendons sur une seconde chose : "Longue vie au notariat".
Reste à voir comment sera le notariat de demain, et quelle sera sa forme et son organisation !

Thomas de RICAUD 08/01/2015 17:20

Nous sommes au moins d'accord sur un point : il n'y a effectivement pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir...

Or il est ici manifeste que votre interprétation de mes commentaires révèle la cécité dont vous êtes affecté.

Vous semblez notamment oublier qu'en septembre, j'étais encore salarié... Je fréquente et reste amicalement lié à bien plus de notaires assistants qu'à des notaires installés !

Je ne souhaite qu'une chose : une longue vie au notariat !

DNPR 08/01/2015 16:04

Je peux vous assurer Thomas qu'une bonne partie des manifestants salariés ne souhaitait pas réellement être présents. Dans de nombreuses études, le choix n'en était pas un et il a été annoncé un
déplacement en groupe telle date avec départ à telle heure sans choix possible ! Et dans ces études, les salariés qui ont refusé de manifester ont été placé sur liste noire ... certains ont même
reçu des menaces ("si vous ne prenez pas conscience du danger de la réforme et refusez de venir manifester, vous ne viendrez pas vous plaindre lorsque l'étude licenciera et que vous irez pointer à
l'anpe!")
Ensuite, autre phénomène ... de nombreux salariés ont accepté d'y aller sans convictions particulières et juste pour aller passer une journée à Paris entre amis et/ou collègues.
Loin de vous l'idée d'un mouvement majoritairement soutenu par les salariés.
Au sein même des syndicats ... même si le bureau des différents organismes a apporté son soutien et appelé à la gréve, un grand nombre de militant et d'actif desdits mouvements sont tout à fait
contre une telle participation syndicale.
On a vite compris que la participation syndicale a pour objet de faciliter les négociations à venir ... et qui chapotent depuis quelques mois ou quelques années ...

Bref, de toute façon, avec vous le débat s'avère inutile et , vos interventions depuis quelques mois sont parfaitement claires ... défendre coute que coute aveuglement une corporation à laquelle
vous appartenez et dont vous ne voyez pas les dysfonctionnements. Il suffit de voir votre analyse sur la CLON et les créations annuelles proposées au concours .... et votre souhait de voir "juste"
le nombre de créations annuelles doublé! Bref, ici tout va bien, tout va si bien, tout est si beau, jusqu'ici tout va bien !

Il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir…

Thomas de RICAUD 08/01/2015 12:58

Un tel choix ne m'apparaît effectivement pas conforme au droit du travail ! Bien que favorable à la manifestation, je n'aurais pas apprécié non plus...

FND libre notaire 08/01/2015 11:51

Chez nous c etait "soit vous allez manifester, soit vous pisez un jour de conge". Ou est le libre choix ?

Thomas de RICAUD 02/01/2015 22:34

"La quasi totalité des personnels étaient (sic) présents sur la contrainte"... Mais vous êtes un vrai paranoïaque vous !!!

Lorsque la manifestation du 17 septembre a eu lieu, j'étais encore notaire assistant dans une étude bordelaise composée d'un patron et de 9 autres salariés que moi.

Je vois encore mon patron de l'époque, à la fin d'une réunion-courrier, s'adresser à nous au sujet de cette manifestation : "moi je vais y aller, naturellement. Si certains d'entre vous souhaitent
m'accompagner, je prendrai en charge leur billet de train. Vous venez si vous le souhaitez. Quelqu'un souhaite venir ?" Sur mes 9 collègues d'alors, une clerc proche de la retraite s'est
manifestée.

Tous les autres (qui n'étaient d'ailleurs pas plus favorables à la réforme, mais il y avait des dossiers en retard...) sont donc LIBREMENT restés bosser, étude et standart fermés...

FND libre notaire 02/01/2015 08:46

La quasi totalite des personnels etaient presents sous la contrainte. Vous le savez parfaitement. Ces pseudo manifestations ou le mot d ordre principal pour les femmes etait "ne venez pas avec vos
sacs Chanel et vos escarpins Lou Boutin" n etaient que pure mascarade pour defendre des archaismes et des derives d un autre age. Fort heureusement les medias y ont vu clair et la couverture de l
evenement a mis en lumiere pour ceux qui en doutaient encore la malhonnetete intellectuelle de cette profession et de ses representants, contraints d engager une armee de clowns intermittents du
spectacle pour reveiller leur triste cortege.

Thomas de RICAUD 31/12/2014 23:09

Je ne fais peur qu'à moi-même ? J'étais effectivement tout seul à défiler les 17 septembre et 10 décembre derniers !!!

Ah non, c'est vrai... il y avait 56 intermittents du spectacle avec moi !^^

FND libre notaire 31/12/2014 10:50

Ce qui etait faux hier, est stupide aujourd hui. Il est inutile de se perdre en projection alarmiste sur demain. Arretez de crier au loup, vous ne faites peur qu a vous meme. Notre pays compte
assez de pessimistes de tous bords et de "France bashers" pour ne pas souscrire a la morosite ambiante.

Thomas de RICAUD 30/12/2014 23:27

Face à la 1ère version du projet de réforme, ce message n'avait rien de mensonger !!!

Mais il est vrai que confronté à la version du projet finalement déposée par le gouvernement le 10 décembre, ce que ce message annonçait en septembre n'est plus tout à fait exact... Car ce qu'il
prédit n'arrivera pas immédiatement MAIS SEULEMENT DANS 5 À 10 ANS !!!

La belle affaire...

Une nouvelle fois, posez-vous la bonne question... MAIS A QUI PROFITE LE CRIME ? Ni aux clients, ni aux salariés, ça c'est sûr...!

FND libre notaire 30/12/2014 15:24

Le message du CSN n a pas plus de sens aujourd hui qu en septembre : il est mensonger purement et simplement.

Thomas de RICAUD 24/12/2014 00:59

Je ne joue pas sur les mots, FND ! Je dis juste qu'un tel message d'information avait du sens - que l'on soit ou non d'accord avec le CSN, d'ailleurs - en septembre !

Laisser entendre qu'il aurait été émis en décembre, soit 3 mois de négociations plus tard, c'est ça la malhonnêteté intellectuelle !!!

FND 23/12/2014 17:54

L objet n est pas la date de transmission de ce message mais son contenu. Ne jouez pas sur les mots TDR !
Malhonnetete intellectuelle et mauvaise foi sont de nouveau a l honneur.
Et nous avons droit en plus a la menace !

Le bateau coule, c est la panique a bord du CSN ;-)

Thomas de RICAUD 20/12/2014 01:58

Invités ? Mais invités par qui ? Et surtout quand ???

Je suis notaire et n'ai pas souvenir d'avoir vu une telle invitation depuis plusieurs mois... Car rien de neuf ici sous le soleil (et à défaut de neige en cette fin décembre !) : ce texte date de
l'été dernier...!!!

Ce texte, que le CSN mettait à notre disposition pour que nous puissions l'imprimer puis l'afficher dans nos études ou copier/coller en bas de nos mails - où est le crime ?!!! - répondait
effectivement aux pistes de réforme alors envisagées par Bercy, notamment à l'époque de la manifestation du 17 septembre.

Tapez d'ailleurs sur Google dans recherche images "notaire réforme signature mail" et vous trouverez parmi les premiers visuels cette page reprise alors par une société de logiciels (Fichorga pour
ne pas la nommer) pour illustrer, avant le rassemblement du 17 septembre, son soutien à notre profession...

En somme, voilà une "information" pour le moins "réchauffée" qui n'écorne aucun secret stratégiquement gardé au sein de notre profession diabolique !

Juste de la communication - quoi ???? mais quel scandale, à notre époque !!! -, qui date d'il y a 4 mois...

Et sinon, il est toujours dans la profession, votre "correspondant notaire diplômé", ou il s'est depuis recyclé dans la vente de "poissons pas frais" ? ;-)))

Merci pour cette tranche de rire...

Notaireassistant 19/12/2014 22:53

C'est surtout de la mauvaise foi de dire que 70% des actes sont passés à perte...

FhB 19/12/2014 18:41

Ah bon? Les clients ne paieront pas plus?
Donc si 70% des actes sont passés à perte et que la loi prévoit un tarif "plus proche du coût réel et en associant une juste rémunération", le prix de ces actes ne va pas augmenter?

Les clients ne seront pas moins protégés?
Pourtant, avec le corridor tarifaire imaginé, les tarifs deviennent négociables...et l'obligation d'instrumenter saute donc! Donc les notaires ne seront plus obligés de recevoir certains actes
compliqués et peu rémunérateurs... et certains seront moins protégés.

C'est de la mauvaise foi que de prétendre le contraire!