Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2014 1 24 /11 /novembre /2014 12:54

« L'APPEL AU DJIHAD » DU PRESIDENT DU CSN  

Vendredi dernier, 21 novembre, le président du CSN a envoyé à tous ses confrères de France cet « appel au combat » (« appel au djihad »?), véritable « guerre sainte » qui ne manque pas de surprendre, et même de choquer, venant de cet organe officiel chargé de représenter toute la profession auprès des pouvoirs publics :  

«De : Pierre-Luc VOGEL [mailto:president.vogel@notaires.fr] 
Envoyé : vendredi 21 novembre 2014 ...
À : ...
Objet : Message à tous les notaires de France - 21 novembre 2014
 

Mes chers confrères,   

Par la faute du Ministère de l’Économie, l’heure est donc au combat.  

Si les négociations extraordinairement difficiles qui se sont tenues depuis 5 mois ont permis d’obtenir la sauvegarde du périmètre de l’authenticité et la préservation du droit de présentation, les questions centrales de l’installation, du tarif et des structures d’exercice trouvent dans le projet rédigé par M. MACRON des réponses inacceptables.  

Dans ces conditions, nous n’avons pas d’autre choix que de nous révolter. Nous allons donc nous retrouver dans la rue, pour manifester, mais cette fois-ci pas seuls, mais avec l’ensemble des professionnels du droit, en ce compris les avocats.  

Je vous donne donc rendez-vous à toutes et tous à Paris le mercredi 10 décembre prochain. Les modalités de ce rassemblement vous seront communiquées prochainement.  

Par ailleurs, de nouveaux outils vont vous être adressés pour vous permettre de communiquer dans nos offices à l’égard de nos clients et dans la signature de nos messages. Ils inaugurent une série de visuels dont je vous invite à faire l’usage le plus large.  

De plus, l’action auprès des parlementaires va devenir à partir de la mi-décembre tout à fait essentielle. Un kit pour vous aider à les contacter et à les convaincre vous sera adressé bientôt.  

Enfin, Un plan de communication puissant sera déployé à la fois dans la presse quotidienne régionale mais aussi dans les médias nationaux. Il aura pour but de rétablir la vérité après la collection d’informations mensongères que nous avons subies.  

Nous accentuerons nos actions si, après notre manifestation, nous ne sommes pas entendus. Nous devrons faire comprendre alors, par tout moyen, que nous irons jusqu’au bout, en ce compris les mesures d’ordre financier.  

Mon cher confrère, nous sommes plus que jamais au combat. Je vous remercie d’y participer activement.  

Bien confraternellement.  

Pierre-Luc VOGEL »  

Combient de temps encore les citoyens de ce pays devront-ils supporter « l'intégrisme » quasi-religieux de cette profession qui refuse obstinément toute modernisation de son statut d'un autre âge et menace même d'entreprendre des opérations de force, parfaitement illégales (« les mesures d'ordre financier »), et prend en otages ses salariés (notaires salariés inclus !) et ses clients pour préserver ce qui ne peut plus l'être ?  

Comment, dans ces conditions, pourrait-on souhaiter autre chose que l'aboutissement rapide de la réforme engagée par le courageux ministre de l'Economie ?  

La Commission européenne ne semble pas davantage disposée à tolérer plus longtemps l'attitude et les agissements de cette minuscule corporation de 8.500 individus, à l'identité incertaine (voir le dernier article parfaitement documenté de Vincent Le Coq dans "Contrepoints"), OVNI qui bloque le développement de l'activité économique et de l'emploi.

   

 

ET APPEL A LA GREVE ILLIMITEE EN REGION PACA

Un correspondant nous transmet ce mail envoyé par le Conseil régional des notaires de la région PACA à tous les notaires dépendant de cette instance :

« Mes Chers Consoeurs et Confrères,

Les membres du Conseil Régional,

Les Présidents de Chambre et leur Bureau, les délégués au CSN, se sont réunis samedi afin d'analyser les derniers événements concernant la profession et de déterminer une conduite à tenir.

Il ressort tant des renseignements que nous avons pu recueillir par nous-mêmes que des informations de nos délégués au CSN que l'adoption du dernier projet de loi amènerait à bref délai la mort certaine de notre profession.

Dans ces conditions, et indépendamment de l'action du CSN que nous vous recommandons de suivre sans réserve et notamment la manifestation de PARIS le 10 décembre pour laquelle vous recevrez toutes indications utiles, et il a été décidé une action de communication intense à la charge tant du Conseil Régional que des Chambres sur la position suivantes :

« LES NOTAIRES FERMERONT LEURS OFFICES A COMPTER DU 1er JANVIER 2015 SANS LIMITATION DE DUREE jusqu'au retrait pur et simple du projet de loi ».

Le succès de cette opération réside dans notre mobilisation à la faire connaître du public : la meilleure occasion de la faire connaître sera la MANIFESTATION DU 10 DECEMBRE : PREPAREZ VOS SLOGANS ET VOS BANDEROLES et à entraîner un maximum de confrères dans cette démarche.

Je contacte par mail tournant le CSN et les autres présidents de CR.

L'ASSEMBLEE DE LIAISON qui se tient du 1er au 3 décembre à Paris sera l'occasion aussi de le faire, voire d'avoir un écho interne de notre démarche.

CHACUN D'ENTRE NOS EST MANDATE POUR FAIRE CONNAITRE CETTE DEMARCHE au public et aux confrères.

N'hésitez pas à faire parvenir votre opinion et vos propositions de slogan au Conseil Régional, la campagne de communication doit démarrer très rapidement.

Votre bien dévoué Confrère,

Le Président Philippe ARMENGAU »

Et les commentaires :

Je pense que c'est une grève des employeurs ! Solde des congés pour les employés en janvier § Et ensuite chômage technique pour les employés ! Ca va être dur pour chacun ! Mais maintenant on est dos au mur !

L.L.

La fermeture totale ne me paraît pas possible, du moins en ce qui me concerne. Comment vais-je assumer charges, salaires … ?

K.G.A.

Nous sommes tous logés à la même enseigne … Que préférez-vous, disparaître en continuant d'assumer vos charges ??

A.C.

Bientôt vous ne pourrez plus rien assumer du tout ! Alors arrêtons de pleurer et bougeons nous !!! Ca va être dur pour nous tous !!!

L.L.

C'est facile à dire ! Comment nous mettre en chômage technique compte tenu que c'est nous qui fermons nos études ? Il ne suffit pas de dire quelque chose qui nous fait plaisir, il faut savoir, tout d'abord, si c'est faisable, et ensuite, si nous pourrions tenir le coup. Vous savez pertinemment, ou alors vous êtes très bien lotis, chère consoeur, qu'au-delà de 15 jours de grève, beaucoup d'entre nous ne pourront pas tenir.

D.P.B.

Mais comment assumerons-nous dans quelques mois après la réforme ?

C.L.

Je ne pleure pas sur mon sort. Je sais bien qu'il faut agir et je le fais, même si je ne suis pas active sur le forum. Cependant, la fermeture des études mettrait en danger beaucoup plus rapidement et radicalement l'emploi de mes quatre collaboratrices, ainsi que l'étude. Je ne suis installée que depuis trois ans et je préfère conserver pour le moment la trésorerie que j'ai réussi à constituer pour l'étude.

K.G.A. »

 

Partager cet article

Repost 0
Published by avocats notaires
commenter cet article

commentaires

avis aux salariés 25/11/2014 08:41

Il est impératif cette fois que les salariés ne participent pas à la manifestation du 10/12.

lecteur assidu 24/11/2014 19:00

Ils vont manger leur report de taxes!

Chômeur 24/11/2014 18:01

Quel scandale...