Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 12:41

LA « LIBERALISATION DES PROFESSIONS REGLEMENTEES » EST « DANS LES TUYAUX »  

Selon le site officiel du Gouvernement,  

http://www.gouvernement.fr/gouvernement/une-loi-de-croissance-et-de-pouvoir-d-achat-pour-restituer-6-milliards-d-euros-aux-fran  

la réforme des professions réglementées ne laisse pas place au doute.  

Extraits :  

Légende de la photo du ministre : « Au total, avec cette loi de remise en mouvement de l'économie, nous espérons restituer l'équivalent de 6 milliards d'euros de pouvoir d'achat aux Français. »  

« Arnaud Montebourg présentera à la rentrée une loi de croissance et de pouvoir d'achat destinée à restituer 6 milliards d'euros aux Français.  

De nombreuses professions sont en situation de monopole et captent par leur position des revenus à la population pour des services payés trop chers qui entament le pouvoir d'achat des ménages », a expliqué le ministre de l'Economie, du Redressement productif et du Numérique lors d'une conférence de presse. Selon un rapport de l'Inspection générale des finances, ces professions réglementées (huissiers, greffiers des tribunaux de commerce, certaines professions de santé, auto écoles, etc.) seraient au nombre de 37.  

Arnaud Montebourg, Carole Delga et Axelle Lemaire vont préparer pour la rentrée une loi de croissance et de pouvoir d'achat qui comprendra 30 mesures destinées à mettre fin aux monopoles et à restituer aux Français usagers de ces services le pouvoir d'achat qui leur manque, et à l'économie la croissance qui manque à la France.  

« Cette loi améliorera la vie quotidienne des Français et permettra à ces secteurs de se développer plus librement. Ce sera également une loi de stimulation de la croissance par la demande des ménages qui obtiendront des moyens supplémentaires de soutenir l'activité de nos entreprises.  

Ouvrir l'offre, c'est s'inscrire dans le prolongement de ce qui a été fait ces deux dernières années, dans le cadre de la loi Consommation notamment : vente des tests de grossesse en supermarché, des lunettes sur internet, assurance multirisque, assurance emprunteur …  

Un plan de bataille en 3 axes :  

Le plan de bataille pour le redressement économique de la France, présenté par Arnaud Montebourg le 10 juillet, tient en 3 priorités :  

1. Lutter contre les rentes et redistribuer du pouvoir d'achat ;

 2. Investir dans les infrastructures et transformer le pays ;

 3. Réinventer le financement pour remplacer l'argent public, devenu rare. »


On remarque l'utilisation déterminée du futur … et non du conditionnel.

La situation économique et financière de la France, absolument calamiteuse, et la pression insistante de la Commission européenne et des organismes internationaux (FMI, Banque Mondiale, OCDE, OMC, ...), ne laissent pas davantage le choix : il y a une extrême urgence à agir, à mettre en œuvre les « réformes structurelles » dont nous parlons depuis des années, et parmi celles-ci, évidemment, la « libéralisation des professions réglementées".

Et dans son dernier discours, la semaine dernière, le Premier ministre a confirmé que ces réformes auraient bien lieu ... et ce dans les mêmes termes que son ministre de l'Economie. Il n'y a pas entre eux, à ce sujet, "l'épaisseur d'une feuille de papier à cigarette".

Le président de la République lui-même n'a pas le choix. Nous le l'entendons pas beaucoup, mais il laisse faire ses ministres. 

Le "plan com" de l'exécutif est, sur ce point précis, parfaitement rôdé.  

De son côté, lors d'une interview à BFM TV il y a quelques jours, Jacques Attali a livré son analyse selon laquelle le Gouvernement ne peut pas reculer : il doit impérativement faire cette réforme maintenant, c'est-à-dire dès la rentrée de septembre.    

Très certainement, eu égard à l'urgence et afin de ne pas perdre davantage de temps, les 30 mesures annoncées par le ministre de l'Economie sont déjà prêtes !  

 

Partager cet article

Repost 0
Published by avocats notaires
commenter cet article

commentaires

Teddy 06/08/2014 10:35

Le lobby notarial semble commencer à fonctionner à pleine puissance.

La garde des Sceaux a attaqué MONTEBOURG en Conseil des ministres concernant le projet de réforme des professions réglementées. (V. Canard du 6 août 2014)