Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2014 5 05 /09 /septembre /2014 16:09

LE COMMENTAIRE LUCIDE D'UN CLERC DE NOTAIRE SUR LA MANIFESTATION DU 17 SEPTEMBRE :

« Le pire en ce moment, c'est de voir nos patrons céder à la psychose paranoïaque et de voir les collègues "le cul entre deux chaises" : dire oui ou non au patron qui nous demande d'aller manifester ?
Entre nous collègues, on se dit qu'on ne voit pas pourquoi on irait manifester pour défendre les seuls intérêts de nos patrons (car c'est bien de cela dont il s'agit).
Est-ce qu'ils viendraient manifester avec nous, nos notaires, si on devait défendre nos salaires ?
Il règne une ambiance dans les études depuis quelques jours, on voit se révéler les caractères des uns et des autres, et un bon nombre de "faux-culs" : des petits moutons, en fait ....
A la manif du 17/9 PARIS : il y aura les notaires apeurés de perdre leurs privilèges et les 'faux-manifestants' (collaborateurs de notaires) qui ne souhaitent qu'une chose : la liberté d'installation !
Notre métier est intéressant mais le corporatisme notarial est écoeurant et étouffant, les notaires ne voient pas que leur manif du 17/9 à PARIS va les enfoncer encore plus car les journalistes n'attendent que ça : à quoi ressemble une manif de Notaires ?
Dans l'opinion publique, ils ne vont pas s'y tromper : le notaire veut juste défendre son niveau de vie, point barre.
Lorsqu'il y a eu la crise en 2008/09 on a connu des licenciements, mais combien de notaires ont diminué leur train de vie ?
Ils ont gagné leur vie de mieux en mieux avec les prix de l'immobilier qui n'ont fait que grimper pendant des années : leur rémunération et leur "reste à vivre" par rapport à nos salaires de clercs ne sont pas les mêmes ....
Ils ont même profité de cette fameuse crise pour ne plus verser les déjà maigres primes que l'on pouvait avoir ...
Et comme dit la salariée dans votre blog (réaction par rapport à la demande de son employeur d'aller manifester) : quel clerc ne connaît les petites larmes de son patron en fin d'année "ça a été dur, on connaît des moments difficiles, le baisse du nombre de transactions, etc etc etc ...." et hop pas de prime
Evidemment pas d'heure sup payée non plus
Donc j'espère que les collègues vont se re saisir et refuser d'aller manifester. »

 

Partager cet article

Repost 0
Published by avocats notaires
commenter cet article

commentaires

Yvon 11/06/2015 15:37

Je croyais que les travailleurs avaient droit aux manifestations. Peut être ça c'est pour les travailleurs, mais pas pour d'autres comme les avocats. Je ne pense pas que j'ai vu une manifestation d'avocats avant.

jluc chaniac 16/02/2015 21:42

d'un point de vue objectif, il ne faut pas oublier qu'en cas de baisse de profatibilite la variable d'ajustement c'est et ce sera la masse salariale... donc ce sont bien les clercs salaries qui sont en premiere ligne et qui ont interet a manifester, pretendre le contraire n est que stupidite ou aveuglement ?

Clem 28/09/2014 13:07

@Maryline : Les Notaires Assistants aimeraient beaucoup pouvoir s'endetter sur 15 ans et prêter serment !!! Vous lancez comme une sanction (on croit rêver) ce qu'ils ne font que demander !!!
Et quoi ?? Selon vous il est normal de larbiner sans recevoir la moindre prime alors que les affaires sont florissantes ? Les Notaires Assistants et clercs sont sous payés au regard des chiffres
réalisés et du travail effectué ! Prenez donc connaissance de ce que les employés du privé reçoivent comme primes et intéressement en moyenne ! Les Notaires ont tellement tiré sur la corde qu'elle
s'apprête peut-être à céder !
Je ne vois pas bien en quoi la réforme supprimerait l'accès au droit pour les plus démunis... Parce que des Notaires Assistants compétents et motivés pourraient proposer un service efficace aux
clients ?

CAMELIUS 27/09/2014 15:18

Bravo,
C'est exactement les propos que je tiens.

site licenciement pour faute grave 19/09/2014 12:34

Je voudrais répondre à "pas de grève le 13/09/2014". Constituez vous des preuves (témoins si possibles, email à votre employeur et lettre recommandée). L'ordre de votre patron de partir sur le
champ est une irrégularité de procédure pour un licenciement et le motif est manifestement abusif. Que votre patron régularise ou non sa procédure de licenciement, saisissez le Conseil de
prud'hommes.

notaire - avocat 17/09/2014 21:18

Bonsoir à tous,

Je suis notaire titulaire et, pour moi, il est possible de régler la question de la manière suivante :

* Accès à la fonction sur concours ;
* Fin de la patrimonialité de l'office, le notaire étant uniquement rémunéré - et c'est déjà très bien - au cours de sa carrière ;
* Bien évidemment, augmentation importante du nombre de notaires : 4.000 en dix ans me paraît judicieux.

Il en résulterait une solution de sortie pour les notaires assistants, une légitimité méritocratique et un accroissement de la satisfaction des clients qui auraient plus souvent contact avec le
notaire.

Mais le pessimisme est de mise car je ne constate pas, chez mes plus récents confrères, une grande empathie pour leurs anciens camarades : l'on oublie vite d'où l'on vient.

Moi pas en tout cas : j'ai refusé la manifestation à Paris et ne cache pas ma déception face à l'absence de réforme à venir.

J'aime mon exercice professionnel et, pour son bien, je souhaite que la Profession s'ouvre.

Joan 17/09/2014 16:48

C'est honteux. J'étais en congé lorsque mon patron devait envoyer à la chambre la liste des notaires et clercs allant à Paris et la liste des clercs allant devant la préfecture. Je viens de
m'apercevoir que je suis noté comme allant devant la préfecture. Personne ne m'a rien demandé et de plus je n'ai pas manifesté!

sansemail 16/09/2014 21:35

Ce seront encore et toujours les esclaves qui feront les esclavagistes...

Maryline 15/09/2014 13:38

Bonjour,
Pour votre parfaite information un principal est un diplomé premier clerc responsable d'un service ; il n'est ni notaire salarié ni notaire assistant. Il s'agit d'un clerc comme un autre mais avec
des fonctions de responsabilité. Pour ma part je suis en charge du service du droit de la famille, et j'ai également une fonction de cadre ressources humaines.
Tous mes collaborateurs se sentent concernés pas cette réforme et ceci sans pression. Ils ont la passion de leur métier, nous formons une réelle équipe et nous avançons dans le même sens. Lorsque
je lis certains propos de clercs je pense tout simplement qu'ils devraient changer de métier. Notre métier est un métier de passion que l'on exerce pour accompagner nos clients (sans dents ou
bourgeois) de façon identique. Cette réforme n'aura que pour conséquence de supprimer l'accès au droit aux plus démunis.
Pour finir, vous voulez des primes ? Vous êtes vous posé la question si vous le méritiez ? Vous êtes vous posé la question si votre patron pouvait se le permettre ?
Les revenus de votre patron vous écoeurent ? Retournez en fac, passez votre diplôme, endettez-vous sur 15 ans, prenez la responsabilité de vos actes, et après nous pourrons en reparler.

pas de greve 13/09/2014 00:15

mon patron nous a fait un point sur la greve aujourd'hui.
pour nous no choice...
j'ai pris mon courage à deux mains, et je lui ai dit que je refusais de faire greve...
reponse cynglante: je m'en doutais. vous voudrez bien vider votre bureau au plus vite et que je ne vous revoie plus...
10 ans de devouement à l'excès, de salaires de misère, de primes méprisantes. ...
j'avais l'intention un jour où l'autre de quitter le notariat... je vais pouvoir un peu profiter de mes enfants
néanmoins, à tous mes copatriotes du notariat, la réforme n'est que justice, des possibilités s' ouvrent devant nous, ne vous laissez pas endormir par la pensée unique...

avocats notaires 13/09/2014 06:21






 


 Vous êtes très courageux,


 


Et la réaction de votre patron est scandaleuse ! Il peut être condamné à de très lourds dommages et intérêts pour ce licenciement abusif.


 


 


 


 


 



Maryline 12/09/2014 18:57

J'hallucine en lisant ces commentaires!!! Mais qui paye ce clerc qui a écrit cela ? Mais qui engage sa responsabilité sur ses biens personnels ?
Si ses patrons savaient de qui venait ce message, ils le licencieraient sur le champ! En tout cas,en ma qualité de principal c'est ce que je ferai immédiatement!
Ah oui les notaires gagnent leur vie... et leur charge pour rembourser leurs études ? Et la responsabilité qui pèse sur leurs épaules à chaque rendez-vous ? et les charges d'entreprise notamment
pour payer des clercs qui se révèlent incompétents mais qu'il faut tout de même payer cher car ils ont un diplome dont on se demande bien comment ils ont pu l’obtenir ?
Ces discours ne servent que les avocats qui pensent tout savoir et que je me fais un plaisir de plomber à chaque dossier de divorce ou de succession en leur montrant leurs incompétences et leurs
ignorances récurrentes !

avocats notaires 12/09/2014 20:52



Maryline,


Pour compléter notre information : pourriez-vous nous expliquer ce qu'est un "principal", avec quels diplômes, et comment il se situe parmi les notaires assistants et notaires salariés ?


Merci d'avance pour votre réponse



joan PUJOL i MONT 10/09/2014 18:22

Etant en congé je ne peux relater que ce qui m'a été rapporté: Les (ou des) chambres de Notaires obligeraient les notaires à assister à la manif accompagnés d'un certain nombres clercs
(collaborateurs comme ils disent). Est ce légal alors même que les syndicats n'obligent jamais à la grève mais invitent ou appellent! De plus à lire les commentaires de ce blog, personne ne sait
exactement sur quoi porte la réforme. Comique non? "Pourquoi faites-vous grève?" "Ah et bè, heu..., je ne sais pas".C'est extraordinaire! mdr!

joan PUJOL i MONT 10/09/2014 17:10

Lorsque dans ma ville, il y a eu une manifestation contre la réforme des retraites, nous étions une délégation du notariat. Il ne s'agissait pas d'une grève mais d'une manif un samedi matin. Les
notaires était-ils à côté d'eux? non! Evidemment cet allait contre Sarco et sa bande. Ce débat a commencé dans leur camp et se terminera dans leur camps après les présidentielle de 2017. Et pendant
ce temps que font les Chambres, Conseils Régionaux, le Conseil Supérieur? Des vidéo-Clips ridicules qui font pouffer de rire. Se soucient-ils du travail des clercs qui devient impossible?
Evidemment non! Pourtant si de temps en temps ils nous réunissaient ils sauraient comment on travaille, ils nous considèreraient peut-être plus et ils auraient les bons arguments pour faire avancer
les réformes dans le bon sens!

Brigitte OUEI 10/09/2014 13:38

Quelle bouffée d'oxygène en lisant votre commentaire.
Clerc de notaire depuis ... 1976.... je pensais être la seule à réagir contre cette manifestation.....
Je vous suis dans tous vos arguments.
J'ai même indiqué à mon Notaire ce matin que mon attitude aurait peut-être été différente si les notaires avaient soutenu leurs employés lors de la réforme des retraites en 2007-2008.... A l'époque
aucune manifestation n'a été organisée.
Cordialement.

laurentf 10/09/2014 09:59

Je trouve le commentaire un peu enfantin. Effectivement les notaires ont des revenus dispropotionnés, et surtout l'accroissement de leur richesse est indépendant de leur compétence et
principalement lié à l'évolution du prix de l'immobilier. Et ça c'est anormal.

Moyennant quoi, à terme ce qui est mauvais pour les notaires va l'être aussi pour les employés, et l'auteur du commentaire l'indique même en creux quand il parle des licenciements 2008/2009 et de
la disparition des primes.

Et croire que tous les collaborateurs vont s'installer est une vue de l'esprit. Etre entrepreneur exige des compétences que peu de gens possèdent

sarcelle 07/09/2014 06:20

Personnellement, je trouve cet avis de décès très drôle et nettement plus intelligent que la manifestation.
J'ai lu le projet de loi : le notaire restera compétent pour la publication des actes au fichier immobilier mais leur rédaction pourra être confiée à toutes les professions "compétentes" (lisez les
avocats). En conclusion, le client paiera deux honoraires, ceux du rédacteur et ceux de l'officier public bref plus de frais pour les personnes sauf pour les gros dossiers ou il y aura des
négociations sur leur montant.
Pour accéder à la profession de notaire, il suffira d'obtenir un décret d'installation mais le silence du ministère dans le délai de 2 mois vaudra acceptation tacite : de qui se moque-ton?!?
Connaissez vous les délais qu'il faut au ministre pour sortir un dossier de nomination à ce jour (à minima 6 mois) donc toutes les autorisations seront tacites!!!!
Si ce projet voit le jour, le notariat est effectivement condamné et nos emplois avec!
J'ai lu les commentaires des autres articles et beaucoup confondent (volontairement?) le notaire et le patron : comme dans toutes les branches, il y a des patrons plus ou moins exigeants ou
patients.
Mon exemple est que mon patron m'autorise à quitter plus tôt si j'ai un problème avec mes enfants, un rendez vous ou quelqu'imp"ratif que ce soit et il a maintenu le salaire à deux de mes collègues
qui étaient en longue maladie... Lors de la crise de 2008 alors même qu'il ne percevait plus de rémunération, il n'a fait aucun licenciement ni même réduction du temps de travail!
Mais je suis persuadée qu'une fois que nous aurons perdus nos emplois Monsieur Carrefour ou le patron de la pizzéria locale (il faudra bien travailler) seront de bons patrons, payant grassement
leurs employés (collaborateurs?) et d'une rigidité exemplaire pour le respect des heures de travail...
Nous nous retrouverons sur d'autres blogs pour nous épancher sur ces nouveaux patrons : avocats.pizzaiolos ou avocats.épiciers et pourquoi pas avocats.assédics...

dodo 06/09/2014 18:25

je suis étonné des commentaires des clercs de notaire sur ce blog. je les invite à étudier attentivement le statut des collaborateurs d'avocats, la formation proposée pour évoluer, la retraite, la
mutuelle, la convention collective...le notariat offre un statut bien plus avantageux. Alors si vous n'êtes pas content de votre patron, changez...

jean 05/09/2014 20:34

Le projet cest le meme que celui publie sur ce site cest pas le projet de loi

jean 05/09/2014 20:33

Deja ce n est qu un projet et aucune confirmation de sa veracite. Et relisez au debut ils parlent du principe qui est le concours mais apres arrive l exemple pour le notariat on ne parle plus de
concours mais de diplome et des conditions d honorabilite ou experience pour les clercs.

Joan PUJOL i MONT 05/09/2014 19:40

Exactement, les notaires considère leur personnel comme du cheptel (mort) et maintenant ils appèlent leurs "collabrateurs" (terme hypocrite employé depuis quelques années) à les soutenir. C'est le
monde à l'envers. Le clerc devra récupérer le lendemain le travail de cette journée de grève et le notaire aura le culot de lui dire "vous n'avez fait......?"

ORIS 05/09/2014 19:35

D'après le site AGEFI qui a pu consulter le projet de réforme du statut de notaire établi par BERCY il ne serait pas question de liberté d'installation pure et simple, il s'agirait d'une liberté
d'installation après la réussite d'un concours et après accord du Garde des Sceaux concernant le lieu d'installation.

La reculade aurait-elle commencé ?