Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 09:32

1410200917-PHOTO-MACRON-AVEC-INTERVIEW-LE-PARISIEN.jpg"LE PARISIEN" : « MACRON VEUT ALLER JUSQU'AU BOUT DES REFORMES »  

Un correspondant nous signale cette intéressante interview d'Emmanuel Macron au « Parisien » du 19 octobre.  

Extraits :  

« Cette semaine, les Français ont vraiment appris à connaître Emmanuel Macron, jeune ministre de l'Economie de 36 ans au parler cash et aux idées chocs.  

Avec 58 % de bonnes opinions selon notre sondage exclusif Odoxa, Macron réalise un des meilleurs scores des personnalités politiques testées depuis un an … et il peut se flatter d'une cote de popularité dont aucun autre ministre, excepté Najat Vallaud-Belkacem, n'oserait rêver.  

Un credo : s'il n'en reste qu'un pour réformer le pays, entre la valse-hésitation d'un Hollande à l'oeil déjà vissé sur 2017 et la prudence d'un Valls guetté au tournant par sa majorité frondeuse, il sera celui-là.  

Le docteur Macron a dénoncé les trois « maladies » de la France : « la défiance, la complexité et le corporatisme ».  

Et ce docteur a sa potion : travailler plus le dimanche et le soir, pourfendre les monopoles des huissiers, notaires et pharmaciens ….  

Entre ce jeune ministre pressé et les Français qui le connaissent encore peu, la relation commence étonnamment bien. La preuve, la majorité (68 %) n'est pas choqués par ses propos polémique sur les illettrés ou les pauvres en autocar. Le plus important, jugent-ils, c'est que le pays bouge maintenant. »  

 

Emmanuel Macron a les idées claires … et la cote chez les citoyens !

Reste à espérer qu'il réussisse à vaincre l' « immobilisme » historique de notre personnel politique.  

 

Partager cet article

Repost 0
Published by avocats notaires
commenter cet article

commentaires

Gijoe 21/10/2014 22:17

Il est surtout fait état d un démenti de la Chancellerie et du csn à venir prochainement:)

marc 21/10/2014 21:31

reponse a diplomé not : le texte est tel que je l ai indiqué ; les critères d'expérience et de diplômes seront définis par décret ; le texte parle de "Toute personne" ; rien n 'est davantage
précisé ; j ai peur que Madame TAUBIRA entende limiter la portée du texte aux diplômés notaires , mais ne nous avançons pas ; il convient d attendre ...

diplome 21/10/2014 19:13

Savez-vous de quelle expérience il s’agit ? Est-ce pour les 1er clercs ou les diplômés notaires car un diplôme est un diplôme et aujourd’hui aucune condition d’expérience n’est requise pour
s’installer.

Bob 21/10/2014 18:03

Etes-vous sûr de votre source ?

La liberté d'installation totale ça me paraît énorme.

marc 21/10/2014 17:35

Le projet de loi semble sorti ; le texte daté du 13/10 prévoit liberté installation dans résidence de son choix sans indemnité au profit des notaires titulaires ( article 20 section I chapitre 1 ,
sous réserve de conditions d 'aptitude , d'honorabilité ,, d 'expérience , de garantie et d'assurance , et de remplir des obligations déclaratives préalables ; idem pour huissiers ; reste à définir
les notions d'obligations déclaratives préalables et d'expérience ; cela sera défini par décret en conseil d état