Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2016 4 28 /04 /avril /2016 13:59
BLOCKCHAIN : LE BIG BANG

Le Figaro organise, à la Salle Wagram, son forum "Big Bang Eco", "pour changer le monde".

Le communiqué du Figaro :

"Un big bang pour changer le monde

Le 16 juin 2016, la rédaction du Figaro crée l'événement avec son premier Big Bang Éco, un grand forum qui réunira des invités prestigieux, salle Wagram à Paris.

L'édito de Jacques-Olivier Martin, rédacteur en chef du Figaro Économie

À l'heure où l'on parle de quatrième révolution industrielle, de disruption générale, de révolution numérique ou de choc de la mondialisation… les entreprises, la science, l'organisation de la société, les usages, quels qu'ils soient, sont en plein chamboulement. Cette déflagration, que chacun d'entre nous perçoit, est un véritable big bang. Un nouveau monde est en train de naître sans que l'on sache exactement ce qu'il deviendra, comme personne ne pouvait imaginer que la machine à vapeur née à la fin du XVIIIe siècle transformerait les transports, l'industrie, le travail avec la naissance du salariat…

Aujourd'hui, le numérique, mot fourre-tout qui mêle informatique, Internet, nouvelles technologiques, est le moteur de cette nouvelle révolution industrielle qui frappe un à un tous les pans de notre monde. Au cours de ces dernières années, Le Figaro a résolument fait le choix de montrer, de décrypter et de donner du sens à ce bouleversement complexe, incertain et excitant, que ce soit dans les colonnes de notre journal ou sur notre site.

En organisant, le 16 juin, le «Big Bang Éco du Figaro», nous avons décidé de franchir une nouvelle étape. Ce grand forum réunira des invités prestigieux qui nous éclaireront sur quatre big bang.

Le premier concerne la mobilité, en plein chambardement avec Internet et la voiture autonome. Les questions sont nombreuses. Que deviendront les chauffeurs de taxi quand les voitures sans pilote auront envahi nos villes? Jusqu'où Internet transformera les usages de la voiture? Google ou Apple supplanteront-ils les Toyota, VW, Renault, PSA dans l'automobile?

Ce grand forum réunira des invités prestigieux qui nous éclaireront sur quatre big bang: la mobilité, l'avenir du salariat, l'impression 3D et la blockchain

Le deuxième sera consacré à l'avenir du salariat. Là encore, une révolution est à l'œuvre. Elle résulte tout à la fois du chômage de masse, de la volonté d'indépendance des salariés, du smartphone qui permet de travailler de partout, de la génération Y ou Z qui s'accommode mal de la hiérarchie pesante des entreprises.

Troisième big bang: la révolution de l'impression 3D, un procédé industriel qui permet de construire n'importe quel objet en déposant de la matière! En Chine, des entrepreneurs bâtissent déjà des immeubles avec ces machines. En Europe, la start-up Local Motors propose d'imprimer une voiture, la LM3D, qui sera commercialisée l'an prochain.

Last but not least, le big bang de la finance avec la blockchain, une technologie inviolable de sécurisation des transactions qui permet de s'affranchir des tiers de confiance. On en est qu'aux prémices, mais les banques, les avocats, les notaires… ont déjà des sueurs froides. La blockchain est aux transactions et aux actes ce que l'Amérique fut à Christophe Colomb: une terre inconnue… Une de plus!

Le Big Bang Éco du Figaro, salle Wagram, le 16 juin, de 8 h 30 à 19 heures."

Merci au Figaro de nous aider à mieux percevoir l'impact de cette révolution.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vincent Le Coq 01/05/2016 12:54

@ Tifou
j'avance des faits. Vous entendez m'opposer des a priori, lesquels se révèlent au surplus faux.
Votre post du 11 avril est très révélateur de votre posture.

Vous écrivez : "Puisque avant 1956, il n'y avait pas de monopole immobilier et que même des actes sous seing privé pouvait être transcrits aux hypothèques, on peut valablement en déduire que les notaires ne sont pas les seuls à avoir participé à la spoliation des biens juifs et que d'autres personnes y ont également contribuée. Il serait intéressant de connaître les proportions."
Vichy ayant confié l'aryanisation aux seuls notaires, il n'y a rien à comparer.

Vous recommencez : "Vous le voyez, les notaires n'étaient pas pire que le reste de la population française mais étaient dans la juste moyenne." C'est tout simplement faux.

1. Vous écrivez : "la majorité de la France et des Français étaient antisémites."
Regardons les faits : J'ai mentionné dans le livre la création par Darquier de Pellepoix de l'Union française pour la défense de la race. Nous sommes en 1942. Une population de 40 millions d'habitants est l'objet depuis deux ans d'une puissante propagande antisémite. Combien de personnes ont envoyé un bulletin d'adhésion?
4 millions? 400 000? 40 000? 4 000?… 469 personnes (chapitre 6, p. 194). Les pages précédentes sont consacrées aux mouvements antisémites avant guerre et conduisent au même constat.

2. Resserrons la focale et examinons la situation comparée des notaires et des avocats, puisque ce point semble vous intéresser particulièrement.
Le numerus clausus a été appliqué aux barreaux. Les avocats juifs pouvaient continuer à exercer dans la limite de 2 % de l'effectif.
Le numerus clausus n'a pas été appliqué aux notaires.
En 1939, la France comptait 6 706 notaires. L'application du numerus clausus aurait permis à 130 juifs de continuer à exercer. Dès avant guerre, les notaires avaient interdit aux juifs l'accès à la profession. Il n'y avaient, pour toute la France, que 10 notaires juifs.

3. Vous croyez pouvoir écrire : "Vous ne vous offusquez pas dans vos propos de ceux qui se sont enrichis grace au marché noir (certains épiciers, agriculteurs…)". Précisément, si, dans un autre de mes livres, que vous n'avez pas davantage lu, ce qui est votre droit le plus strict. Mais vous ne pouvez pas soutenir que j'ai, ou n'ai pas soutenu telle position. Parce que vous n'en savez rien.
Par ailleurs, pèsent sur les notaires des obligations morales particulières, puisqu'ils disposent du sceau de la République.

4. Vous m'interrogez sur ma motivation: "Alors sincèrement pouvez-vous m'expliquer pourquoi vous vouliez devenir notaire si cette profession n'est composé que de voleurs, antisémites, racistes."
Je vous laisse évidemment la responsabilité de cette affirmation. Je suis pour ce qui me concerne beaucoup plus mesuré (chapitre 3, p. 114). Mais vous ne prenez pas le soin de lire ce que j'écris.
Il est évidemment plus aisé pour vous de me prêter des pensées qui ne sont pas les miennes, si possibles caricaturales, pour mieux les contester.
J'ai à de nombreuses reprises écrit qu'il me semble non pas seulement utile, mais particulièrement nécessaire, de faire profondément évoluer la sociologie de la profession. Je maintiens que la loi Macron (si son volet relatif aux notaires s'applique un jour) n'aura servi à rien si cet objectif n'est pas visé prioritairement.

Paul Bismuth 01/05/2016 12:06

Tifou

Cet argument: pourquoi voulez vous devenir notaire si vous n'aimez pas la profession est ridicule

Personnellement, je deteste la majorite de mes confreres, le csn et le notariat en general mais j'aime bien mon travail
Je n'ai que peu de concours donc je ne vois pas beaucoup d'autres notaires
Je vais a l'ag chaque annee et je participe au bal des fauxcul
Ca se fait des sourrires mais des que l'on peut piquer un client discretement, on fonce

Et je n'ai pas fais 10 ans d'etudes pour finalement faire autre chose

Je n'aime vraiment pas m lecoq car on sent de la frustration chez lui mais s'il a le diplome et qu'il veut etre notaire, c'est son droit

TIFOU 01/05/2016 08:48

Monsieur LE COQ, vous semblez oublier qu'à l'époque 1939-1945, la majorité de la France et des Français étaient antisémites. Combien d'Avocats parmi les parlementaires qui ont voté les pleins pouvoirs à Pétain?
Par contre où je suis d'accord avec vous c'est sur le peu de résistants dans le notariat, mais en fait il en était de même avec le reste de la population française. Combien de magistrats ayant fait allégeance au régime de Vichy et ayant condamné de résistants ont été poursuivis après la guerre, ne pas oublier que le Conseil d'Etat avait validé les textes pris par le régime de Vichy contre les Juifs, que la police et la gendarmerie ont participé aux rafles de juifs avec parfois beaucoup de zèle et que les policiers parisiens ont redoré leur image en participant à l'insurrection de Paris en Août 1944.
Vous le voyez, les notaires n'étaient pas pire que le reste de la population française mais étaient dans la juste moyenne. Peut-être aurait-il fallu les tondre à la libération, mais dans ce cas c'est 90% de la population française qu'il aurait fallu tondre. Vous ne vous offusquez pas dans vos propos de ceux qui se sont enrichis grace au marché noir (certains épiciers, agriculteurs...). Non votre cible, les notaires et rien qu'eux.
Alors sincèrement pouvez-vous m'expliquer pourquoi vous vouliez devenir notaire si cette profession n'est composé que de voleurs, antisémites, racistes.

notada 30/04/2016 20:46

Jusque là, je n'étais pas intervenu concernant la propagande "notaires-collaborateurs" et je vous invite, à ce sujet, à lire la biographie de Maître Jean CROUAN qui fut un grand résistant, notaire et membre du Conseil Supérieur du Notariat.
Il fut aussi député et Président du Conseil Général du Finistère.
C'est la preuve qu'il y eut AUSSI des notaires résistants et courageux !!!
Quant à moi, je suis le petit fils d'un ancien sous-officier et résistant de la première heure qui remporta un premier prix lors d'un concours départemental de la Résistance lorsque j'étais au Collège.
Aussi, très jeune, j'ai été sensibilisé à la résistance française et à son héroïsme.
Toutefois, je suis plus préoccupé aujourd'hui par mon avenir professionnel et celui du Notariat et l'application de la réforme de la loi Macron, que le passé, dont certes, il faut se souvenir mais dans ce cas, il faut tout dire...sans rien n'oublier

Vincent Le Coq 30/04/2016 23:22

@ notada,
Deux choses.
1. Vous stigmatisez une prétendue "propagande "notaires-collaborateurs"" et affirmez, ce qui est parfaitement exact, qu'il y avait, dans les rangs de la résistance des notaires.
Mais c'est dans les proportions du pâté d'alouette. Un cheval collaborationniste pour une alouette résistante.
L'ANNF a pris le pouvoir au sein de la profession. Un mouvement vichyste.
Les notaires ont massivement participé à la spoliation (doublement du chiffre d'affaires entre 1939 et 1942).
Les notaires ont spolié au-delà des termes de la loi dans 40 % des dossier selon un rapport d'un membre du CGQJ.
Certains notaires ont spolié au-delà du terme (Bordeaux).
Le notariat a proposé des améliorations du régime de l'aryanisation.
Ce n'est pas de la"propagande". Ce sont des faits.
2. Vous êtes davantage préoccupé par votre avenir que par le passé. Fort bien. Mais précisément votre futur n'est pas sans lien avec le passé.
L'ordonnance du 8 septembre 1945 a augmenté les émoluments des notaires de 30 % pour les indemniser du manque à gagner résultant de l'abrogation des lois raciales de Vichy.
Vous est-il tout à fait indifférent de savoir que près d'un tiers des billets qu'empoche un notaire chaque jour est tâché de sang?
Comment pouvez-vous prétendre être le digne petit-fils d'un résistant et accepter de bénéficier d'un crime contre l'humanité?

avocats notaires 30/04/2016 21:32

Principe : merci de repasser votre commentaire, qui a été malencontreusement effacé.

avocats notaires 30/04/2016 21:28

Notada :
Bien d'accord avec vous : il faut tout dire.
Malheureusement, ce n'est pas la position des instances de la profession, CSN en tête, qui, jusqu'à maintenant ont utilisé tous les moyens pour dissimuler leur attitude sur la période 1940-1944.
C'est ce "negationisme" de la corporation qui crée aujourd'hui le trouble.

Notaire 30/04/2016 14:11

Après les conneries,

Les choses sérieuses: le recours du CSN au Conseil d'état a été porté hier.

Suivra comme convenu le référé.

avocats notaires 30/04/2016 14:21

Enfin une info. Ça nous change de la propagande chronique.

Paul Bismuth 30/04/2016 13:45

Je persiste et signe

Les notaires sont majoritaitement racistes, tres a droite et souvent tres cons

C'est un notaire en place qui vous le dit

Cela est lie au fait que la profession est tres fermee

Je n'ai jamais rencontre un notaire noir ou arabe

Juifs, oui mais c'est normal car ils sont bien introduits et ont des connexions avec les milieus immo et financiers

Un notaire girondin avait pris un associe juif et a eu raison car a pris belle clientele

Les noirs et arabes sont moins interessants visiblement

Paul Bismuth 30/04/2016 11:24

La plupart des notaires sont racistes

A l'occasion d'un repas de chambre, un notaire parlait en mal d'une personne, racontait son histoire et finit par conclure ainsi: et en plus, il etait juif
Les autres notaires de la table rigolaient
C'etait il y a 2 ans

C'est siderant mais vrai

Et les noirs?
Il y en a 1 mais c'est tout
C'est deja trop pour certains

Oui, le csn est une institution raciste et proche des idees fascistes
C'est une evidence

Vincent Le Coq 30/04/2016 23:33

@ Tifou
Votre énumération n'est comme toujours qu'une approximation : "les notaires, les avocats, les juges, les fonctionnaires, les gendarmes, les policiers, les français de base ont été complices des allemands"
A qui Vichy a confié la mise en oeuvre de l'aryanisation? Aux notaires. Pas aux avocats.
Pourtant, juridiquement, les avocats et les notaires étaient compétents pour réaliser des ventes immobilières (le monopole remonte à 1956) pour des donations.
Le CGQJ a affirmé qu'entre un avocat et un notaire, il choisirait le notaire.
Le choix de Vichy n'est pas technique, il est idéologique. L'ANNF a pris le pouvoir au sein de la profession à la faveur de la défaite et l'ANNF était vichyste.
Tout au long de la guerre des avocats ont défendu les communistes, les résistants, les juifs… Le CGQJ a demandé des sanctions contre les avocats, contre les avoués. Jamais contre des notaires.
Quand au racisme au sein de la profession, je vous renvoie au livre d'un excellent observateur de la profession, Ezra Suleiman. Il sera difficile aux séides du notariat d'écrire que c'est un aigri, un jaloux. Lorsqu'il a écrit son livre, Ezra Suleiman était professeur à Princeton. Bonne lecture.

NotMacron 30/04/2016 13:54

Je confirme, racisme quasiment institutionnel, il suffirait de faire une étude, mais ma très longue expérience me suffit.

avocats notaires 30/04/2016 13:25

Néanmoins, force est de constater que la petite population des notaires est, sauf de très rares exceptions, bien blanche et bien catholique.
N'est-ce pas, là aussi, la conséquence de leur statut si particulier ?

TIFOU 30/04/2016 12:38

Il faut arrêter de dire des conneries. Il y a des notaires juifs, arabes, noirs, blancs, jaunes. J'espère n'avoir oublié personne.
Le racisme n'est pas une caractéristique propre aux notaires.
Dire que le CSN est proche des idée fascistes, c'est du grand n'importe quoi. Ne pas oublier que dans les années sombres de notre histoire (1939-1945), les notaires, les avocats, les juges, les fonctionnaires, les gendarmes, les policiers, les français de base ont été complices des allemands, seule une infime minorité de la population a résisté, protégé des juifs, caché des résistants ou des évadés, a aidé à passer en zone libre ou en suisse.
Donc le racisme anti juif, noir, beur, blanc, rouge, jaune, vert, n'est pas l'apanage des notaires, donc s'il vous plait arrêtez de dire des conneries.

Notaire 29/04/2016 17:46

A DN,

Oui effectivement.

Mais moi je ne me plains pas.

Jules cesard 29/04/2016 21:13

A notaire : tu te plains pas? On t'entends a longeur de semaines ici te plaindre. Bientot l'arrete sur la liberte d'installation on t'en veut pas si tu as des insomnies par la suite. Bientot la facture havas a payer avec tes cotisations pas trop la haine? Fini le golf et le tennis va falloir se remettre a bosser coco !

Notaire 29/04/2016 11:41

A nono,

Rassurez vous nono.

Tous les notaires de france se sont attachés et s'attachent à faire de cette belle profession , la profession la plus moderne et la plus efficace de toutes les professions juridiques.

La dématérialisation des actes, la signature électronique, le fichier central, le micen, réal... Tout cela vous parle non?

Effectivement, nos collaborateurs sont aujourd'hui, sûrement et pour longtemps, de chair et d'os.

Tant mieux pour vous, non?

DN Original 29/04/2016 14:43

A NOTAIRE
"Effectivement, nos collaborateurs sont aujourd'hui, sûrement et pour longtemps, de chair et d'os. Tant mieux pour vous, non?"
Pour vous aussi non....?

avocats notaires 29/04/2016 12:47

Vous avez parfaitement assimilé les éléments de langage mis au point avec Havas, mais vous oubliez un élément essentiel pour que cette profession réponde aux critères républicains : la liberté d'installation, indispensable pour que les DN puissent exercer la profession à laquelle ils ont été formés.

Dugard 29/04/2016 11:17

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20160426.OBS9276/banquiers-industriels-notaires-ces-lobbys-qui-nous-gouvernent.html

Notaire 28/04/2016 21:44

Pas d'inquiétude.

La societe évolue et évoluera avec, notamment, les notaires de france , sûrement et pour longtemps.

Le "blockchain" et "les logiciels robots", vous ne les verrez pas, pas plus probablement, que vos enfants, si vous en avez.

avocats notaires 29/04/2016 09:57

Nono :
Totalement d'accord avec votre analyse.
Quant au dénommé NOTAIRE, et pour le cas où il ne serait pas un troll, j'espère pour lui qu'il ne croit pas un mot de ce qu'il raconte. C'est la parfaite caricature de ce que ne doivent pas être - ou devenir - les "notaires Macron".

Nono 29/04/2016 08:52

Après tout ce qui s'est passé ces 15 dernières années au niveau technologique, affirmer que l'on ne verra pas ces logiciels robots avant une ou deux générations, c'est vraiment prendre un gros risque. Ne pariez pas trop là dessus...
La voiture autonome existe. Les systèmes experts médicaux aussi. Et dans ces deux cas, les résultats sont déjà plus fiables que l'humain! On parle à nos téléphones, internet est dans toutes les poches. Autant de choses inimaginables il y a seulement quelques années. Et dans 3 ans on fêtera le cinquantenaire du premier homme sur la lune. Eh oui.
Le monde avance à une vitesse vertigineuse, avec ou sans nous. La blockchain est vraiment géniale pour enregistrer une preuve temporellement. Infalsifiable à posteriori, sans tiers de confiance, je vois tout à fait son utilité pour les actes authentiques!

Au lieu de dire que les plus lourds que l'air ne voleront jamais, ou que la terre est plate, renseignez-vous un peu sur le sujet...

Ah oui, au fait, la blockchain existe déjà depuis des années, et son application la plus connue est le bitcoin. Cette monnaie a beau être raillée par les institutionnels, il n'empêche que techniquement c'est une vraie merveille, pour peu qu'on fasse l'effort de comprendre son fonctionnement. Les banques travaillent d'ailleurs déjà à utiliser la technologie blockchain pour leurs propres applications. Certaines le font déjà.

Sans rire, réveillez-vous, le monde change, et si vous n'y prenez pas part ça se fera sans vous, voire à vos dépens.

avocats notaires 29/04/2016 07:21

C'est trop facile d'évoquer cette théorie éculée, alors que l'origine vichyste du CSN est bien une réalité (voir l'ouvrage remarquable de Vincent Le Coq et Anne-Sophie Poiroux), ainsi que son service "propagande" créé spécialement pour intervenir sur les réseaux sociaux.
Il ne suffit pas d'invoquer Godwin pour clore ce débat ... qui d'ailleurs ne fait pas débat.

En retraite 29/04/2016 05:32

Avocats-notaires vient donc d'atteindre le point Godwin....

avocats notaires 28/04/2016 23:35

Notaire :
Pourquoi éprouvez-vous le besoin de rajouter "de France" à notaire ?
La question de la certification, et ses réponses, ne seraient-elles que françaises ?
Comment cela se passe-t-il donc dans les autres pays du "monde libre" : aux USA par exemple, en Grande Bretagne, ... ?
Et pourquoi les technologies en application dans les grandes démocraties ne seraient-elles pas bienvenues en France ?
Votre vision strictement "nationale", voire "nationaliste", est vraiment curieuse, et même inquiétante. Elle rappelle etrangement les origines historiques du CSN, en 1941.

Notaire 28/04/2016 14:20

C'est cela BERNARD.

Changeons, révolutionnons, cassons , transformons .

Changeons d'ère, une nouvelle vie pour tout le monde.

Des logiciels robots, partout partout.

Ou ah , le bonheur.

Hé oh, hé oh.

Non mais hé oh, quoi.

avocats notaires 28/04/2016 14:44

Notaire : c'est le monde qui change, avec ou sans les notaires.