Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2017 4 12 /01 /janvier /2017 14:57
DCM À LA CHAMBRE DES NOTAIRES DE GRENOBLE : DES ACTES RÉDIGÉS PAR DES AVOCATS QUI SERAIENT DES "TORCHONS" !
DCM À LA CHAMBRE DES NOTAIRES DE GRENOBLE : DES ACTES RÉDIGÉS PAR DES AVOCATS QUI SERAIENT DES "TORCHONS" !
DCM À LA CHAMBRE DES NOTAIRES DE GRENOBLE : DES ACTES RÉDIGÉS PAR DES AVOCATS QUI SERAIENT DES "TORCHONS" !
DCM À LA CHAMBRE DES NOTAIRES DE GRENOBLE : DES ACTES RÉDIGÉS PAR DES AVOCATS QUI SERAIENT DES "TORCHONS" !

Arrogance, suffisance, mépris, insultes, ... ou les standards des 1816

Partager cet article

Repost 0

commentaires

PERICLES 16/01/2017 19:36

La question centrale est une question de responsabilité. Qui va répondre des conventions mal rédigées ?
Je me pose la question puisqu'il parait que ça ne sera surement pas les avocats. Et comment cela pourra-t-il être les notaires puisqu'il ne doivent rien contrôler ?
Qu'en pensez-vous Cher Maître.

avocats notaires 16/01/2017 20:38

J'ajoute que si les avocats démontrent chaque jour leur capacité à rédiger leurs conclusions, mémoires et conventions de toutes sortes, a l'inverse les notaires sont inaptes à rédiger quoi que ce soit : privés de leurs formulaires et de leurs logiciels de rédaction d'actes, ils sont incapables de produire le moindre document.
Ils sont dans la totale dépendance du travail de rédaction fait par d'autres (Génapi, ...).
Ils ont le plus grand tort d'agresser les avocats, de les insulter, comme ils le font depuis quelque temps.
Ils n'ont pas les moyens de cette guerre, qui est donc perdue d'avance.
Ce n'est que le moyen de précipiter la disparition des notaires dans la GPD sous statut unique d'avocat
Les paris sont ouverts sur l'issue de cette bataille engagée par les notaires de la pire façon qui soit.

avocats notaires 16/01/2017 20:25

PERICLES :
Les avocats sont assurés pour leur responsabilité civile professionnelle, tout autant que les notaires.
De surcroît, comment pouvez-vous mettre en doute, a priori, la qualité de leur travail ?
Depuis quelques jours, les notaires se montrent insultants à l'égard des avocats, leurs instances qualifiant même formellement les conventions de divorce par acte d'avocats de "torchons" !
Cette attitude est indigne des OPM que les notaires sont encore et ne peut s'expliquer que par le vent de panique qui souffle sur la corporation devant la montée en puissance de l'acte d'avocat et, corrélativement, le déclin annoncé de l'acte d'avocat puis, dans la foulée, l'émergence de la GPD et de l'avocat-notaire à l'image du schéma déjà en vigueur en Allemagne et en Suisse.
Les insultes à l'encontre des avocats ne peuvent que précipiter cette (r)évolution. Les notaires auraient-ils perdu la tête ?