Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2015 7 22 /11 /novembre /2015 18:17
EMMANUEL MACRON, LE 21 NOVEMBRE : "CHANGER CETTE SOCIETE EN L'OUVRANT"

EMMANUEL MACRON, LE 21 NOVEMBRE : "CHANGER CETTE SOCIETE EN L'OUVRANT"

Extraits du discours prononcé hier, 21 novembre, par Emmanuel Macron, lors de son intervention en conclusion de l'Université du groupe social- démocrate "Les Gracques" :

"Le terreau sur lequel les terroristes ont réussi a nourrir la violence, a détourner quelques individus, c'est celui de la défiance.

Nous sommes une société dont au coeur du pacte il y a l'égalité, nous sommes une société où en moyenne l'égalité prévaut beaucoup plus que dans d'autres économies et d'autres sociétés, en particulier anglo-saxonnes.

Mais nous avons progressivement abîmé cet élitisme ouvert republicain qui permettait a chacune et a chacun de progresser.

Nous avons arrêté la mobilité sociale.

Nous sommes une société où nous avons construit la capacité a fermer la porte.

Nous avons une part de responsabilité, parce que ce totalitarisme se nourrit de la défiance que nous avons laissée s'installer dans la société. Il se nourrit de cette lèpre insidieuse qui divise les esprits, et si demain nous n'y prenons pas garde, il les divisera plus encore."

Emmanuel Macron a lié les réformes qu'il a récemment défendues a la nécessité de "changer cette société en l'ouvrant".

"Je pense que ce sont des fermetures dans notre économie, dans notre société, les pertes d'opportunité, les plafonds de verre qui sont mis, les corporatismes qui se sont construits, qui a la fois nourrissent la frustration sur le plan individuel et créent de l'inefficacité sur le plan économique."

De toute évidence, il pensait au notariat sous sa forme caricaturale antérieure a la loi du 6 août 2015.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Notaire Lucide 26/11/2015 13:35

Une chose qui m'inquiète, et je ne suis pas un troll, c'est que personne n'a jamais évoqué la non prise en compte des notaires salariés pour déterminer les cartes. Ca me semble primordial d'insister la dessus, tout le monde s'est rendu compte de la frénésie récente de nomination de notaires salariés à Paris. Vous allez dire que la ficelle est un peu grosse mais comme on dit plus c'est gros.......
Autre inquietude, le corridor de remuneration, comment une telle idee qui est nouvelle va bien pouvoir être mise en place ?

CREDULE 26/11/2015 17:16

L’essence de la nouvelle Loi c’est la création de nouvelles entreprises dont on peut supputer qu’il en existera deux catégories, une 1ière catégorie inscrite dans la connaissance de la structure du marché car implantée sur le secteur traditionnel, l’autre vraisemblablement défini sur un périmètre variable en relation des secteurs nouveaux sur lesquelles interviendront les sociétés interprofessionnelles.
Dès lors, la stratégie de procéder par masse à la nomination de notaires salariés pour faire barrage à la création de nouvelles entreprises sera vraisemblablement neutralisée au motif qu’il s’agit d’une simple modification statutaire d’un salarié au sein du fonctionnement d’une entreprise existante et que la Loi s’est formellement fixée comme objectif une densification de ces entreprises par la création de nouveaux offices sur des zones économiques où il existe un potentiel de développement.
Or il semble clair que la volonté de s’inscrire dans un process de croissance interne relève effectivement de la responsabilité du seul chef d’entreprise qui au travers de l’analyse du périmètre d’intervention de son entreprise considère les nouvelles potentialités d’extension de son activité sur la zone économique d’implantation de son office. Que certains offices souhaitent procéder par croissance interne par la nomination de nouveaux notaires en pensant que par ce biais il bloquerait les mécanismes de croissance externe voulus par le législateur sera une stratégie profondément inopérante et stérile. C’est tout le contraire, cela dénote qu’une décision politique de croissance interne établit les fortes potentialités à venir sur ces zones, et que le législateur a fait une parfaite analyse au travers de son nouveau dispositif par la création de nouvelles implantations d’entreprises sur ces zones économiques. On est tout à fait dans le respect des mécanismes du droit de la concurrence, aux fins d’instaurer une vraie concurrence régulée « intra – brand ».

avocats notaires 26/11/2015 15:48

La ficelle est évidemment très grosse, mais il ne faut pas imaginer que le niveau intellectuel de M. Macron, de ses collaborateurs au ministère de l'Économie, et de toute l'équipe de l'ADLC, soit en quoi que ce soit inférieur à celui des notaires, fussent-ils parisiens. C'est même exactement le contraire.
Si les relations étaient meilleures avec les collaborateurs du garde des sceaux c'est en raison d'une formation identique ou très voisine, avec lesquels s'était instaurée une véritable "connivence" (d'ailleurs regrettable à bien des égards).
Les nouveaux interlocuteurs des notaires sont plutôt des cracks en mathématiques et en économie, ont une vision "planétaire" de la situation, sont plus soucieux de l'intérêt général que des préoccupations corporatistes, de sorte que la compréhension entre ces deux mondes aussi opposés s'avère, par nature, compliquée.
C'est un changement d'époque et de moeurs, un nouveau paradigme, en quelque sorte une ... révolution.

avocats notaires 26/11/2015 15:08

La réponse se trouve, pour partie, dans l'excellent rapport de l'IGF, fondement de la loi Macron : l'objet de la réforme est de permettre aux DN de s'INSTALLER À LEUR COMPTE, et pas de devenir salariés au service des notaires déjà installés.
Et quand on parle de liberté "d'installation", ça n'est évidemment pas pour intégrer dans les comptes les notaires "simplement" salariés.
On n'imagine pas que les décrets d'application soient rédigés autrement.
Réponse bientôt !

XC 26/11/2015 14:29

D'accord avec vous
Il est IMPENSABLE d'englober les notaires salariés
Ils sont la variable d'ajustement.
C'est tout

TT 26/11/2015 08:54

Les sources fiables arrivent ; Macron l'a annoncé aux députés : les décrets seront transmis en même temps qu'au CE ce jour.
Il devrait être donc aisé de se les procurer... même s'ils sont encore sujets à quelques modifications à la marge (via censure du CE et souhaits parlementaires).
En revanche les nominations prendront du temps c'est indéniable...

un autre anonyme 26/11/2015 10:28

Ma question est peut-être bête, mais ces projets de décrets sont visibles ?
Je n'ai rien vu sur légifrance.
Merci !

avocats notaires 26/11/2015 09:39

Et tout cela est public.
Les trollers et l'intox n'ont décidément pas d'avenir !

notada 25/11/2015 14:30

Je vous informe que Monsieur Emmanuel MACRON est auditionné ce jour par la mission parlementaire d'information sur l'application de la loi pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques dont le président est Monsieur Richard FERRAND, Député du Finistère qui ne ménage pas sa peine afin que les décrets d'application puissent être rapidement rédigés.
Je pense que cette audition aura lieu en présence de Madame Cécile UNTERMAIER, Députée de la Saône et Loire, rapporteure thématique qui a beaucoup oeuvré et qui continue à oeuvrer afin que la réforme puisse s'appliquer dans les meilleures conditions.

On peut ainsi espérer que les choses vont enfin bouger !

avocats notaires 26/11/2015 14:05

Si on vous suit, la loi Macron, promulguée, serait sans effet ou presque, ce qui n'est pas concevable, à tous points de vue.
Vous avez vraiment trop l'air de ce que vous êtes réellement : un TROLL !
N'y revenez pas avec vos "éléments de langage", votre intox, vos ragots de "café du coin".
Nous attendons donc la suite - de vraies informations - de nos sources fiables.

FUTUR NOTAIRE 25/11/2015 22:55

Je crois que vous ne connaissez vraiment pas le système du tour pour les fonctionnaires... Si vous le connaissiez vous sauriez que c'est tout sauf une liberté d'installation... Je ne suis pas une exaltée et je pense que beaucoup de DN méritent leur installation mais ce n'est plus la donne des annonces de Macron pendant les auditions... Vous pensez toujours avoir la connaissance absolue mais vous venez, ici meme, de montrer vos limites... Il n'y aura pas de "milliers" de créations rapidement et il l'a encore affirmé aujourd'hui. Le CSN ressort satisfait des échanges sur les décrets et arrêtés dont il a les projets... Taubira a réaffirmé son attachement à respecter les règles et a réaffirmé qu'elle entendait protéger le système notarial. Que vous ne l'acceptiez pas n'engage que vous et si vous pensez que Macron sera le seul décideur sur les nominations vous me faites finalement bien rire... En fait, plus vous postez et plus je me rends compte que votre colère guide vos propos qui ne sont nullement objectifs ni le reflet de la réalité... Oui oui oui je sais la loi est passée bla bla bla et je suis tout à fait d'accord sur les dérives de la profession... Il fallait taper dans la fourmilière mais vous affirmez des choses sans aucune source officielle... Donc je vous invite à faire des recherches sur la notion de nomination au tour de la fonction publique vous apprendrez que le nombre de places est plus que limité,.. Et puis la petite réunion ministérielle a eu lieu en présence de mon best friend qui m'a fait un petit compte rendu des familles... Vous qui avez de bonnes sources vous pouvez donc me confirmer que je n'ai pas de raisons d'être exaltée ????

avocats notaires 25/11/2015 21:23

Quant à la péréquation et au fonds interprofessionnel reportés en 2017, c'est ce qui avait déjà été annoncé, et ça ne préoccupe vraiment pas grand monde.
La réforme Macron est respectée, dans son esprit et dans sa lettre, ce qui est l'essentiel.
Nous avons du mal à comprendre les raisons de votre exaltation, si ce n'est une démarche strictement personnelle pour tenter de vous rassurer.
En bref, et comme nous l'avons déjà indiqué, la réforme Macron est bien une réalité, et dans trois mois elle sera en vigueur : liberté d'installation et nouveau tarif.
L'interprofessionnalité et la péréquation arriveront un peu plus tard, comme prévu.

avocats notaires 25/11/2015 21:07

La cartographie en février, ça reste un délai raisonnable, quant au "corridor" tarifaire, il permettra la concurrence par les prix.
La loi, les engagements et les délais sont respectés, et c'est une bonne chose.
Où sont les problèmes que vous évoquez ?

avocats notaires 25/11/2015 21:00

Le "tour exterieur" dont vous parlez n'est pas un concours : c'est une liste d'aptitude établie à partir des dossiers constitués par les candidats DN et répondant aux autres conditions pour être nommés.
Dans la mesure où le nombres des offices créés se chiffrera en milliers (au lieu de 15 offices créés et attribués sur concours avant la loi Macron), ce "tour exterieur" n'est que le moyen de départager, sur dossier et eventellement un entretien, les candidats qui seraient trop nombreux dans une zone déterminée.
Dans les autres situations, les candidats seront nommés sur leur dossier, là où ils l'auront demandé.
Quel est le problème ?

FUTUR NOTAIRE 25/11/2015 19:29

Macron a finalement tranché et c'est un désaveu complet pour la liberté d'installation... Le modèle de "TOUR EXTERIEUR" des fonctionnaires sera le modèle utilisé ce qui n'est pas du tout une liberté d'installation. Une réunion interministérielle a lieu ce soir avec la Chancellerie qui se félicite de ce "compromis"... La cartographie ne sortira qu'en février au lieu de début janvier... Pour le tarif, on réintroduit un corridor tarifaire, ce qui n'est pas inintéressant ET ENFIN, le meilleur pour la fin : la péréquation et le fonds interprofessionnel est reporté à 2017, après les élections... Voilà voilà, la messe est dite et elle sort tout droit de la bouche de "Dieu" Macron, votre vénéré

avocats notaires 25/11/2015 16:43

C'est une bonne nouvelle, qui démontre tout simplement, à ceux qui en doutaient encore, que cette mission parlementaire oeuvre de concert avec le gouvernement pour que les décrets d'application de la loi Macron paraissent dans les délais prévus, c'est-à-dire en janvier et février prochains pour ce qui est du tarif et de la liberté d'installation.

Alex 25/11/2015 11:35

M.trigallou toute les professions ont leurs canards boiteux ( je travaille en banque, j en sais qq chose....) mais encore une fois généralités et raccourcis vous décridibilise. Reprenez des arguments sensés et stoppez svp votre entreprise de démolition systématique. C est cela qui servira la réforme que vous souhaitez.

avocats notaires 25/11/2015 17:48

Le fait qu'il y ait parmi les 60.000 avocats (7 fois plus nombreux) quelques malhonnêtes, n'autorise et n'excuse en rien les notaires, lesquels, de surcroît, se prétendent d'une essence supérieure au motif que seuls leurs actes "authentiques" peuvent être publiés au fichier immobilier.

Banquier 25/11/2015 13:50

Pour aller dans le sens d'Alex, il est également très rare que plusieurs semaines se passent sans qu'un avocat ne soit mis en cause dans une affaire... Des gens malhonnêtes, il y en a dans toutes les professions.

avocats notaires 25/11/2015 12:26

L'image du "canard boiteux", très galvaudée, tentative de "banalisation", n'altère en rien l'exceptionnelle gravité des faits, d'autant plus s'agissant d' "officiers publics".
Cette même image, totalement inappropriée, laisserait aussi entendre qu'il s'agirait de pratiques exceptionnelles, alors qu'il s'écoule rarement plusieurs semaines sans qu'un notaire soit mis en examen ou condamné ... sans compter tous ceux qui, pour des raisons et à des degrés divers, ne se font pas prendre.
Quoi que vous en disiez, dans un langage convenu et trop répandu dans la profession, c'est très grave et ça ne peut en aucun cas être banalisé derrière le concept éculé du "canard boiteux".

Alex 25/11/2015 09:26

Mais M trigallou. On parle pas ici de propagande de corporation mais de votre rapprochement notaire terreau du terrorisme après notaire collabo. C est vrai que cela devient ridicule et sans fondement. Svp arrêtez. Le notariat tiendrait des généralités du même type en sens inverse vous seriez outré !!!

avocats notaires 25/11/2015 10:35

Pour ce qui est de l'attitude de la profession au titre de la "collaboration", je vous invite à lire l'ouvrage de Vincent Le Coq et Anne-Sophie Poiroux, admirablement documenté, qui établit les faits.
Quand vous l'aurez lu, on pourra en débattre librement sur ce blog.
Là aussi, la corporation à eu tort de dissimuler, depuis des dizaines d'années, cette réalité peu glorieuse. Cette vérité douloureuse ressort maintenant, à l'instant précis où la profession joue son avenir, et elle vient légitimer d'autant plus, s'il en était encore besoin, la réforme entreprise.
Et que pensez-vous de ces notaires malhonnêtes, pris la main dans le sac (ou plutôt dans la caisse) ?

avocats notaires 25/11/2015 09:36

Vous remarquerez que je n'ai fait que rapporter les paroles de M. Macron selon lesquelles (et à juste titre me semble-t-il quand même) ce sont les blocages dans notre société, les corporatismes, qui créent un terreau favorable à la révolte y compris dans ses formes extrêmes.
Pour ce qui est du corporatisme et des blocages, il semble bien aussi que le notariat en constitue un exemple caricatural. Et la communication de la profession depuis l'été 2014 n'a fait qu'amplifier et mettre en évidence cette réalité.
La corporation a fait le choix de cette attitude négative, réactionnaire, et même de déni maintenant que la loi est promulguée ; elle doit maintenant l'assumer.

tuy 25/11/2015 06:40

Cest de pire en pire ce blog!cest du gros nimporte quoi!non mais jusqu ou irez vous....a considerer les notaires comme a lorigine de ces actes barbares. on devrait vous interdire car en publiant ce type de post cest toute une profession que vous salissez en ce compris les dn. cest intolerable de lire cela alors quelheure doit etre a lunion nationale.votre blog est inutile et le mot est faible!

avocats notaires 25/11/2015 08:48

Ce blog joue son rôle, qui n'est pas spécialement de répercuter et d'amplifier la propagande indécente de la corporation.
Il est très apprécié, très au-delà du notariat, dans tous les milieux notamment politiques et journalistiques, et vos imprécations légitiment d'autant plus son existence.

MacronAddict 25/11/2015 02:35

macron président !!

Mister X 24/11/2015 22:54

Je comprends ce que veut dire Emmanuel Macron mais faire un rapprochement entre le corporatisme à la française et les attentats n'est pas très pertinent et surtout assez mal venu par rapport à la souffrance des victimes des attentats.

avenir 24/11/2015 17:58

Legalstart.fr.... Voici l'avenir !!!! Macron doit depoussierer cette profession...

TIFOU 24/11/2015 07:31

M. MACRON n'a en aucun cas visé les notaires en particulier, mais les situations de blocage et les corporatismes.
Il y a encore quelques années dans certaines grosses entreprises les ingénieurs recrutés sortaient tous de la même école et il était quasi impossible pour un diplômé d'une autre école d'intégrer telle ou telle entreprise. Egalement pour avoir le BP de coiffure il valait mieux être le fils ou la fille d'un coiffeur.
Pensez-vous qu'il soit normal dans une cité de n'offrir comme emploi à un titulaire d'un doctorat en sciences, qu'une place de caissier au supermarché du coin parce que le titulaire de ce diplôme à un nom qui ne sonne pas français.
Donc en aucun cas les notaires sont responsables, simplement ce que M. MACRON a voulu dire c'est que dans le temps il y avait ce qu'on appelle l'ascenseur social, mais que celui-ci désormais est bloqué au rez-de-chaussée, voire au sous-sol.

Un autre anonyme 24/11/2015 09:04

Pour avoir travaillé en entreprise du CAC40 avant d'entrer dans le notariat, je vous assure que l'endogamie et la reproduction sociale sont une constante à tous les niveaux et dans les secteurs.
N'oublions pas non plus qu'il n'y a pas que le diplôme qui vous intègre dans le monde de l'entreprise. Vous pouvez être diplômé sans aucun esprit entrepreneurial (et inversement).

Un autre anonyme 24/11/2015 08:53

Tout à fait d'accord. Mais le phénomène n'a rien de nouveau et n'est pas limité au notariat, comme vous le soulignez.

Notada 23/11/2015 22:56

Plutôt que de prononcer ce discours plus qu' ambigu, M. MACRON ferait beaucoup mieux de publier très rapidement les décrets d'application de la loi qu'il a élaboré et notamment celui lié à la libre installation !
En effet cette trop longue attente commence à exaspérer de nombreux DN.

Un autre anonyme 23/11/2015 22:10

Bientot la COP 21...
Le "notaire 1816" va être également responsable du réchauffement climatique ?!
C'est dommage, ce blog a parfois des accès de ridicule qui discréditent les posts plus sensés !

Notaire lucide 24/11/2015 20:47

Vous risquez d'être decu par les decrets. Macron recule. Les services du ministère de la justice résistent, Macron a besoin des notaires pour que la loi soit appliquée. Tant que la liberte d application ne sera pas totale, elle n'existera pas.

avocats notaires 24/11/2015 11:39

Très concrètement, on sera fixé, dans les trois mois qui viennent, sur le nouveau tarif et les modalités de création des nouveaux offices.
Trois mois, c'est peu en regard des siècles d'immobilisme. Et le notariat va nécessairement s'adapter a cette nouvelle donne que la corporation n'as pas vraiment choisie.
Comme le dit si bien Monsieur Macron : l'intérêt général a enfin prévalu sur les intérêts corporatistes

un autre anonyme 24/11/2015 11:03

Et comme Notada, je préfèrerais que M. Macron se concentre sur les décrets d'application plutôt que sur ce genre de discours inutile.
Au moins un échéancier ou un point d'étape ?

un autre anonyme 24/11/2015 11:01

Elargir oui, re-situer dans le contexte européen ou international oui, extrapoler (voire délirer) non.
Attribuer les actes de terrorisme aux corporatismes professionnels (notaires ou autres... boulangers, médecins, ou ce que vous voulez) est simplistes et démago.
Soyons sérieux : le "terreau" de ces criminels n'est-il pas plus le salafisme (ou autre courant rigoriste) qu'un corporatisme professionnel quel qu'il soit ?
Je me classe moi-même dans la catégorie des "DN déçus" jusqu'à ce jour... Et jamais au grand jamais je n'ai eu l'idée de m'en prendre à l'Etat, la Nation ou les citoyens. Comme tous les DN déçus, bien sûr. Alors ne mélangeons pas tout.

avocats notaires 24/11/2015 09:44

Il n'est pas interdit - et c'est même recommandé - de prendre un peu de distance afin de situer cette profession a son juste niveau dans son environnement social, économique, national, européen, international.
C'est d'ailleurs ce que fait la réforme Macron, qui en a tiré toutes les conséquences.
Les affaires des notaires français ne peuvent plus se régler dans un dialogue complice - complaisant - avec le seul garde des sceaux.

Un autre anonyme 24/11/2015 09:00

Je n'accorde aucune importance particulière à cette profession parmi d'autres.
Cela dit, ce blog étant consacré au notariat, il est légitime d'imaginer que les articles que vous mettez en ligne concernent le sujet. Donc après les notaires et la collaboration, nous avons les notaires et le terrorisme. C'est déclinable à l'infini, comme mode de pensée...
Et je trouve ça dommage, car d'autres billets sont moins généralistes et réducteurs, et plus utiles à tous.
Je ne refuse aucune évidence mais je refuse les raccourcis victimaires (comme le dit notaire lucide : "bouh si je suis à cette place c'est à cause de la société trop méchante"...)
Mes échecs (et j'en ai ma part malheureusement), je ne les dois qu'à moi ou presque.

avocats notaires 24/11/2015 06:47

Vous accordez aux notaires une importance qu'ils n'ont pas.
Le point de vue de M. Macron et des instances européennes et internationales est beaucoup plus objectif.
Ouvrez les yeux.

avocats notaires 24/11/2015 06:32

Pourquoi refusez-vous l'évidence ?
Cette réforme est faite : la loi est promulguée, les mesures d'application sortent dans quelques mois, et les notaires devront les appliquer.
C'est plié, et.ça ne pose aucun problème, excepté a ceux qui se réfugient dans le déni.

Alex 23/11/2015 20:40

Pitié. Arrêtez !!!! Ça devient ridicule : après les notaires collabo les notaire terroristes !!!

Notaire Lucide 23/11/2015 18:44

C,est aussi la faute au chômage, à la crise, à l'Europe mais sûrement pas à celui qui tenait la mitraillette.
Ce jawad qui a l'air si dégourdi aurait pu faire un merveilleux notaire si la societe n'était pas si méchante.

Sérieusement je respecte macron mais essayer de parler subtilement de son action alors que les événements sont si graves, c'est un peu petit.

Richard 22/11/2015 23:47

Absurde

avocats notaires 23/11/2015 18:36

L'information, c'est la déclaration de M.Macron, et l'analyse qu'il fait de la situation, laquelle justifie la réforme engagée.

Al 23/11/2015 18:04

N' importe quoi , c' est de pire en pire ce blog.
Elle est ou l' information ?
C 'est à cause des vilaines professions réglementées que l' on dézingue des gens à la mitraillette ? on aura tout lu ...

Richard 23/11/2015 14:04

Oui j'ai bien compris merci!!!

avocats notaires 23/11/2015 13:48

Relisez ce qu'a écrit M. Macron : les corporatismes, les blocages dans la société, ... créent un "terreau" favorable au développement du terrorisme.

Richard 23/11/2015 13:38

Ce sont les notaires qui sont responsables des attentats terroristes, c'est bien connu!!!

avocats notaires 23/11/2015 09:59

Ce sont les paroles de M. Macron, en totale cohérence avec le rapport de l'IGF et tous autres travaux qui ont motivé la réforme en cours.