Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2016 6 15 /10 /octobre /2016 07:24
EST-CE UN CAS ISOLÉ OU UNE TENDANCE QUI S'AFFIRME ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Notaire 16/10/2016 20:50

Mister x:

Le concours ne m a jamais intéressé.

Pour cette raison , jai donc acheté mon etude.

Classique.

Bill 17/10/2016 09:50

Le pognon ou la cooptation ... Peut-être n'étiez-vous pas assez connu choisir la seconde voie ?

Mais que faites vous de la compétence ?

Citation 16/10/2016 20:12

"88. – Accords de partenariat – Variété d'accords de coopération, l'accord de partenariat noué entre entreprises se trouvant au même stade du processus économique présente, du point de vue de la concurrence, des effets ambivalents. S'inspirant, "à titre de guide d'analyse utile", des lignes directrices de la Commission européenne sur l'applicabilité de l'interdiction des ententes aux accords de coopération horizontale (Comm. CE, Lignes directrices sur l'applicabilité de l'article 81 du traité CE aux accords de coopération horizontale, 6 janv. 2001 (2001/C 3/02). – Comm. CE, Lignes directrices sur l'applicabilité de l'article 101 du Traité sur le fonctionnement de l'Union européenne aux accords de coopération horizontale, 14 janv. 2011 (2011/C 11/01)), l'Autorité de la concurrence, tout en observant que de tels accords peuvent être proconcurrentiels, en ce qu'ils permettent "de partager les risques, de réaliser des économies de coûts, de mettre en commun un savoir-faire et de lancer des innovations sur le marché", ajoute qu'ils peuvent fermer l'accès d'autres opérateurs aux marchés concernés. Ainsi l'appréciation portée sur ces accords, en l'absence de restriction flagrante de concurrence, dépend-elle du pouvoir de marché des parties à l'accord et de l'objet de l'accord. Ces conventions contreviennent à l'interdiction des ententes lorsqu'elles octroient un avantage considérable dans la concurrence à leurs participants (Cons. conc., déc. n° 08-D-03, 21 févr. 2008, Pratiques mises en œuvre par la Fédération Nationale des Gîtes de France et le réseau Bienvenue à la ferme : Contrats, conc. consom. 2008, comm. 108) ou à leur filiale commune (Cons. conc., déc. n° 09-D-06, 5 févr. 2009, Pratiques mises en œuvre par la SNCF et Expedia Inc. dans le secteur de la vente de voyages en ligne : Contrats, conc. consom. 2009, comm. 77)."

Notaire 16/10/2016 12:31

Sabine :

Entierement d'accord en laissant en outre plus de chance aux diplomes ... les plus courageux.

Mister X 16/10/2016 20:23

@notaire
dit-il sans avoir jamais passé le concours...

Sabine 15/10/2016 23:04

Cette annonce est bien synonyme de la tendance "Macroneste" de cette fichue réforme. Une augmentation du nombre des offices créés au concours aurait été bien plus juste (mais moins démago)

Mister X 16/10/2016 14:26

Ma Chère Sabine, ce que vous proposez n'est rien d'autre qu'une reprise des engagements du CSN pour 2012 (et même avant) qui n'ont jamais été tenus.
Quant au côté démago que vous soulignez, il n'est pas évident : pour correspondre aux engagements du CSN, il fallait, 4000 postes. Il n'y en aura même pas la moitié.

CREDULE 16/10/2016 00:53

@Sabine
Si vous voulez tant un concours, qu'on l'institue pour l'obtention du diplôme de notaire. Après Reconnaissance d'une liberté totale d'installation et libre association.
Le système du concours tel que vous le défendez ne ferait que maintenir l'organisation du notariat en sa forme actuelle. Personnellement cette forme d'organisation je la combats et considère qu'elle a conduit au fort affaiblissement de cette profession.
De même il conviendrait que l'on s'oriente vers la liberté tarifaire qui cassera à n'en pas douter la cartellisation du marché. Une autre vision dans un marché de l'Union en pleine mutation.

NORGAN 15/10/2016 20:38

Ca pourrait être également le Groupe ALTHEMIS ?

Notaire 15/10/2016 19:55

Dugard:

Nous sommes d'accord. L'investissement que vous decrivez sera meilleur.

Notaire 15/10/2016 19:53

La loi:

La loii MACRON va permettre aux notaires de se développer , mais pas dans le cadre policier que vous decrivez.

Vous verrez , pas besoin de gendarme.

Ca va le faire

NORGAN 15/10/2016 18:40

Si c'est pour voir son capital détenu à 49% par une "IMPORTANTE ETUDE", je pense que les Notaires Macron méritent mieux.
Soit on est bon et on pas besoin de cette "IMPORTANTE ETUDE". Soit on est pas bon et on redeviendra un collaborateur d'un nouveau genre au profit de ces nantis.
Personnellement j'ai choisi de devenir un Notaire Macron libre en respectant l'esprit de la réforme (application de la réduction tarifaire, utilisations des NTIC, création de mon propre réseau avec d'autres notaires Macron et non Macron dans le respect de leur indépendance).
J'invite les notaires Macron à faire en sorte qu'ils soient eux aussi des "IMPORTANTES ETUDES" pour que celles d'aujourd'hui le soient un peu moins.

Nom 17/10/2016 19:39

Bravo ! Je vous souhaite de vous installer, il faut des gens avec votre mentalité dans cette profession !

Jean 15/10/2016 15:28

Ce groupe s'appelle Monassier et il a déjà levé les fonds nécessaires!

Dugard 15/10/2016 14:22

Il se passera pour les notaires ce qui se passe déjà chez les avocats de BANQUE :
la banque leur dit vous faites le dossier pour 600 € je vous apporte 100 dossiers par an puis l'avocat référent refile parfois les dossiers à d'autre avocat locaux pour plaider à 150€ / dossier.

Mais quelque part n'est ce pas un peu la même chose que ces agents immobiliers qui démarchent les études : je vous apporte 50 ventes à condition que ... il paraît que cela se pratique beaucoup mais cela doit être une spécificité du SUD le reste de la profession étant intègre

pour ce qui est de l'annonce Monassier l'a fait d'autre le feront .

Qui a déjà vu un notaire parisien pour un petit dossier de bail emphy avec une grosse boîte spécialisée ? Moi jamais, enfin sur des petits dossiers ne dépassant pas les 5 Millions...

La loi au-dessus de tout 15/10/2016 13:43

Rappel pour les GROS malins:

Code de commerce L 420-1
Sont prohibées même par l'intermédiaire direct ou indirect d'une société du groupe implantée hors de France, lorsqu'elles ont pour objet ou peuvent avoir pour effet d'empêcher, de restreindre ou de fausser le jeu de la concurrence sur un marché, les actions concertées, conventions, ententes expresses ou tacites ou coalitions, notamment lorsqu'elles tendent à :

1° Limiter l'accès au marché ou le libre exercice de la concurrence par d'autres entreprises ;

2° Faire obstacle à la fixation des prix par le libre jeu du marché en favorisant artificiellement leur hausse ou leur baisse ;

3° Limiter ou contrôler la production, les débouchés, les investissements ou le progrès technique ;

4° Répartir les marchés ou les sources d'approvisionnement.

L420-3
Est nul tout engagement, convention ou clause contractuelle se rapportant à une pratique prohibée par les articles L. 420-1, L. 420-2 et L. 420-2-1.

L420-6 (le coup de grâce)
Est puni d'un emprisonnement de quatre ans et d'une amende de 75000 euros le fait, pour toute personne physique de prendre frauduleusement une part personnelle et déterminante dans la conception, l'organisation ou la mise en oeuvre de pratiques visées aux articles L. 420-1 et L. 420-2.

Le tribunal peut ordonner que sa décision soit publiée intégralement ou par extraits dans les journaux qu'il désigne, aux frais du condamné.

Les actes interruptifs de la prescription devant l'Autorité de la concurrence en application de l'article L. 462-7 sont également interruptifs de la prescription de l'action publique.

Arnotaire 15/10/2016 09:23

Je pense que c'est une tendance qui se confirme.
Dans la mesure où nous défendons le liberté d'installation des notaires, il ne faut pas s'offusquer de cette pratique

DN80 15/10/2016 09:36

Nous devrions surtout en profiter pour créer "un groupement national des nouveaux notaires". Le groupement s'horodate dans toutes les zones de France puis répartit les offices entre ses membres.

ES 15/10/2016 09:18

A Lol
S'il s'agit de redevenir salarié, je suis d'accord avec vous, ce n'est pas bon du tout.

Ce que notre profession a besoin c'est de jeunes entrepreneurs qui seront libres de leurs idées et de leurs innovations.

Le métier de Notaire face aux innovations digitales risque de disparaitre à terme si nous ne nous adaptons pas (il n'y a qu'à se renseigner sur le robo-advisor (« robot-conseiller ») ou sur les FabLab (« laboratoire de fabrication » numérique dédié aux projets collaboratifs et de bien commun - pour voir que le monde bouge, bouillonne)!

Les notaires installés ne semblent pas prêt à prendre le virage nécessaire (il n'y a qu'à regarder mon patron et sa "bouche tordu" à chaque fois que je lui parle d'une d'idée à mettre en place dans son étude). Et je ne compte plus le nombre d"idées que je lui ai données et dont il n'a absolument pas tenu compte.
J'en suis arrivé à la conclusion qu'il me faudra être Notaire Macron pour mettre en place par moi même les idées que j'ai.
C'est donc sur ces nouveaux Notaires Macron qu'il faut compter!
Et pour qu'ils puissent agir il faut leur laisser leur indépendance; c'est à ce prix qu'ils réussiront à mettre en place leurs idées nouvelles!

Il ne faut donc SURTOUT PAS ni poulains à la solde des Notaires installés, ni créateurs en société dont la participation majoritaire est entre les mains des Notaires installés!

Je ne suis que réaliste; je viens de passer deux jours avec les Conseils en Gestion de Patrimoine a qui on a annoncé la fin de leur métier face aux innovations digitales!
Lien ci-dessous pour vous en convaincre
http://www.professioncgp.com/article/les-acteurs/actu/23e-convention-patrimonia-les-cgp-face-aux-innovations-digitales.html

ES 15/10/2016 08:59

A VOIR!
S'il y a lien de subordination, je suis contre!
S'il s'agit d'une aide de type MONASSIER, pourquoi pas...
Nous avons autant besoin d'aide que d'indépendance!

La profession de notaire doit évoluer: elle ne le fer

DN80 15/10/2016 09:38

Le groupe Monassier que vous sembler chérir a constituer une SPFPL afin de prendre des participations dans les nouveaux offices. Ne soyez pas dupes, on ne vous prendra pas par la main gratuitement.

Lol 15/10/2016 08:10

Lol "ou comment redevenir salarie dans les faits" je laisse ces places aux "non entrepreneurs"

Nom 17/10/2016 19:40

Tout à fait Lol !

Dugard 15/10/2016 14:25

Au final, si c'est pour finir AUTO ENTREPRENEUR à 2 500 € / mois avec les charges à payer je ne vois pas l'intérêt ?

Comme je l'avais dit je vais utiliser mon pécule pou construire 3 villas cela me rapportera toujours plus que ce que l'on nous promet !