Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2017 4 30 /03 /mars /2017 01:40
FILLON AU CSN : "largement applaudi à la fin de sa prestation"

Un correspondant nous signale cet article :

https://www.lesechos.fr/elections/presidentielle-2017/0211927604141-notaires-la-loi-macron-divisent-les-candidats-2076156.php#xtor=CS1-33

Notaires : la loi Macron divise les candidats

MARIE BELLAN Le 29/03 à 17:01

Les candidats ou leurs représentants ont été auditionnés par le Conseil supérieur du notariat. - Arnaud Poilleux / Les Echos

L e Conseil supérieur du notariat a auditionné ce mercredi les candidats ou leurs représentants. Marine Le Pen et François Fillon promettent de revenir sur la réforme du notariat.

Même votée depuis près de deux ans, la loi Macron continue de faire des remous chez les notaires. Et ces derniers espèrent bien une abrogation des articles qui les concernent après l'élection présidentielle. C'est en tout cas ce que leurs promettent au moins deux candidats auditionnés ce mercredi par le Conseil supérieur du notariat (CSN). François Fillon a affirmé que la réforme Macron ne « garantie pas aux nouveaux installés un revenu suffisant » et risque de créer des déserts notariaux. Il est encore un peu tôt pour tirer ce genre de conclusion car les premiers notaires créés par la loi Macron n'ont toujours pas été nommés. Mais les craintes exprimées par François Fillon recoupent totalement l'opinion des notaires en place. Le député de Paris, fils de notaire, a d'ailleurs été largement applaudi à la fin de sa prestation.

Une mise en oeuvre « assez surprenante

La profession a également trouvé un fervent défenseur en la personne de Marine Le Pen. La candidate, représentée ce mercredi par le député européen Gilles Lebreton, propose, elle aussi, une abrogation de la réforme dans laquelle elle voit une approche purement économique des professions réglementées du droit. « Un acte notarié n'est pas une marchandise. Et la pratique de remises, telle qu'imaginée par la loi Macron, introduit une concurrence malsaine », a dénoncé Gilles Lebreton. Surtout, le FN promet d'abroger le tirage au sort qui détermine les notaires autorisés à s'installer dans les nouveaux offices créés.

Renaud Dutreil, qui représentait le candidat d'En Marche, a pour sa part défendu la loi Macron, mais il a admis que sa mise en oeuvre avait été « assez surprenante ». Notamment le tirage au sort et la possibilité donnée aux notaires déjà installés d'y participer. Sur ce point, « la porte sera ouverte » pour discuter de nouvelles modalités, a-t-il assuré. L'intervention de l'ex-ministre de Jacques Chirac avait surtout pour but de décrédibiliser le candidat Fillon : « Je n'ai aucune confiance dans les hommes politiques qui annoncent qu'ils prendront telle ou telle mesure alors qu'ils ne l'ont jamais fait avant », a-t-il affirmé.

En savoir plus sur https://www.lesechos.fr/elections/presidentielle-2017/0211927604141-notaires-la-loi-macron-divisent-les-candidats-2076156.php#0BI1xxX0dTleBGrL.99"

Partager cet article

Repost 0

commentaires