Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2017 2 30 /05 /mai /2017 09:42
"IL FAUT SAUVER LE SOLDAT FERRAND" : LA NOTAIRE AUTEUR DU MONTAGE SE JUSTIFIE (MAL) DANS "LE TELEGRAMME"

http://www.letelegramme.fr/bretagne/richard-ferrand-il-n-y-a-aucun-loup-selon-la-notaire-exclusif-29-05-2017-11532820.php

"Ferrand. "Il n'y a aucun loup" selon la notaire [Exclusif]Publié le 29 mai 2017 à 12h10

HERVÉ CHAMBONNIÈRE

Anne-Sophie Queinnec est la notaire des Mutuelles de Bretagne. "Ulcérée" par l'exploitation faite, selon elle, des faits reprochés à Richard Ferrand, qui dirigeait la mutuelle à l'époque des faits, elle a décidé de prendre la parole et de dire sa vérité.

Elle a initié l'opération immobilière qui est reprochée aujourd'hui à Richard Ferrand. Anne-Sophie Queinnec est la notaire des Mutuelles de Bretagne. "Il se trouve que je suis aussi le conseil de la compagne de Richard Ferrand. L'un n'empêche pas l'autre", précise-t-elle. 

Au Télégramme, la notaire rapporte comment l'opération s'est nouée et conclue : "La compagne de Richard Ferrand, qui est avocate, voulait depuis longtemps déménager son cabinet. Je l'invitais depuis des années à acheter. A un moment donné, j'ai eu vent que le local en question, situé à côté de mon étude, était à la vente. Je connaissais aussi le propriétaire de ce local et je savais qu'il y avait des créances sur ce bien et qu'il y avait un risque de saisie immobilière. J'en ai parlé à la compagne de Richard Ferrand, qui m'a laissée gérer l'affaire. Je savais aussi que les Mutuelles cherchaient un local en centre-ville. J'en ai donc parlé aussi à Richard Ferrand." 

Anne-Sophie Queinnec fait alors une proposition au directeur général de la mutuelle. "Je l'ai poussé à signer un compromis de vente rapidement. C'était le seul moyen d'éviter la saisie, que l'affaire nous échappe et qu'on perde un temps fou". 

Un prix est proposé au propriétaire. "Cette procédure amiable lui a parfaitement convenu, poursuit la notaire. J'ai alors poussé Richard Ferrand à ajouter une condition suspensive, parce qu'il fallait bloquer l'affaire et que le but des Mutuelles était bien d'être locataire de ce local. Sans cette clause, Richard Ferrand aurait commis une faute." 

"Tout a été transparent ! On veut nuire à Richard Ferrand" 

Anne-Sophie Queinnec rejette l'idée d'une opération cousue de fil blanc. "Il n'y a aucun loup. Certaines personnes essaient de faire de ce montage financier quelque chose d'exceptionnel alors que ce n'est pas le cas, et que tout est, justement, transparent. Qu'on dise que la SCI (société civile immobilière) de la compagne de Richard Ferrand, qui est une SCI classique, s'est enrichie sur le dos des Mutuelles est absolument scandaleux. On a un propriétaire, satisfait, des Mutuelles qui ont enfin trouvé le local voulu à l'endroit voulu et qui profitent d'un loyer défiant toute concurrence en contrepartie d'une rénovation, ce qui est habituel dans le cadre d'un bail commercial. Je ne vois pas où est le problème ? A part vouloir nuire à Richard Ferrand ! Les Mutuelles savaient exactement ce qu'elles faisaient. Tous mes actes ont été vérifiés et tout a été fait dans la plus totale transparence. Alain Castel se dit choqué par la procédure. Pourquoi dans ce cas n'a-t-il rien signalé avant ? C'était il y a six ans !"

Ferrand essaie maintenant de diluer sa responsabilité en demandant à la notaire d'assumer son "montage".

En nous montrant qu'il n'a fait que suivre les conseils de la notaire des Mutuelles de Bretagne, et de sa compagne, Ferrand fait l'idiot et nous prend pour des billes, ce qui l'enfonce encore un peu plus. Jusqu'où, et jusqu'à quand ?

Cette notaire fait - et a fait - l'impossible  (l'illégal ?) pour rendre service au ministre et ancien député. Voilà pourquoi il est si difficile d'obtenir la réforme de cette corporation.

Et Ferrand était chargé de veiller à l'application de la réforme Macron : on en voit le résultat. Combien de notaires Macron nommés aujourd'hui sur les 1.650 annoncés ?

C'est l'un des aspects essentiels de la corruption qui sévit dans notre pays, et de la difficulté à le moderniser : les intérêts croisés, les échanges de services, petits et grands, entre le personnel politique et les notaires.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

tifou 04/06/2017 08:21

Avocats notaires
Pour le public les faits sont graves car les journalistes leur disent. Les journalistes s'érigent en juges et manipulent l'opinion, déjà pour Fillion. Depuis déjà quelques années les journalistes s'emparent des révélations du Canard Enchainé quand ca les intéressent alors que ces mêmes journalistes considéraient auparavant le dit journal comme un journal de "Merde".
Les journalistes font de la manipulation.

avocats notaires 04/06/2017 09:13

Tifou :
Pourquoi persistez-vous à défendre les pourris, en politique et dans le notariat ?
Ces gens là font beaucoup de mal et il est urgent de mettre un terme à leurs agissements.
Quant à la presse, elle ne fait que son travail et, comme je vous l'ai déjà indiqué, elle est encore très en deçà de la presse d'investigation américaine.
Il n'y a que les malhonnêtes pour se plaindre de la presse, à la manière de Fillon et Ferrand et leurs indéfectibles supporters.

tifou 31/05/2017 13:28

Pourquoi les journalistes et certaines personnalités emmerdent Richard FERRAND, alors que la mutuelle de Bretagne n'engage aucune poursuite. Il y a un moment il faut arrêter de s'ériger en procureur. Bientôt un simple excès de vitesse empêchera d'être élu ou responsable politique. Qui en France ou ailleurs peut dire qu'il a un comportement exemplaire (pas de propos racistes, respect rigoureux du code de la route, respect rigoureux des règles fiscales, respect des normes environnementales, du code du travail, qui signale à la caissière du magasins qu'elle a oublié de compter un article). Il faut arrêter de faire croire que l'on peut vivre dans le monde des bisounours On voit bien souvent la paille dans l'œil du voisin mais on oublie la poutre dans son œil.
Les journalistes se veulent les pourfendeurs de la moralité, défendre la veuve et l'orphelin, mais quand on y regarde de plus près....
Ce qui est quand même bizarre dans cette affaire c'est qu'on entend tout le monde, avocat, notaire (au mépris du respect du secret professionnel...), journalistes, hommes politiques, hommes ayant ou essayant d'avoir une certaine influence, mais pas du tout les dirigeants de la mutuelle.
Beaucoup de commerçants, d'artisans, de professions libérales, d'organismes privés ou publics sont locataires des locaux qu'ils occupent après avoir consacré des milliers d'euros pour l'aménagement de ceux-ci. En matière de locaux commerciaux ou professionnels, la règle est que le locataire prenne en charge le coût de l'aménagement de ses locaux, ainsi il a la maitrise du choix de l'aménagement, il a la maitrise du coût de l'aménagement et la maitrise de l'adéquation des locaux à ses besoins.
Le procès fait à FERRAND est un mauvais procès.
Et ce qui est le plus ulcérant, c'est que sur les pages de ce blog, ceux qui encensaient FERRAND il y à quelques mois pour son rôle dans le suivi de l'application de la loi Macron, sont les premiers à tirer à boulets rouges contre lui. .

avocats notaires 01/06/2017 11:22

Sondage : selon un sondage Harris Interactive pour RMC et Atlantico publié mercredi, à une dizaine de jours du premier tour des élections législatives (11 et 18 juin), 73 % des Français jugent que les faits reprochés à Richard Ferrand sont graves et 70 % estiment qu’il devrait quitter son poste de ministre.

avocats notaires 01/06/2017 11:15

Il faut rappeler le commentaire de l'avocat retraité, ancien bâtonnier, qui était intervenu dans cette affaire :
L’avocat qui avait mis en place le montage a avoué au Parisien : "J'ai tout de suite compris la manœuvre, et cela m'avait choqué à l'époque (…) Richard Ferrand allait louer l'immeuble à la mutuelle et il allait s'enrichir avec tous les travaux à la charge de celle-ci. Il faut appeler un chat un chat". 

Bill 01/06/2017 08:50

Le point qui fait difficulté est qu'il a œuvré (signature du ssp) pour que la Mutuelle dont il était le Directeur loue l'immeuble plutôt qu'elle ne l'achète. Un cas de mauvaise gestion qui occulte l'enrichissement de sa compagne.

avocats notaires 31/05/2017 14:49

Voudriez-vous nous donner comme modèles Ferrand ... et sa notaire ?
Si vous ne l'avez pas déjà fait, vous devriez lire Le Canard de ce matin. C'est édifiant.

avocats notaires 31/05/2017 14:28

Tifou :
Pourquoi trouvez-vous toujours de bonnes excuses aux pourris, que ce soit en politique ou dans le notariat ?
Pourquoi cette grande mansuétude à l'egard de ceux qui ne pensent qu'à rouler leurs concitoyens ?

Not asst 31/05/2017 07:44

On ne sait pas tout mais d apres ce quon sait a priori oui il faut etre reconnaissant envers mr ferrand qui a semblé toujours nous soutenir ne l'oubliez pas

Ah ca ira 31/05/2017 01:15

J ai du mal a comprendre vos commentaires ! Ce n'est pas Ferrand qui a dévoyé la réforme dans sa phase règlementaire que je sache mais Urvoas (notamment pour des querelles politiciennes Valls/Macron).
On dira ce qu 'on veut de Ferrand, au moins lui a tenu tête aux lobbies.

avocats notaires 31/05/2017 08:20

Le PM qui passe l'éponge sur les écarts de conduite de son ministre Ferrand sont un très mauvais signal envoyé aux citoyens, et de très mauvais augure pour la lutte contre la corruption promise par le PR.
C'est l'encouragement pour tous les magouilleurs, avec l'aide de leurs notaires (voir l'affaire Ferrand) à poursuivre et développer leurs pratiques malhonnêtes.
C'est une lourde faute politique, un boulet que Macron va traîner pendant tout son mandat.
Sa crédibilité est entamée et cela lui sera rappelé à chaque instant, à chacune de ses tentatives pour "moraliser la vie publique".
Il se dit même déjà que le terme de "moralisation" pour la loi dite de "moralisation de la vie publique" va être abandonné ... et, assurément, la "moralisation" elle même.

avocats notaires 31/05/2017 07:43

Le mélange des genres cultivé depuis 20 ans par Ferrand l'a rendu vulnérable aux lobbys, à la corruption.
Il présidait la mission chargée de veiller à l'appplication de la réforme Macron aux notaire, et on voit ce que cela donne : quelques "notaires Macron" seulement nommés sur les 1.650 attendus, et dévoiement de cette réforme au profit des sociétés déjà en place.
On doit donc s'interroger sur l'incidence de ses "failles éthiques" sur l'application calamiteuse de la loi.

Liberal 30/05/2017 21:35

Le notaire n'a pas à commenter dans la presse les agissements de ses clients!! Ou est notre déontologie?

avocats notaires 31/05/2017 13:16

Ag :
Je me contente d'analyser les faits, la situation.
Les agissements de Ferrand, les conflits d'intérêts et le mélange des genres dont il est coutumier, volets de la corruption, le disqualifient pour participer au gouvernement.
Rien d'autre.
Et ceci, de façon totalement indépendante de l'affaire Fillon.

Ag 31/05/2017 12:22

Après avoir encensé le travail de M.Ferrand vous le descendez en flèche presque pire que Fillon
Maintenant c'est lui le responsable du fiasco du TAS

alors M Trigallou on n'a pas été suffisamment remercié pour votre campagne pour EM!

Dugard 30/05/2017 21:59

C'est vrai que tout ce qu'on nous a appris (il faut ne rien dire, ne pas réponde aux journalistes ...) part a volo !

PS : si le DG de la MCEN avait quelques envies de faire de la politique, je pense que cette affaire va lui couper l'envie LOL !

avocats notaires 30/05/2017 21:50

Libéral :
C'est une bonne question.
Elle le fait manifestement sur ordre et au mépris de sa déontologie. Elle est en service commandé.
Autre bonne question : aux ordres de qui ?
Eh bien, soit du ministre Ferrand, voire du GDS, soit des instances professionnelles, ... soit les deux.
Et quelle est la contrepartie ? Sans doute un accommodement avec la réforme Macron.
Nous aurons peut être un jour les réponses.

Dugard 30/05/2017 12:30

Pourquoi n'a-t-elle pas fait signer le compromis directement à son AMIE avocate c'était beaucoup plus simple et pénalement moins FOIREUX ??? cela faisait il trop "copains qui s'arrangent sur le dos du comptable en déconfiture " ...

La loi Macron a voulu un comportement commercial des Notaires : 30/05/2017 12:17

Le cas Ferrand est intéressant parce qu'il illustre de ce que la profession va devenir.

DN29 30/05/2017 11:53

Donc, la plus pourrie dans l'histoire, ne serait-ce pas plutôt la notaire ?? Elle le dit elle-même dans l'article du télégramme, sans s'en rendre compte !!

DD 30/05/2017 11:37

le TAS DE Vannes apparait sur la carte et je vois que plusieurs candidats ont été tirés au sort pour une commune de 4000 habitants. Peuvent ils opter pour une autre commune?