Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2016 2 20 /12 /décembre /2016 11:19
LA RESTRUCTURATION DU NOTARIAT A COMMENCÉ

Fusion des études 14 Pyramides Notaires et Gibert & Associés

Les deux études parisiennes 14 Pyramides Notaires et Gibert & Associés viennent de fusionner. Elles regroupent dorénavant 23 notaires et 120 collaborateurs.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Germain gaiffe 20/12/2016 23:02

On sent bien la mixite sociale sur la photo

Et ils ont l'air fun

Nimp 21/12/2016 00:10

C'est winners & partners lllooooooooooooooollllll

avocats notaires 20/12/2016 23:45

Pour en savoir plus : http://www.notaires-14pyramides.com/

guillotine 20/12/2016 16:51

Pour ceux qui connaissent un peu la psychomorphologie; ii y a beaucoup à lire sur ces tronches...je dis toujours qu'il faudrait la leur retoucher de temps en temps, si besoin bien entendu...

CAM 20/12/2016 20:15

Oui, il ne maque plus qu'un flingue posé sur la table ...

Barrette 20/12/2016 15:27

Sur la photo on a quasi 100 pour 100 de fils et filles de notaires. Voilà cqfd

avocats notaires 22/12/2016 06:47

Le fait qu'un notaire cède ou donne son cabinet à son fils ou un proche n'aurait rien de choquant si tous les DN pouvaient s'installer LIBREMENT où et quand ils le désirent, selon leurs propres critères et selon leur analyse de la situation.
Si ceux-là ne peuvent pas s'installer "librement" et sont alors condamnés à rester les employés des "fils de", alors c'est cela qui n'est pas tolérable. Ça n'est plus qu'une survivance des privilèges de l'Ancien Régime, absolument incompatible avec les règles et les valeurs de la République.
Le seul schéma admissible, c'est celui des avocats et des experts-comptables, qui décident de s'installer ou non à leur compte selon leurs propres critères et leur environnement économique.
Pourquoi ces autres professions réglementées seraient-elles moins honorables que celle de notaire, au motif de cette liberté fondamentale d'installation dont elles bénéficient ?
On pourrait même prétendre que c'est exactement le contraire : la LI dont elle bénéficient laisse leur chance à tous, "fils de" ou pas.
Quel que soit le résultat des prochaines échéances électorales, et des suivantes, il faut bien se rendre à l'évidence : la LI totale des notaires est incontournable, et sans doute même la GPD. Une seule incertitude : la date de l'échéance. Une seule finalité au combat des 1816 : reculer cette échéance.

AntiFa 20/12/2016 17:08

J'étais en master 2 avec une des nanas sur la photo, environ 60-70% de cooptés à l'époque, une vraie arnaque...

avocats notaires 20/12/2016 16:45

La LI donnera leur chance à tous les autres.
A Paris comme ailleurs, c'est la seule solution

Barrette@hotmail.com 20/12/2016 15:23

La bande de happy Few il faut savoir que sur la photo il n y a que des fils ou filles de notaire ou tres proche de personnalité politique

Rod 20/12/2016 14:18

Le plus triste c'est que pour nous DN toujours aucun droit substantiel mais pour les 1816 de nouveaux gadgets pour écraser plus encore les nouveaux...la concurrence ??? Elle n'existe deja pas mais on n'est jamais assez prudent!

Mister X 20/12/2016 12:40

Et après çà, certains vont dire que c'est la loi Macron qui va engendrer un regroupement d'Etudes pour écraser les plus faibles...

RH 20/12/2016 12:51

Oui, c'est bien la loi Macron qui suscite ce regroupement d'Etudes et qui est à l'origine de ce phénomène : comme je l'ai déjà dit sur ce blog, les DN se leurrent complètement en pensant que Macron a pensé à leur petite bouille : la seule chose souhaitée est la création de méga-structures notariales dans lesquelles les banques et autres institutions financières tiendront à terme les rênes en haut de la Pyramide. La loi Macron, c'est cela et rien d'autre : il faudrait que cela soit compris, intégré et digéré. Mais il est tellement plus facile de croire le contraire....

Dugard 20/12/2016 12:31

Et après ce sont ce genre de grosses études qui prennent le bouillon à chaque crise et sont soutenus par la CDC ...

Bruce Wayne 20/12/2016 12:11

Et pendant que certains s'organisent, d'autres attendent que la Chancellerie fasse son boulot correctement, en espérant qu'un nouvel arrêté puisse permettre la reprise du TAS sans attendre que le CE se prononce au fond sur le précédent.

force 20/12/2016 11:37

de belles têtes de vainqueurs tiens ...