Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2016 6 10 /12 /décembre /2016 20:41
LA RÉVOLUTION EN MARCHE D'EMMANUEL MACRON

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Notaire 12/12/2016 18:49

Attendu .

Normal.

Républicain.

Restaure le Notariat à sa juste valeur, surement et pour longtemps.

Evitera les procédures pendant de nombreuses et nombreuses annees.

Vive la Republique , Vive la France.

DN 12/12/2016 22:23

Je suis d'accord à 100% avec Jacques. Les 1816 veulent un concours . Alors rebattons les cartes et tout le monde passe le concours !!

Vincent Le Coq 12/12/2016 20:38

@ Notaire,
Non, pas républicain.
Vive Vichy, Vive le CSN.
Maréchal les voilà...

Jacques 12/12/2016 19:45

Aller les 1816 tous au concours aussi pour voir ce que vous valez ! facile de l'exiger qu'aux nouveaux on va moins rigoler ! Cession des parts pour tous les 1816 qui échoueront !

nd 12/12/2016 17:30

Mots clés : Communiqué de presse (44) , Réforme des professions réglementées (27)

Le capharnaum du tirage au sort. Communiqué de presse du 12 décembre 2016.



Les services de la Chancellerie ont procédé la semaine dernière au tirage au sort des 15 premières zones d’installation, semant la confusion et l’incompréhension la plus totale tant auprès des notaires que des jeunes diplômés.

Devant l’émoi légitime soulevé par les opérations en cours, le Conseil supérieur du notariat rappelle la position qui a toujours été la sienne :

Dans le respect de l’esprit de la loi, des débats parlementaires et de l’engagement pris par le gouvernementauprès de la représentation nationale, le Conseil supérieur a toujours considéré que la création des 1002 nouveaux offices était réservée aux jeunes, primo-installants.
Soucieux de ne pas voir deux notariats se faire face, le Conseil supérieur lui-même, depuis des mois, s’est mis en disposition d’accueillir ces jeunes en mobilisant les chambres et conseils régionaux pour mettre en place des commissions d’accueil, en créant un livret d’accueil destiné à aider les créateurs dans leur installation, et des structures pour fournir à ces jeunes toute l’aide et tous les outils nécessaires à l’exercice de leur nouvelle fonction.
Le Conseil supérieur du notariat a toujours fait part de ses plus expresses réserves devant le choix baroquefait par le gouvernement de désigner les nouveaux créateurs par la voie d’un horodatage et d’un tirage ausort plutôt qu’en ayant recours à la procédure républicaine du concours.
Mais non content de préférer le hasard au talent, le gouvernement a de surcroit décidé d’ouvrir l’horodatageaux sociétés civiles professionnelles de notaires, joignant ainsi le désordre à l’injustice tout en commençantà pourvoir les zones où les créations sont les moins demandées.
Cette méthode est mauvaise et elle est à juste titre dénoncée
Cette méthode n’est ni respectueuse des notaires, actuels et futurs, ni soucieuse de préserver notre système de droit.
Cette méthode est à proscrire car les années d’études de l’ensemble des diplômés ne sauraient être jouées àla loterie.

Le Conseil supérieur du notariat rappelle en outre :

Que le notariat, en raison de la délégation qui lui est accordée par l’Etat est d’abord une fonction avant d’êtreun métier. La nomination à cette fonction ne saurait donc dépendre d’une tombola.
Que les procès d’intention faits à la profession sont inacceptables et infondés, et surtout contraires à ce qu’ils’est attaché à promouvoir.

En conséquence, le Conseil supérieur du notariat demande instamment

De suspendre les opérations de tirage au sort qui ne sont pas dignes de la délégation de l’autorité publique
De réserver aux seuls primo-installants la possibilité de créer un office
De départager les candidats par un concours organisé par la Chancellerie fondé sur le mérite.


Pièces jointes


Communiqué de presse le tirage au sort horodatage - pdf - 143 KB

ES 12/12/2016 16:31

Oui!
"En principe chaque diplômé notaire le souhaitant aurait du avoir une étude (d'après le nombre de demande de RC)"

ES 12/12/2016 16:30

A Vincent le Coq
Tout à fait d'accord avec vous
Maintenant que la Presse est avec nous; il faut que les Politiques soient avec nous et nos projets! J'ai écris à certains hommes politiques en exposant certains points; savoir

CONSTAT 1 : les inscriptions en ligne du 16 novembre 2016
Lorsque les inscriptions en ligne ont débuté afin de pourvoir les offres d'offices de notaire ; selon les estimations, près de 75 % des dossiers déposés émanaient des notaires déjà installés qui ont vu l'opportunité de faire de la croissance externe !

CONSTAT 2 : l'engagement de 10.000 notaires en 2000 et 12.000 en 2012.
Cette croissance, l’État avait demandé depuis longtemps que les notaires l'organisent et la profession n'avait pas désiré faire cet effort. Le notariat avait pourtant souscrit l'engagement de passer à 10.000 notaires en 2000 et 12.000 en 2012.

CONSTAT 3 : l'heure est à la libéralisation du marché
L'heure est à la libéralisation du marché et force est de constater qu'un formidable esprit d'entreprendre est bien présent chez 3.000 jeunes diplômés notaires non installés (selon les estimations). Et sur ce marché, la demande est là: en effet, on assiste à une augmentation des besoins de services juridiques personnels liés notamment au vieillissement de la population et à la multiplication du nombre de divorce.

CONSTAT 4 : la France a besoin de créateurs d'emplois
Ne soyons pas les ennemis de notre propre inertie. La France a besoin de créateurs d'emplois : les 3.000 jeunes diplômés notaire sont aux portes de l'entrepreneuriat. Il faut leur donner à tous le pouvoir de faire et de réussir !

CONSTAT 5 : Le Notariat, une caste qui tente de sauvegarder par tous les moyens ses privilèges
Mais cet esprit d'initiative a aujourd'hui, dans le Notariat, un ennemi que l'on peut nommer, c'est le corporatisme d'une profession fermée et opaque. Le Notariat fonctionne comme une caste qui tente de sauvegarder par tous les moyens ses privilèges. L'esprit du Notariat a les caractéristiques d'un groupement fermé qui, en ce sens, handicape la compétitivité de la France. Et le lobbying de cette profession est un des reflets des blocages de notre pays. Il faut dire stop à la France archaïque des privilèges.

CONSTAT 6 : La solution
Une solution existe :
1/ Cette solution consiste à nommer TOUS ces 3.000 jeunes diplômés notaires (et s'il le faut, leur demander de se regrouper entre eux, par région, par commune, de sorte à constituer les seuls 1002 offices préconisés par l'Autorité de la Concurrence)
2/ Par ailleurs, en ce qui concerne la candidature des offices déjà installés, cette dernière doit être évidemment envisagée hors dudit décompte

Il ne s'agit plus d'interdire mais de permettre à la société de prendre des initiatives.

Je pense qu'il faut que tous les DN en fasse autant!
La bataille est loin d'être gagnée!

Chouans 12/12/2016 14:03

J ai fais un petit calcul rapide
Il reste environ 40 zones à 1 notaire a tirer
C est pas gagné vu la lenteur des mains dites innocentes...

Chouans 12/12/2016 13:53

Vierzon
St claude
Romorantin
Bressuire
Vitry le francois
Segre
Nemours
La fleche
Peronne
La ferte bernard

Danielle 12/12/2016 12:40

Pouvez vous lister les 10 nouvelles zones traitees car opm
Non accessible pour les portables
Merci

Cam 12/12/2016 13:30

St CLAUDE, VIERZON, LA FERTE BERNARD, PERINNE, LA FLECHE , NEMOURS, SEGRE, VITRY LE FRANÇOIS , BRESSUIRE et ROMORANTIN

Chouans 12/12/2016 11:58

Les 15 PV sont en ligne

DN masqué 12/12/2016 11:35

http://www.dalloz-actualite.fr/interview/mise-en-place-de-liberte-d-installation-des-notaires-plus-personne-ne-comprend-rien#.WE59SrLhDIW

DN masqué 12/12/2016 11:34

http://www.professioncgp.com/article/les-acteurs/actu/notaires-tirage-au-sort-confirme-pour-l-installation-des-nouveaux-offices.html

Notaire 12/12/2016 10:53

En attente:

Vous ne travaillez plus dans le notariat, que vous detestez, à vous croire.

Mais quand même, vous êtes present (e), sur ce blog, alors que visiblement vous n'avez rien à y faire.

Dites moi, malgré votre peu d'appétit pour la profession, vous n'auriez pas un petit peu horodate, histoire que, on sait jamais. .. ?

En attente 12/12/2016 11:27

Vous croyez ?
Le métier je l'aime, ceux qui l'exerce un peu moins.

Je suis DN, j'ai ma place sur ce blog et dans une étude. Que ça vous plaise ou non.
Je compte bien enfin pouvoir exercer mon métier mais il est clair que le notariat "ancien temps" n'a plus de place pour moi dans le monde d'aujourd'hui. Plus d'exigence et plus d'écoute des besoins sont nécessaires. Il va falloir apprendre à travailler autrement cher Notaire... ça va pas être facile.

On ne peut pas fonder un métier sur l'exploitation d'un monopole, et votre morgue sur ce forum montre bien que vous avez compris cette réalité mais qu'elle vous fait trembler car vous êtes incapable de vous y adapter.

Je vous souhaite bonne chance cher futur confrère. Vous allez, vous aussi, en avoir besoin prochainement.

Notaire 12/12/2016 10:46

Lp:

Vous êtes un homme (femme), de bonne composition doté d un parfait esprit de synthèse.

Aucun de mes confrères n'irait vous bien entendu vous chercher.

De sorte, vous avez sans doute une chance inestimee d être aujourdhui dans la profession, en guet a pens, avec une telle mentalité de pourri.

Lp 12/12/2016 11:23

En celà vous vous trompez, comme sur beaucoup d'autres choses. Au contraire on est venu me chercher, car j'aime les clients et travailler. Vous par contre, vous ne devez pas faire illusion très longtemps. Seuls les stagiaires et particuliers vendant leur maison peuvent y croire. Je vois vois bien focaliser sur l'immobilier dans une commune moyenne de 10000 hbts. Au dessous non car il faut vraiment bosser. Au dessus peut être si vous parasitez bien vos associés pour compenser le vide intersidéral de vos posts, mais je n'y crois pas. Ce qui est certain, c'est que j'ai connu quelques patrons de grandes qualités, et vous n'en faisiez pas partie. Je vous classerais bien dans les nuls tres commerciaux, qui font mine de bosser derriere leur ordi en allant sur fb et autres blogs.

Notaire 12/12/2016 10:39

A note coq:

Qu ils s'installent ?

Bien entendu s'ils le meritent ( jai néanmoins des doutes pour votre corespondant).

Une bonne étude, un bon investiisement, une banque partenaire levée à de bonnes conditions : cela est assez simple aujourd'hui, sauf dans le 75007,8,9...

Bien évidemment, encore faut il le vouloir .

Pour cela, un peu plus de travail néanmoins, que le rêve illusoire de distributions gratuites d'études, ou de liberte chérie d'installation individuelle.

Notariat zero 12/12/2016 10:39

Si les notaires nous volent nos places, il faut négocier avec le ministre une passerelle pour les DN pour obtenir le CRFPA afin de pouvoir sortir de cette voie de garage

Notaire 12/12/2016 09:48

Vincent le minable,

Faites un peu d' effort.

Votre pauvre salarié , a qui tout est dû, n a évidement pas le courage de témoigner son courroux a son méchant patron.

Il préfére jeter sa haine anonymement sur les sites , relayant ainsi votre fiel. Plus facile en effet. Plus lâche également.

Le patron, lui, lui fait confiance, très content au quotidien de faire vivre sa structure, et de payer ses collaborateurs plutôt au dessus de la moyenne.

anonyme 12/12/2016 10:36

"Il préfére jeter sa haine anonymement sur les sites" : vous parliez de vous? Et vous, vous allez nous dire votre nom ?

Lp 12/12/2016 10:27

Cette fin d'année s'annonce difficile pour "notaire". Certainement des difficultés managériales et peu de dossiers! Il suffit de voir le temps passé sur ce blog. Prépare ton avance en compte courant notaire, et provisionne bien ton augmentation de charges de personnel à venir. C'est bien connu : les c.. ont du mal à garder leur collaborateurs

Vincent Le Coq 12/12/2016 10:10

Notairiquiqui-le-lèche-bottes
"Il préfére jeter sa haine anonymement sur les sites "
En la matière, je ne suis pas certain que Notairiquiqui-le-lèche-bottes-anonyme puisse délivrer beaucoup de leçons.
Mais sur le fond, vous avez raison : que les salariés payés "plutôt au dessus de la moyenne" cessent au plus vite, en s'installant, d'être une charge financière.

Notaire 12/12/2016 09:39

Lp:

Témoignage d'un cgtiste, derrière ceux des haineux, des frustrés, des victimes.

Un bon coups de balai, sous peu de temps.

Lp 12/12/2016 10:09

Pas de la cgt, ni d'un autre syndicat d'ailleurs.... à tort peut être. Plus dans le notariat, je travaille ailleurs, avec le souci du travail bien fait, sans vendre du vent (AAE) ni faire mine de bosser comme la grande majorité de vos confrères que je connais très (trop) bien. Je constate que vous passez plus de temps à vous faire du mal en lisant et en participant à ce blog qu'à vous occuper de votre étude. Effectivement si j'étais votre collaborateur, vous auriez de gros soucis à vous faire, car je vous pourrirais la vie tout en faisant parfaitement mon boulot, et me syndiquerais à la cgt ou ailleurs pour mieux aider vos autres collaborateurs. Mais de cela je n'ai nul besoin, car je n'ai jamais eu de difficulté à dire à un nul de votre espèce ce que je pensais de lui, et je ne suis jamais resté bosser très longtemps avec quelqu'un sans compétence.

DN masqué 12/12/2016 08:50

Le notariat empêche les jeunes de travailler! Dénonçons le! A vos tweets!

Notaire 12/12/2016 07:58

Rod:

Ces individus, a qui vous portez un profond respect,
sont vos patrons.

Serieusement, comment faites vous pour vous lever le matin en portant tant de haine.

Au quotidien, dans votre étude, je ne peux que penser que vous devez être une serpillière, pour que votre patron ne s'apercoive pas du mépris que vous lui témoignez .

C'est lui que je plains !

Mister X 12/12/2016 21:14

@VLC
Détrompez vous, les notaires ne sont pas toujours conscients d'être mal-aimés car il existe aussi des lèche-bottes chez les clercs qui n'hésitent pas à critiquer le jeune DN qui se prend pour le patron.

Vincent Le Coq 12/12/2016 09:25

@ Notairiquiqui-le-lèche-bottes,
Une fois n'est pas coutume, je partage entièrement votre opinion.
Il doit être insupportable pour un patron de venir au bureau chaque matin en sachant qu'il est objet de mépris de la part de son personnel.
Afin de le mettre fin au plus vite à cette situation, il importe d'instaurer au plus vite la liberté d''installation des DN.
Les patrons offensés pourront à nouveau vivre sereinement et notairiquiqui-le-lèche-bottes pourra cesser de les plaindre.

Lp 12/12/2016 09:20

Une situation subie ne génère que de la frustration. Vous êtes installé et ne supportez plus un collaborateur ? Prenez votre courage à deux mains pour y mettre fin. Malheureusement, c'est plus souvent l'inverse. Le collaborateur subit les remontrances, heures supplémentaires, et l'absence totale de qualités managériales du notaire. J'invite chaque collaborateur motivé et sincère à changer de patron s'il ne le supporte plus, ou à s'associer quand il le peut. Ne vous focalisez pas sur ces TAS qui sont trop aléatoires pour changer les choses. Valorisez votre travail, en n'hésitant pas à faire comprendre aux clients que c'est vois qui l'accomplissez. Votre boss vous pourrit encore ? Syndiquez-vous. Il vous pourrir encore plus et vous détruit ? Allez voir la médecine du travail. Ne vous laissez pas faire, et si c'est un c.., faites le savoir aux autres.

C'est l'heure 12/12/2016 04:36

Soyons honnêtes : si on ne bouge pas pour la LI, la première vague de TAS sera aussi la dernière.
Un proche a lu des articles de presse concernant les DN. Il m'a dit qu'il pensait avant que je cherchais juste des prétextes pour ne pas monter mon entreprise.
A l'heure où l'on sait les médias verrouillés (cf Trump) et où paradoxalement rien n'existe hors de ce qui y est rapporté, la situation est pourtant favorable.
Favorable car les élections étant toutes proches, les médias doivent relayer les messages des candidats.
Favorable car ceux qui lisent la presse sont informés de la misérable situation qu'on nous impose malgré la loi et enfin que certains privilèges sont devenus indécents à l'heure où l'on voit la classe moyenne, indicateur de développement d'un pays, disparaître de plus en plus vite.
La J21 a manqué son effet faute de budget et sa traduction chiffrée est sans appel : moins de juges, plus de petite main précaire, sortir les dossiers des tribunaux...
Avant elle, la libre installation délayée par tous les moyens : on prévoit la progressivité (au profit des 1816 pour qu'ils puissent s'armer tout en minant le terrain) on réduit le nombre d'office à créer, permet aux 1816 d'horodater et le CSN à la faculté de délayer encore : 15 TAS (à vérifier) en 2 jours... Puis une pause de trois semaines (au moins) on sera rendu au mois de mai avant la première centaine qui concernera les plus zones avec le moins d'office à créer (l'écart demande/dossier n'étant de toute évidence pas le critère retenu).

Alix74 11/12/2016 22:16

Mister X complètement d'accord. Je me ferai une joie de faire suivre le texte à toutes les rédactions locales et nationales...;-)

Notaire 11/12/2016 22:07

Alix 74:

Votre intervention est en fait dénuée de tout intérêt.

Elle se résume a une problématique salariale .

Ila deja été indiqué que si votre patron est "pourri ", changez en , si vous en avez le courage.

Quand a votre affimation :"j'ai rarement vu quand même un milieu ou le salarié et le patron avaient le même diplôme mais avaient un écart de salaire pouvant être de dix à 15 fois moins"

C'est que vous êtes soit aveugle, soit que vous ne connaissez pas d'autre milieu que le notariat.

En attente 12/12/2016 09:41

@ Notaire
Je ne travaille plus dans le Notariat, je connais "les autres milieux" : je confirme les propos d'Alix 74, à diplôme égal personne ne gagne 15 fois plus.

En fait, à chaque fois que j'explique la situation des DN à des avocats/expert comptables cela renforce le mépris que ces professions vous portent. (eux aussi)
Respect de façade mais ces professionnels savent bien que votre réussite est construite uniquement par le monopole et votre travail à la conserver.

Il serait temps que les 1816 ouvrent les yeux sur ce qu'ils ont fait de leur profession. Le problème n'est pas que les DN, c'est plus profond. Sérieusement les gens sont incapables de dire à quoi vous servez et vont vous voir uniquement parce que c'est obligatoire.

Il serait temps de comprendre que la LI ça serait juste une petite vague.
Imaginez l'ouverture du monopole de la publicité foncière ..... là Notaire, il va falloir apprendre à faire des crêpes parce que je doute que les gens viennent vous voir par sympathie.

Rod 12/12/2016 06:56

Je lis toujours avec le même plaisir vos démonstrations construites et pleines de références. C'est percutant : des individus avec tant d'arguments pertinents qui continuent de nous tenir la dragée haute.
Sérieusement, vous n'êtes pas notaire, si?

DN masqué 11/12/2016 22:23

Le pb c'est que ce qu'elle décrit est le profil type d'une grosse majorité de notaires! Elle aura beau changer de patron, la situation sera la même. Et vous savez pourquoi? Oui vous savez... c'est parce qu'un diplômé notaire est contraint d'être salarié! Contrairement à toutes les autres professions, les diplômés notaires ne peuvent pas s'installer et exercer leur métier en libéral! Ne faites pas semblant de ne pas comprendre! Nous voulons la liberté totale d'installation, la liberté d'exercer notre métier et nous l'obtiendrons!

DN masqué 11/12/2016 21:43

Vincent, votre argumentaire a vieilli, il ne fait plus peur a personne, arrêter avec l'exemple des avocats svp... Toutes les professions vive dans la concurrence. Quid de la loi anti trust des us?
Vous comparer avec la filière STAPS, mais il y a une différence majeure entre un diplôme qui forme à un métier (notaire, archi, dentiste, médecin, boulanger, coiffeur) et celui qui ne sanctionne qu'une formation (2 ans de STPAS, 2 ans de biologie...). Le notariat est la seule profession qui empêche les jeunes de travailler! Ca n'a pas de sens. Nous voulons la liberté totale d'installation et nous l'obtiendrons!

Mela 12/12/2016 02:27

le CSN? tous des confrères..enfin surtout des frères en réalité...

LP 11/12/2016 23:01

Stop au bourrage de crânes du Csn! Il y a aussi l'argument anti UE-bruxelles et les gros méchants anglo-saxons qui vont nous croquer. Les notaires se suffisent à eux mêmes pour expliquer le merdier dans lequel ils ont mis toute la profession dans la panade. Le concours ? Ils en avaient la maîtrise mais limitait les créations et nommaient souvent des copains. La désertification ? Ils l'ont encouragée en favorisant les gros offices, en tolérant notamment la création de réseaux comme Monassier ou Althemis et en créant des outils aussi inutiles que coûteux (AAE, pas de prestataire dédié...). Les engagements d'augmenter le nombre de notaires ASSOCIÉS n'ont pas été tenus. Et que devient l'Unofi? Bien vendu à AXA? Quel prix? Au profit de qui? Écrivez sur le Csn, c'est lui le noeud du pb. Il faut taper et taper fort.

Mela 11/12/2016 22:21

il faudrait aussi qu'ils arrêtent avec l'argument des déserts juridiques...personne n'est dupe : leur seule véritable préoccupation est la future concurrence et donc la future baisse de leurs revenus, c'est tout!! Avoir autant peur de la liberté totale c'est assez révélateur de leurs limites : quand on est un bon juriste on ne craint pas les futurs éventuels concurrents. Ce d'autant qu'il y a du travail pour tout le monde. Quand on a eu accès à une charge en fonction des réseaux et/ou de la filiation et non en fonction de ses qualités, forcément il y a de quoi s'inquiéter...

Notaire 11/12/2016 21:38

Merci Vincent pour votre clairvoyance.

LP 11/12/2016 21:58

La différence entre "notaire" et un DN? Un chèque d'un côté, et la stupidité en cadeau bonus.

Alix74 11/12/2016 21:32

Non mais quand je vois ce commentaire, c'est un scandale...
Que verges, Klarsfeld gagner bcp plus que d'autres, ,ca s'appelle la libre concurrence..ce que nous demandons.. j'ai rarement vu quand même un milieu ou le salarié et le patron avaient le même diplôme mais avaient un écart de salaire pouvant être de dix à 15 fois moins...
(A priori, vous avez vraiment peur qu on soit meilleurs que vous à voir votre obstination à nous faire barrage..)
En revanche être à la merci d'un notaire qui me paye ale strict minimum de la convention quand j'ai fait un bac +8 et que je lui apporte le dossier tout préparé et dont il n'a même pris connaissance avant le rdv ... malheureusement j'aimerais justement pouvoir m'installer librement sans être à la merci de messieurs les seigneurs..
Qui gagne ce salaire ? Des infirmières expérimentées, des manipulatrices radio et oui preuve à l'appui, j'aurais bien aimé qu on me dise tout ca avant de commencer mes études..
Je gagnerai déjà bien mieux ma vie tout en ayant fait seulement deux années d'étude..
Et effectivement, je ne parle pas des heures non payées, un grand classique dans le notariat.. des officiers ministériels qui ne respectent pas la loi mais bien sur ca ne vous fait même pas froid dans le dos..
On est vraiment encore dans le système féodal pour servir ces Seigneurs que vous êtes et qui nous méprisent comme si nous étions des gueux....
Une notaire assistant vraiment écœuré par ce milieu pourri!!

Mister X 11/12/2016 21:20

Je pense qu'il est grand temps que les DN s'organisent et tirent tous dans le même sens comme le font les 1816.
Je propose d'établir ensemble un texte type expliquant la situation, pas trop long, que chacun puisse envoyer aux médias locaux et nationaux.

DN masqué 12/12/2016 08:46

C'est fait via twitter! Il faut relayer! Je suis pour un texte commun! C'est maintenant qu'il faut agir!

Vincent Le Coq 11/12/2016 22:35

DN masqué,
Vous pouvez par exemple récupérer observations toujours profondes de "Notaire", "Principe di salina", "Thomas de Ricaud" et quelques autres et les adresser à votre député et aux rédactions des principaux journaux.
Existe-t-il une autre profession au sein de laquelle les patrons crachent leur mépris au visage des salariés avec un tel naturel ?

DN masqué 11/12/2016 21:58

Faisons le! Comment voulez vous qu'on s'organise?

Vincent Le Coq 11/12/2016 21:12

Vincent Berieu,
Un post d'un grand intérêt pour la variété de figures rhétoriques employées.

1. La banalisation (1) : "En quoi le fonctionnement du CSN est-il plus opaque que celui d'un parti politique (qui décide des investitures aux législatives ?), de la CGT ou du CE d'EDF ?" Les autres sont des crapules? Nous aussi. Intéressant à savoir.

2. La comparaison faussée (1) : "Depuis quand le fait d'être titulaire d'un diplôme garantit-il un emploi ? (...) Est-ce que tous les médecins deviennent chefs de service ?"
Les diplômés avocats deviennent avocats, les diplômés architectes, architectes et les diplômés médecins pas nécessairement chefs de service, mais médecins.

3. La comparaison faussée (2) "Il y a des écarts de rémunération ? A-t-on avis, quel est l'écart de rémunération entre KLARSFELD, VERGES et Consorts et un des 30.000 avocats parisiens lamda qui ne sont même pas smicards ?"
La différence entre un DN et un avocat est précisément qu'un avocat a la possibilité de travailler à son compte. Un DN est empêché de devenir notaire. Ce n'est pas seulement une question financière.

4. La banalisation (2) "La profession ne respecte pas ses engagements ? l'Etat non plus" Les autres sont des menteurs? Nous aussi. Intéressant à savoir.

5. L'argument d'autorité pour finir : "La liberté d'installation conduira sans le moindre doute à ce qui existe aujourd'hui pour les avocats: dans l'absolu, beaucoup trop de professionnels dont la moitié en Ile de France, des déserts juridiques, et des palanquées de smicards"
Le tirage au sort a montré que seuls s'étaient présentés entre 1200 et 1500 DN (selon les estimations). S'ils pouvaient tous s'installer, nous aurions 10 000 notaires (8 600 + 1 500). Très loin des 60 000 avocats.
Mais il est inutile d'argumenter et de se demander comment le plus débouche sur le moins (pourquoi plus de notaires crée plus de déserts sans notaire). Cette description apocalyptique se réalisera en effet "sans le moindre doute".
De la langue du bois le plus épais.

Vincent BERIEU 11/12/2016 20:11

En quoi le fonctionnement du CSN est-il plus opaque que celui d'un parti politique (qui décide des investitures aux législatives ?), de la CGT ou du CE d'EDF ?
Depuis quand le fait d'être titulaire d'un diplôme garantit-il un emploi ? Est-ce que tout les Master 2 de STAPS sont automatiquement recrutés par l'Etat comme prof de gym ? Est-ce que toutes les infirmières ou sage-femmes sont recrutées à la sortie de l'Ecole ? Est-ce que tous les médecins deviennent chefs de service ?
Il y a des écarts de rémunération ? A-t-on avis, quel est l'écart de rémunération entre KLARSFELD, VERGES et Consorts et un des 30.000 avocats parisiens lamda qui ne sont même pas smicards ?
La profession ne respecte pas ses engagements ? l'Etat non plus, qui refusait d'organiser des concours parce que çà coûtait trop cher. Il a d'ailleurs fallu plusieurs tours pour pourvoir certains offices mis au concours, preuve s'il en fallait que tout le monde n'est pas prêt à venir dans la Nièvre ou dans l'Indre.
La liberté d'installation conduira sans le moindre doute à ce qui existe aujourd'hui pour les avocats: dans l'absolu, beaucoup trop de professionnels dont la moitié en Ile de France, des déserts juridiques, et des palanquées de smicards faisant de la sous-traitance pour des confrères mieux rentés ou des "institutionnels". Bel avenir !!!

CREDULE 12/12/2016 05:41

@Dn
L'évidence que vous évoquez est inconcevable dans leur sphère de compréhension. Vous leur parlez un langage dont ils ne percevront jamais la logique tant leur système de référence est décalé pour vous comprendre. Je les pratique depuis 30 ans, il ne peut y avoir aucun dialogue avec la plupart d'entre eux.
Il n'empêche que avez un certain nombre de notaires très clairvoyants de la situation, mais que vous n'entendrez jamais, tellement ils se terrent dans le mutisme par peur de représailles. Je ne cataloguerai pas ces notaires car ils doivent protéger leur entreprise.
Puissiez vous vaincre : j'espère que vous y parviendrai. J'aurais au moins connu cela de mon vivant, et que l'obscurantisme propre à cette profession soit neutralisée. Cette Fonction n'est pas la propriété de cette minorité gouvernante : un célèbre constitutionnaliste ne l'a t il dit !
Et cette fonction retrouvera de sa vigueur et respect....

CREDULE 12/12/2016 05:19

@Vincent BERIEU
Les déserts juridiques : je vous invite à vous y installer et faite la démonstration du bien fondé de ce que vous défendez.
La liberté d'installation totale : une liberté vitale et non négociable au bout de 30 ans d'activité : c'est le constat impitoyable que je fais. Il est profondément inadmissible en 2016, au XXI Siècle d'être esclave d'un système violant les règles fondamentales de la plupart des traités internationaux :
article 15 et 16 de la charte des droits fondamentaux
article 8 de la convention européenne de droits de l'homme
article 81 - 82 et 86 du Traité de l'Union Européenne
La Profession, elle s'y assoit dessus sur ces principes fondamentaux. Sur ces principes je ne peux qu'approuver ces jeunes qui se révoltent : qu'en l'espèce ces principes prennent forme et réalité dans notre profession.
Et dernier point : je supprimerai purement et simplement le tarif.

Dn 11/12/2016 21:28

Les médecins après avoir obtenus leur diplôme peuvent s'installer librement. C'est la même chose pour les experts comptables, les avocats, les architectes, etc... on ne le leur demande pas de passer un concours pour s'installer étant donné que justement ils ont obtenu leur diplôme ... tous les diplômés notaire, si la LI est votée un jour ne s'installeront pas mais au moins ils auront la possibilité et le choix de pouvoir ou non s'installer. Ca devrait relever de l'évidence et je ne comprends donc pas votre raisonnement !

DN original 11/12/2016 21:03

1/ on ne demande pas aux infirmieres d'endosser le rôle des aide soignantes, et sur leur blouse c'est ecrit infirmière, pas clerc de notaire,
2/ quel diplômé bac+7 connaissez vous gagne 2200euros par mois (sur13) et dont les heures supplementaires ne sont pas payées, l'ancienneté n'est pas récompensée, et dont l'expertise n'est pas prise en compte... etc... ?
3/ si vous voulez aller dans la Nièvre ou dans l'Indre, libre a vous, vous avez meme le choix. .. c'est pas génial ?

New wave 11/12/2016 15:14

Il faut surtout dénoncer
- un système opaque (que les journalistes s'intéressent par ex au fonctionnement des instances où à chaque renouvellement, il n'y a qu'une seule liste pour qui voter),
- une profession qui ne respecte pas ses engagements,
- des écarts de rémunération choquants dans de très nombreux cas entre un notaire et un DN expérimenté,
- des collaborateurs bridés,

Nous voulons juste être des vrais notaires, pas des NS déguisés en notaires

Dugard 11/12/2016 13:45

Peut être que certains DN auront eu un stress intense en cette fin d'année suite à ces twits infâmes ? j'imagine la désorganisation des études si leur cadres sont HS en même temps.

Revolution 11/12/2016 13:44

De toute facon les DN se reveillent enfin rien ne pourra plus jamais etre comme avant depuis la loin Macron les esprits d'entrepreneurs se reveillent enfin !Le CSN devra tot ou tard se résigner.

LP 11/12/2016 21:34

Le Csn ne se résignera jamais, et la LI est un mirage. Personnellement, bien que DN, je suis convaincu que le Csn a gagné. Les ministres passent, trépassent, mais le Csn plein de sous est toujours là. Son discours me rappelle le discours et le comportement de Marine LP: antiliberal dans les mots, défense des petites études, puis dans les actes volonté de satisfaire les grosses études et de conserver le gâteau. En témoignent le décret scp, les avis divers, mails envoyés aux notaires en off (bande d'idiots)... etc. Pour réformer le notariat, je suis désormais absolument convaincu qu'il faut supprimer le Csn, publier ses comptes et dissoudre unofi

Lp 11/12/2016 13:08

Quelques idées en vrac à donner aux journalistes : quid de l'unofi et de ses bénéfices ? Ils vont au csn? On tape sur macron le banquier et on fait de la banque illégalement ?
Qui vérifie la comptabilité du csn? Pourquoi la profession paye t elle un collaborateur gratis à chaque délégué ? pourquoi la compta du csn est elle opaque? Qui a organisé la manif à Paris? Qui a payé? Il faut en finir avec le csn, qui est au notariat ce que le Vatican est à l'église : une banque, opacité, vénalité, etc. À vos plumes!

Dugard 11/12/2016 13:38

Je crois que cela fait plusieurs mois que j'avais posé à peu de choses près les mêmes questions !

http://www.notaires-rapportannuel2015.fr/
http://www.notaires-rapportannuel2014.fr/CSN_RA_2014_DEF_05052015.pdf

Il faut faire un petit comparatif dans votre liseuse PDF : même un étudiant en droit n'oserait pas faire du COPIER COLLER à ce point !

Ce rapport n'a AUCUN INTERET, seule l'infographie change chaque année mais avec les progrès du 3.0, n'importe qui peut en faire autant aujourd'hui même vous !
Qui sont les prestataires bonne question ? etc .
Peut on consulter les factures une fois installé ou même seulement en tant que simple contribuable ?

New wave 11/12/2016 12:25

Je viens de contacter un ami journaliste à qui j'ai décrit ma situation.

Il était 'choqué' et va essayer de prévenir des confrères journalistes

Il faut impérativement relayer et dénoncer l'attitude des notaires

Nous voulons juste exercer le métier pour lequel nous avons été formés

La vague est lancée. Elle ne s'arrêtera pas.

DN masqué 11/12/2016 21:46

Je fais la même chose de mon côté! Tous ensemble, maintenant!

Bruce Wayne 11/12/2016 16:50

Je suis des plus dubitatif devant les accusations visant les SCP ou "1816" individuels ayant horodaté. Que nous, DN aspirant à la création,, soyons dégoûtés est une chose. Le mécanisme et les objectifs du processus ne nous avaient pas été présentés comme cela et nous nous retrouvons du jour au lendemain avec X concurrents de plus et voyons nos chances d'être tiré au sort ainsi largement réduites. La lecture de cet arrêté m'a profondément affectée et m'a conduit a m'interrogé sur mon souhait d'horodater.

Mais est on bien certain que cette faculté qui leur a été offerte profite au notariat, au sens de groupement de professionnel ? Cette mesure est elle dans l'intérêt de la majorité des études française ? Les "1816" n'ont ils pas été "contraint" d'horodater en masse ?

Il y a quelques semaines, un article faisait référence au dilemme du prisonnier, concept théorique avec lequel j'étais familiarisé pour l'avoir rencontré dans mes études de en "Relations internationales". Je pense que si certaines grosses études ont vu dans la faculté qui leur était offerte le moyen d'étendre leurs activités dans des zones ne relevant pas de leur espace "naturel" de chalandise, la majorité de ceux qui ont "joué" l'a fait dans sa zone d'activité en espérant ainsi limiter la faculté d'autres "1816" de venir entamer son gâteau.

Lorsque l'on voit les échos dans la presse sur ce pitoyable épisodes, qui renvoient une piteuse image des notaires, j'ai tendance à penser que le seul véritable bénéficiaire de cet arrêté du 10 novembre est le lobby "liberationniste".

Si certains "gros" étaient probablement dans le secret des dieux et ont pu prévoir des stratégies adéquates (voir même militer en amont pour l'adoption de cette mesure), les notaires lambda ont été tout autant surpris que nous et n'ont été que dans la réaction impulsive. Cette annonce a quelques jours de l'ouverture de l'horodatage ne pouvait avoir pour conséquence qu'un afflux massif de candidatures irréfléchies, de sorte que je pense que tout ceci est prémédité. Nous sommes, nous les DN plein d'espoir, les instruments de ceux qui veulent faire sauter la profession. Il est en effet désormais aisé de soutenir, en conclusion d'une analyse superficielle des événements, que les "1816" développant des stratégies de blocages à l'entrée de nouveaux arrivant, la seule solution pour l'ouverture est la LI.

Manu 11/12/2016 11:24

En principe chaque diplômé notaire le souhaitant aurait du avoir une étude (d'après le nombre de demande de RC), le problème est que la procédure a été mené en dépit du bon sens: le dossier aurait du être complet pour participer au TAS, les notaires en place n'auraient jamais du pouvoir horodater. Une fois le dossier complet chaque participant DN aurait du avoir un identifiant secret ou numéro personnel avec lequel il aurait pu horodater. Le gouvernement ne pouvant retirer le loi il s'est débrouillé pour pour qu'elle foire pour que SAPIN dise que c'est la loi MACRON qui marche pas alors que c'est mauvaise mise en application volontaire qui est à l'origine de ce merdier et il faut le faire savoir.

Vincent Le Coq 11/12/2016 12:09

Manu,
"En principe chaque diplômé notaire le souhaitant aurait du avoir une étude (d'après le nombre de demande de RC)"
Oui, mais non.

La loi Macron s'inscrit dans un modèle d'économie administrée.
Pour multiplier ses chances, chaque DN avait intérêt à faire plusieurs choix. Le résultat est qu'on peut en effet avoir 1000 postes et 1000 candidats et à l'issue du TAS zéro poste correspondant aux attentes d'un candidat.
Vous avez fait vos études à Lyon? vous y travaillez? vous y avez vos relations? et votre projet professionnel? Très bien, vous êtes tiré au sort à Pau.

La loi Macron est en réalité à l'opposé de la LI.
Dans le régime de la loi Macron, vous devez opter entre le 16 novembre 14 h 00 et le 17 13 H 59 et c'est l'Etat (ou le coup de dés) qui choisit votre résidence.
Avec la LI, c'est vous qui avez la possibilité de mener à bien votre propre projet professionnel quand et comme vous le souhaitez. Cette année si vous êtes prêt, ou l'année prochaine ou la suivante.

Pour le surplus, vous avez parfaitement raison. Le gouvernement de Manuel Valls a fait le choix de torpiller la loi pour décrédibiliser le candidat, sans le moindre égard pour les DN.

Vincent Le Coq 11/12/2016 10:16

Kath présente la LI comme le prolongement du TAS.
La réalité est que le TAS, comme le "concours" sont au contraire les obstacles les plus efficaces à l'adoption de la LI.
Une même conception tout tend le TAS et le "concours" : celui du filtre, du contrôle à l'entrée, de la cooptation pour préserver l'entre soi et proroger le malthusianisme. L'achat d'une charge est, en son principe, contraire aux principes républicains.
Ce qui justifie la LI est à l'inverse l'égal accès à la profession à tous ceux qui sont diplômés. L'inscription de la profession dans une logique méritocratique.

Qu'est-ce qui justifie que la vie professionnelle de deux personnes qui ont le diplôme diverge du tout au tout à cause d'un jeu de hasard?
Au plan pratique, le TAS aura pour première conséquence de fracturer les DN. Il est plus que probable que les heureux tirés au sort s'agrègreront aux 1816 pour défendre à leur tour la préservation d'un système injuste.

Bob 11/12/2016 22:21

Tout à fait d'accord avec Vincent!
La seule chance de développer son business réside dans l'attribution d'un office puis du verrouillage du système pendznt quelques temps

Bill 11/12/2016 19:44

... et puis la LI permettra de s'installer n'importe où, et fera sauter le CSN verrou (ou véreux.) !

Par contre, je ne suis pas pour le mélange des genres : le notaire est l'homme du contrat tandis que l'avocat est celui du contentieux. Ce n'est pas tout à fait la même chose.

En attente 11/12/2016 14:44

Il est clair pour moi que si j'ai la chance d'être tiré au sort, le combat pour la LI continuera (mode cheval de Troie activé).... et j'espère qu'il en sera de même pour tous les DN.

Se dire "j'ai de la chance d'être rentré, maintenant on verrouille les portes" est honteux.

Dugard 11/12/2016 09:29

Je viens de faire un petit tour sur Twitter je suis effaré ! Je pensais le notariat un peu au-dessus de la masse, mais bon dur constat sur twitter et FB même combat !
Cela ne vole pas plus haut que Mme tartampion qui discute avec sa voisine de sa voiture éraflée !

En RESUME
Beaucoup de 1816 veulent nous sélectionner, par compétence et non par chance, à demi mot cela signifie donc comme chez les pharmaciens que le DN ne suffit pas pour exercer et qu'avec le DN nous ne sommes donc pas compétents !
Mais qu'ont ils de plus que nous les DN ! Ah oui, le relationnel et le POGNON cela doit être cela qu'ils nomment COMPETENCE !

SANS relationnel et SANS POGNON = PAS D'INSTALLATION
Le pognon vous l'aurez compris c'est le petit à côté le dessous de table !

Certains 1816, peut-être les délégués com' de leur chambre, veulent à tout prix passer à la TV eux aussi sur BFM !
" Contactez moi et vous découvrirez un métier loin des clichés que vous véhiculez "
Peut être pour passer le KARCHER avant les fêtes ?

D'autres 1816 ont clairement peur des gros qui tels des apothicaires vénaux vont venir leur phagocyter leurs dossiers important leur laissant que les rognures ...

Et de terminer c'est la confraternité qui va en prendre un coup : perso je ne sais pas qui est cette "confraternité" , mais je ne l'ai jamais rencontré ...

Alors j'espère qu'un mauvais comme moi, incompétent mais qui a eu son DN, évitera, s'il est tiré au sort, de prendre trop de dossiers à ces 1816 géniaux fabuleux que le monde entier nous envie ...

Kath 11/12/2016 07:08

Je pense qu'il faut encore miser sur ceux qui sont au pouvoir. Après tout on a jamais vu sous la Vème République autant de mises en cause de nantis autocrates. Cela démontre une volonté de combattre la corruption et par la même occasion l'injustice!
Continuons à envoyer au Président de la République des courriers afin qu'il nous soutienne et fasse accélérer les TAS avec plus de garantie et d'égalité entre les postulants. La LI sera ensuite l'étape finale.
Aucun électeur ne votera pour quelqu'un qui souhaite le maintien des privilèges et la continuation de ce modèle sociétaire complétement bloqué au profit d'une minorité qui détient tout!

Manu 11/12/2016 00:27

Effectivement ce serait bien s'il pouvait gagner, je pense que c'est le moins insincère...... mais bon nous (diplômé notaire) nous sommes toujours dans la merde: On ne trouve pas de boulot car aucune obligation de nous recruter (la secrétaire ça coûte moins cher) et on ne peut exercer en libéral...... 8 ans d'études et de sacrifice pour rien!

Kevin 10/12/2016 20:48

Le seul qui nous permettra d'en finir avec cette ploutocratie est Jean-Luc Mélenchon!

Manu 10/12/2016 20:44

Cela aurait été bien qu'il pense à nous (pauvre notaire assistant) avant de partir en marche!!

En attente 11/12/2016 14:47

@ Marcheur. Si ça arrive, je pense que les 1816 se mettent tous en PLS

Marcheur 10/12/2016 21:11

Ne vous inquiétez pas, il va gagner et nous aurons Richard Ferrand Place Vendôme !
Nul doute que le CSN ne sera plus à la fête !