Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2017 2 18 /04 /avril /2017 13:01
LE GDS ENVOIE UNE LETTRE DE 57 PAGES À SON SUCCESSEUR : pages 17 et 18, quelques lignes pour expliquer ses réticences au sujet de la réforme Macron. On avait déjà compris !
LE GDS ENVOIE UNE LETTRE DE 57 PAGES À SON SUCCESSEUR : pages 17 et 18, quelques lignes pour expliquer ses réticences au sujet de la réforme Macron. On avait déjà compris !

http://www.dalloz-actualite.fr/flash/lettre-du-garde-des-sceaux-un-futur-ministre-de-justice

Partager cet article

Repost 0

commentaires

guillotine 20/04/2017 14:07

je me demande de quel droit le plus mauvais GDS de tous les temps se permet de faire des recommandations au GDS d'emmanuel MACRON;

MACRON EST LE BON CHOIX 19/04/2017 16:28

Nous avons connu plusieurs GDS mais alors celui là : le pire garde des sceaux de FRANCE depuis HENRI 4.

Vincent Le Coq 19/04/2017 10:56

Tout s'explique.
En adressant une lettre-programme au futur garde des Sceaux, pour exposer ce qu'il ferait s'il était ministre de la Justice, mon excellent collègue révèle qu'il n'a jamais réalisé que le ministre de la Justice, depuis le 27 janvier 2016, c'était lui.

Mister X 18/04/2017 21:23

De toute façon, en misant sur le mauvais cheval dès le début, il s'est tiré une balle dans la tête (politiquement parlant).

Tifou 18/04/2017 20:19

Il y a deux postulats que le Garde des Sceaux semble oublier.
La loi a été votée au nom du peuple français, il doit donc l'appliquer ou si elle ne lui plait pas démissionner.
Il est ministre par la volonté du peuple, auquel il devrait rendre des comptes.
Bientôt il ne sera plus ministre mais continuera de percevoir pendant six mois ses émoluments et il ne rendra de compte à personne;
De plus compte tenu de la manière dont il a exercé son ministère, il n'a aucun conseil à donner à personne. Il a deux choses à faire, se taire et se faire oublier.
Ce que semblent oublier nos hommes politiques c'est qu'ils sont à notre service et normalement à nos ordres. S'ils ont des états d'âme, ils doivent démissionner. Mais la place est trop bonne et permet de bénéficier d'avantages non comptabilisés dans les revenus, voiture de fonction, chauffeur, logement de fonction, femme de ménage, homme à tout faire, repas, frais de bouche, voyages gratuits, Le GDS devrait répondre devant le peuple, ne pourrait t'on pas renforcer la démocratie en prévoyant la possibilité de demander des comptes dès lors par exemple que pour un ministre une pétition serait signée par 1 million de personnes. Parce que finalement l'employer des ministres c'est le peuple français, hors les élections reviennent en sorte à organiser une rupture conventionnelle avec versement d'indemnité, jamais il n'y a de sanction équivalent à un licenciement pour faute grave ou lourde.

avocats notaires 18/04/2017 20:48

En effet, c'est ahurissant de voir le GDS, qui n'a même pas fait le minimum indispensable pour que la réforme Macron s'applique dans un délai raisonnable, donner 57 pages de recommandations à son successeur.
Et ce, quelle que soit, d'ailleurs, l'orientation politique, inconnue à ce jour, de ce successeur.
Une telle audace, un tel culot peut-on même dire, c'est du jamais vu dans notre démocratie.
Il va très vite partir dans les poubelles de l'Histoire.

ANONYME 18/04/2017 15:47

VIVE MACRON ET LA LIBERTE TOTALE