Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2017 1 01 /05 /mai /2017 00:23
LE PATRON D'AIRBUS À MACRON :
"L'engouement que tu as réussi à susciter est pleinement mérité: tu incarnes de manière très concrète le changement"

"L'engouement que tu as réussi à susciter est pleinement mérité: tu incarnes de manière très concrète le changement"

https://www.challenges.fr/election-presidentielle-2017/presidentielle-la-lettre-amicale-du-patron-d-airbus-tom-enders-au-candidat-macron_470428

Présidentielle 2017

Présidentielle: la lettre amicale du patron d'Airbus, Tom Enders, au candidat Macron

Par  Challenges.fr@Challenges

Le 30.04.2017 à 19h03

Le tutoiement est de mise, et la complicité apparente: dans une lettre au ton informel adressée à Emmanuel Macron le 24 avril dernier, le patron d'Airbus lui apporte son soutien. Et salue la priorité qu'il donne à l'Europe.

Tom Enders, le patron d'Airbus a apporté son soutien à Emmanuel Macron, dans une lettre amicale.

AFP/AURORE BELOT

0 RÉACTIONS

La missive commence par un "Cher Emmanuel", est écrite en français, et emploie le tutoiement: le 24 avril, au lendemain du premier tour, Tom Enders, Pdg du groupe aéronautique européen Airbus, a apporté son soutien personnel et très chaleureux au candidat d'En Marche!, Emmanuel Macron. Dans cette lettre dévoilée par l'Opinion, Tom Enders commente le résultat du 23 avril: ""L'engouement que tu as réussi à  est pleinement mérité: tu incarnes de manière très concrète le changement".

"S'agissant des activités du groupe Airbus, je perçois très favorablement les propositions que tu as faites, qui me semblent prendre pleinement en compte nos principaux enjeux. Je me réjouis avant tout de la priorité que tu donnes à l'Europe, notamment dans la relation Franco-Allemande", écrit-il.

Après avoir évoqué le besoin d'un "contexte compétitif plus favorable, pour faire face à une concurrence internationale acerbe", le patron allemand d'Airbus lui assure: "Je ne doute pas de ta volonté et de ta détermination à mener les réformes économiques qui s'imposent".

Et de lui garantir un "plein soutien" pour le deuxième tour de la Présidentielle et les législatives qui suivront.  C'est signé simplement "Tom" et "Bien à toi".

Partager cet article

Repost 0

commentaires

tacova 02/05/2017 11:12

Nul doute que EM va être notre Président pour le prochain quinquennat.
Je déplore toutefois l'acharnement dont ont fait l'objet LR à travers Mr FILLON.
EM va-t-il arriver à bénéficier d'une majorité à l'AN. Des coalitions arriveront-elles à se faire ? Y aura-t-il une cohabitation. Que va-t-il pouvoir bien faire ? Mystère et boule de gomme. A titre personnel, quitte à donner un coup de pied dans la fourmilière, j'espère qu'il dérégulera complètement la réglementation de la publicité foncière.
Quoi qu'il en soit, la responsabilité qui va peser sur EM sera très lourde. Et s'il échoue, au prochain coup je crains que le peuple ne porte le FN au pouvoir.

avocats notaires 02/05/2017 12:03

En effet : il faut absolument qu'EM poursuive et réussisse son oeuvre de modernisation et d'assainissement du pays, de ses institutions.
Il réunira certainement une majorité autour de lui pour cela, et on peut compter sur le sens des responsabilités d'une fraction suffisante du personnel politique.
Quant aux LR, s'ils avaient remplacé Fillon par quelqu'un de non corrompu dès les premières révélations sur ses agissements malhonnêtes, ils n'en seraient pas là.
Espérons au moins qu'ils soutiennent Macron dans sa démarche de modernisation et d'assainissement à tous les niveaux de la République.

Le vent se lève 02/05/2017 00:29

Tom Enders disait il y a peu que l'europe a 27 ça ne peut pas marcher, que deja chez Airbus à quatre on avançait difficilement...

avocats notaires 02/05/2017 07:58

Pourquoi ne faudrait-il pas comparer l'Europe aux USA ?
Ce sont, de part et d'autre de l'atlantique (franchi maintenant en quelques heures, et même instantanément par le miracle des télécommunications et du numérique), des ensembles de démocraties dont les données démographiques et économiques, sans être identiques, sont néanmoins du même ordre de grandeur, dont les populations ont les mêmes racines européennes.
La comparaison entre ces deux ensembles est totalement pertinente, et l'évolution de l'Union européenne vers un système fédéral sur le modèle américain semble, au contraire de ce que vous affirmez gratuitement, parfaitement logique et naturelle.
Bien sûr, la transition vers un système fédéral ne se fera pas sans difficultés, sans crises, sans l'action de personnages politiques déterminés, et demandera des années. Mais, après la poussée de fièvre nationaliste que nous connaissons, cette voie reste pourtant la plus vraisemblable.
L'avenir de l'Europe et de sa population ne peut pas se résumer à une collection de régimes nationalistes autoritaires, voire même fascistes, de petites nations repliées sur elles-mêmes à l'intérieur de frontières reconstituées, à l'économie récessive et dont la population s'enlise dans la misère matérielle et morale.

Le vent se lève 02/05/2017 07:17

L'europe de par son histoire séculaire ne peut pas être comparée aux usa, dont les états lors de l'union n'avaient pas 1 siècle d'existence.
Comparaison n'est pas raison.

avocats notaires 02/05/2017 00:54

Les USA, avec 50 états, ça marche très bien.
Il faudra sans doute faire évoluer l'Europe vers un système fédéral, et en finir avec la règle de l'unanimité pour certaines décisions.