Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2016 5 02 /12 /décembre /2016 10:56
"MARIANNE" : "LA RENTE A  ENCORE DE BEAUX JOURS DEVANT ELLE"

Un correspondant nous signale cet article de "Marianne" :

"NOTAIRES

L'entourloupe faite à Macron

Emmanuel Macron voulait ouvrir la profession de notaire, mais les rivalités à gauche ont eu la peau de son projet.

Emmanuel Macron, alors ministre de l'Economie, l'avait gravé dans sa loi d'août 2015 : les jeunes diplômés notaires qui souhaitaient s'installer dans les zones désertées par leurs aînés allaient enfin pouvoir le faire.

Le 16 novembre, un portail Web créé par le ministre de la Justice devait permettre aux postulants de candidater en ligne à l'un des 1002 offices nouvellement créés.

Macron ayant quitté entre-temps le gouvernement pour se mettre en marche, il était tentant de lui faire un enfant dans le dos …

Ça n'a pas loupé : une semaine avant la date fatidique, Manuel Valls, Premier ministre, et son ami Jean-Jacques Urvoas, garde des Sceaux, ont signé un décret autorisant les notaires déjà installés en société à profiter eux aussi du dispositif pour bénéficier, le cas échéant, d'un deuxième office.

L'occasion était rêvée pour les « gros » de tuer dans l'oeuf l'arrivée des « petits ».

Résultat ? Avec pas loin de 30.000 demandes, le serveur du ministère a littéralement explosé !

Et c'est par tirage au sort que les heureux élus seront finalement désignés à la mi-décembre.

Dans un courrier courroucé adressé à Urvoas, les députés PS Richard Ferrand et Cécile Untermaier, rapporteurs de la loi Macron, se disent « très inquiets sur son éventuel détournement ».

« Les géguerres internes de la gauche ont plombé le seul espoir d'ouvrir un peu cette profession cadenassée : c'est désolant », regrette-t-on à l'association Liberté d'installation des diplômés notaires (LIDN).

La rente à encore de beaux jours devant elle.

ARNAUD BOUILLIN"

Face aux enjeux de société, ces petites manoeuvre d'un personnel politique irresponsable sont proprement inqualifiables.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Agissons 05/12/2016 09:26

Rastignac : dans mon quotidien, les présidents de chambre ou du CR sont régulièrement interviewés!
Si je vous écoute, les DN n'auraient pas droit au chapitre!
Drôle de conception !
Moi, je persiste à penser que le suivi de la LOI MACRON interesse le grand public (mais pas le zonage, j'en conviens)
Agissons

Agissons 03/12/2016 19:26

ES : je partage votre avis. Le zonage n'intéresse pas le grand public

Toutefois, nous trouverons un écho auprès de la presse nationale et de la presse régionale dans cadre de la mise en œuvre de la LOI MACRON (c'est d'actualité) et en invoquant une profession qui n'a pas respecté ses engagements et qui ferme la porte aux jeunes.

Il faut s'y mettre à plusieurs ! Moi j'ai commencé.

Il faut prévenir toutes les rédactions.

Agissons !

avocats notaires 04/12/2016 09:17

L'opinion publique s'indigne réellement, et peut s'indigner encore plus et se révolter, non sur des arguties juridiques mais sur une réalité évidente pour tous : à cause du blocage obstiné des 1816 afin de préserver leurs privilèges d'ancien Régime, les DN ne peuvent pas exercer leur métier.
Les valeurs républicaines fondamentales de Liberté et d'Égalité, consacrées par la Révolution française, sont ouvertement bafouées par une petite caste.
Et ça, tous les citoyens le comprennent !
Si cette réforme reste enlisée et n'est pas poursuivie vers la LI totale, c'est clairement une nouvelle révolution qui gronde. Les prémisses en sont déjà bien perceptibles.

Rastignac 04/12/2016 08:53

Comprenez que certains DN n ont pas lu la réforme ou n arrivent pas à la comprendre
Certains avocats et magistrats n ont qu'une vague idée
Alors pensez que l opinion publique s indigne c est une hérésie

DN original 03/12/2016 20:57

Les redactions regionales ne se mouilleront pas, car les notaires publient de nombreuses annonces, quotidiennement. ..
Seuls les journaux du type canard, mediapart, marianne etc pourraient s'impliquer.

ES 03/12/2016 19:01

a Rastignac: au delà du sentiment pour les diplômés notaire de s'être fait voler leur procédure de candidature, il existe un réel problème de droit: le décret du 9 novembre autorisant les sociétés de notaires déjà installées à candidater (et celui du 26 juin) n'a t il pas été pris au détriment de la loi par un pouvoir exécutif qui se contrefout de l'esprit de la loi!
Je ne suis pas sur que le grand public s'en fout!

paul 03/12/2016 16:15

les préposés du GDS sont incapables d ecrire un texte qui ne soit ni sujet a interpretation , ni confus , ni inapplicable

notaire assistant 02/12/2016 20:42

Il est évident que le système du concours aurait eu le mérite de dissuader bon nombre de SCP de candidater ... ou comment se rendre compte, un peu tard, de la bêtise du principe finalement retenu par un énarque, qu'est celui du tirage au sort ...

Merci qui ?

Notaire salarié (le vrai!) 03/12/2016 08:18

Merci le GDS, le CSN et leurs cliques!

ES 02/12/2016 20:34

On fera tout annulé!

Quel gâchis!
Et quel discrédit pour la profession!

Et avec les réseaux ça fera le tour de la planète en 24h!

Rastignac 02/12/2016 21:21

Vous m impressionnez vous pensez que les gens s intéressent à la réforme
Tout le monde s en fiche éperdument il n y a que vous pour penser que la population d's indignera de votre sort

Alyall 02/12/2016 19:48

Échos du jour :
Le csn aurait encourage les notaires installés à horodater
Les des seraient pipes pour le tirage.

Au courant 02/12/2016 20:41

Merci on est au courant

Dnotaire 02/12/2016 15:19

Tout ceci est honteux.
Manuel Valls et le Parti Socialiste peuvent toujours courrir pour avoir mon vote et celui de mes proches.
Notre avenir professionnel et nos vies laissées aux tractations et coup bas entre politiques c'est une honte ...

Anonyme 02/12/2016 17:39

Je partage votre colere
D'un parti de gauche c'est honteux. Si on comptabilise les voix de l'ensemble des DN et de leurs familles ça va faire beaucoup de voix en moins pour le PS. Vive macron...

PauL 02/12/2016 14:39

A jean phi
J ai aussi consulte un gros cabinet specialise et attaquerai TOUS les arretes de nomination de SCP sans exception. Je suis determine
Avis au GDS

Not agree 02/12/2016 14:36

@Dn original c'est tirage manuel obligatoire. C'est dans les textes donc plus de tirage informatique possible.

J'ai le nom du designe csn et de ses trois suppleants. il y aurait Coperfield, Houdini, Majax et Garcimore. ,))

Dugard 02/12/2016 16:22

Il faut dire que la paperasse cela nous connaît !

mes grands parents me disaient toujours :
" Laissez parler les petits papiers
A l'occasion, papier chiffon
Puissent-ils un soir, papier buvard
Vous consoler

Laissez brûler les petits papiers
Papier de riz ou d'Arménie
Qu'un soir ils puissent, papier maïs
Vous réchauffer ...

Un peu de culture de temps en temps , LOL

Dnotaire 02/12/2016 15:19

Les petits papiers je trouve que cela a du sens pour un tirage au sort sur de petites zones.
A paris, avec 2.400 bulletins dans l'urne, il y a intérêt de ne pas avoir été mis dans le fonds du panier ...

DN Original 02/12/2016 14:51

Ok pour les petits papiers alors...
NOTAIRE ne pouvait pas y aller... il a raclette ce jour là...
;)

Not agree 02/12/2016 12:58

@dugard oui ils sont designes depuis longtemps. Le csn l'a deja indique.

DN original 02/12/2016 13:24

J'imagine que ces turfistes sont, eux, totalement anonymes...
Par ailleurs, je doute que le tirage au sort se fasse avec des papiers dans une urne.... Si c'est une formule mathematique, il faudra exiger de l'avoir, pour analyse.... (car l'algorythme ignore le vrai hasard).

Dugard 02/12/2016 12:48

Les représentants du CSN chargés d'assister aux TAS devait être désigné dans les 15 jours de la publication de la CARTE : ils sont donc déjà désignés ?
Pourquoi le CSN ne communique-t-il pas le nom de ces honnêtes sautes-ruisseaux ?

Jean-phi 02/12/2016 11:49

L'article est inexact. La chancellerie croit que les candidatures SCP sont possibles mais les textes qu'ils ont eux mêmes rédigés l'interdisent :
-article 5 décret scp 67-868 qui oblige à la nomination des associés exerçants
-article 4-1 du même décret qui renvoie à l'article 49 du décret 73-609 qui régit les candidatures des notaires exerçants
-arrêté pièces 16/11/2016 qui ne prévoit pas le retrait d'exercice d'un office

J'attaquerai tous les arrêtés de nomination scp sur ces fondements + demande dommages intérêts.Un avocat au CE/CCass a tout validé.

Olivier 02/12/2016 12:34

J'ai demandé à un prof de droit qui m'a dit que les décrets en eux mêmes n'étaient pas clairs et que, dans ce cas, il fallait les interpréter à la lumière de la loi, laquelle prévoit une AUGMENTATION DU NOMBRE DE PROFESSIONNELS. En conséquence, les éventuels arrêtés de nomination scp seraient annulables par voie d'exception en invoquant l'illégalité des décrets

Rlyeh 02/12/2016 11:34

Dommage que le sujet ne soit pas traité dans un journal digne de ce nom, et qu'il faille que ce soit un torchon comme Marianne qui soulève le lièvre.

Pourtant il y aurait de quoi faire les gorges chaudes en période d'élections.

Le problème, c'est qu'en fait tout le monde s'en fout des notaires et des diplômés notaires. Ce n'est peut-être pas assez "vendeur" comme article.

L CONSEILS 02/12/2016 16:48

C'est sûr, c'est bien dommage car notre cas est symptomatique des difficultés à réformer le pays, entre le refus du changement et la volonté de certains de conserver leurs privilèges, nous voilà bien empêtrés, ballottés, malmenés... Mais si on nous souhaite le pire : nous planter, nous crasher, c'est sûrement que nous faisons peur ! Continuons, persistons !

Dugard 02/12/2016 12:54

le CANARD : appel à Erick Emptaz, J-F J, Frédéric Pages, Christophe Labbé, Didier Hassoux, JC, A-S M, C N, Claude Angeli etc ...