Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2017 4 06 /07 /juillet /2017 05:17
PREMIERE SCP NOMMEE DANS UN OFFICE CRÉÉ : LA REFORME MACRON DETOURNEE DE SON OBJET INITIAL

Partager cet article

Repost 0

commentaires

LEVECQ 11/07/2017 08:26

Bonjour
S'agissant de ma nomination dans ce nouvel office je tenais à préciser que cette attribution nous permettra de finaliser l'intégration comme associés de deux notaires salariés. Où est le détournement de l'objectif de la Loi lorsque la création d'un office permettra l'arrivée de deux nouveaux professionnels libéraux?
Il faut toujours se méfier des interprétations faciles et des "formules choc".
Christophe LEVECQ

Notaire salarié 12/07/2017 07:45

A parts égales avec vous?
Ou vous filez des miettes?

Notaire 09/07/2017 12:06

Pouvez vous argumenter.

Je ne pense pas que vos propos constituent la réalité .

Bireau annexe donc demission démission ?

Du concret svp.

Notaire (breton) 08/07/2017 15:41

Plusieurs mois que je n'étais pas venu sur ce blog. Les choses ont bien changé puisque désormais beaucoup de notaires installés sont favorables à la loi macron ... vu qu'ils ont été tirés au sort. Dans mon secteur c'est fou le nombre de confrères locaux qui vont pouvoir créer un second office ! Plus qu'une solution : la liberté d'installation !

DN original 10/07/2017 05:00

De quel département en Bretagne parlez-vous ?

avocats notaires 08/07/2017 16:30

Bien sûr notaire breton. Cette liberté d'installation (éventuellement "regulee" par l'ADLC) est maintenant tout autant importante pour les notaires déjà installés que pour les DN qui souhaitent exercer leur métier à leur compte.
Avec les péripéties calamiteuses de la mise en oeuvre de la réforme Macron, il n'y a maintenant pas d'autre solution.

Jean Bon 07/07/2017 10:22

@ADEMAR

Les zones ou les nomminations ont eu lieu ont été peu demandés.
On verra quand pour PARIS, NICE, BORDEAUX etc etc

ADEMAR 06/07/2017 11:47

1 sur 26.... moins de 4% on est loin des 75 % de Nanard....

Mister X 16/07/2017 20:42

@ademar
Je ne sais plus quoi vous répondre... Relisez mes messages ou faites les lire par votre tuteur mais faites quelque chose svp.

ademar 10/07/2017 13:22

@mister X : votre hypothèse est impossible en effet si vous avez 75 % de candidats notaires il y aura obligatoirement 75 % de Notaires tirés au sort (vous avez sauté le collège et les probas?)

Mister X 07/07/2017 21:29

Mon Cher Ademar (j'ai les pseudos furtifs), avant de faire de l'esprit, assurez-vous d'avoir tout compris...
Nous parlons bien évidemment des candidats tirés au sort favorablement, sinon cela n'a aucun intérêt. Par conséquent, pour parler avec des chiffres, sur 7000 candidats, il pouvait y avoir 5250 notaires déjà installés (75%) sans qu'aucun d'entre eux ne soit dans les 1002 retenus. CQFD
Petite précision supplémentaire : on ne fait pas de probabilités au collège.

ADEMAR 07/07/2017 08:59

Mister X "simple juriste" alors, cela veut dire que le X de votre nom n'a rien à voir avec les formules mathématiques....
Si 75% de Notaires candidats il y aura 75 % (allez à 1 ou 2% de marge) de Notaires tirés au sort...
Proba collège

avocats notaires 06/07/2017 16:42

Une précision pour éviter tout malentendu : cette liberté, pour une étude en société, de créer des succursales, ne se comprend que si, dans le même temps, les DN désireux de s'installer beneficient de la LI totale.
Le TAS n'a, en soi, aucun sens. Il a créé une telle confusion que, à l'évidence, il ne sera pas renouvelé.
Dans ces conditions, seule la LI pour tous reste acceptable.

avocats notaires 06/07/2017 14:50

Cela dit, que des études puissent créer des succursales ne choque pas. Ça n'est que l'expression de la liberté d'entreprendre et de se developper, propre à tout entrepreneur, qui est maintenant dans les tuyaux.
Cette "banalisation" du notariat s'inscrit dans la démarche de modernisation, de libéralisation, de notre économie, dans laquelle le nouveau PR et son PM semblent vouloir s'engager. Espérons qu'ils viendront à bout des lobbies, y compris les plus "agressifs" (qualificatif attribué au lobbying des 1816 par le président de l'AN).

Mister X 06/07/2017 13:51

les 75% concernaient le nombre de candidatures... Je ne sais pas si ce chiffre est exacte mais nous n'en saurons rien puisque les tirés au sort peuvent faire partie des 25% restant (sans compter toutes les renonciations intercalaires).

ADEMAR 06/07/2017 12:16

Sur ce blog de nombreux intervenants dont vous même avez indiqué une vague de candidature des SCP ou des Notaires installés...Le chiffre de 75 % de candidatures a été avancé. Les statistiques sont imparables (pour les "seulement juriste souhaitant qd même être Notaire" il s'agit de la théorie des grands nombres) si vous avez 75 % de Notaires candidats il doit y avoir 75 % de Notaires TAS, force est de constaté que ce n'est pas le cas...Loin s'en faut.

avocats notaires 06/07/2017 12:13

Ces études à succursales vont avoir un effet positif : elle vont inévitablement déboucher sur la LI totale : tous les DN qui le souhaitent vont pouvoir créer leur office, seuls ou en société, voire en pluripro.
De la sorte chacun sera libre de s'installer ou pas, en créant un office ou en achetant une étude ou des parts ou actions de société, au besoin avec l'aide d'un ou plusieurs partenaires financiers.
C'est la banalisation du notariat qui est "en marche", et plus généralement des services juridiques, considérés comme un secteur économique "ordinaire".

avocats notaires 06/07/2017 11:52

Je ne sais pas d'où vient ce chiffre de 75 %. En tout cas, pas d'ici