Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2016 3 22 /06 /juin /2016 09:34
SOUS INFLUENCE DU CSN, LE GDS TRAÎNE LES PIEDS POUR VALIDER LA CARTE DE L'ADLC

boursorama.com :

"Libre installation des notaires : le ministère de la Justice réticent sur un point juridique

Le ministère de l'Economie souhaite voir entrer en vigueur dès septembre la libre installation des notaires crée par la loi Macron, comme le recommande l'Autorité de la concurrence, mais celui de la Justice soulève une difficulté juridique, a-t-on appris mardi.

Dans un avis daté du 8 juin, le gendarme de la concurrence a préconisé de "renforcer le maillage territorial" des offices par l'installation libérale de 1.650 notaires titulaires ou associés de nouveaux offices d'ici 2018, soit une hausse de 20%.

Sur une carte établie par ses soins, il a recommandé une installation libre dans 247 zones dont Paris, l'Ile-de-France et de grandes métropoles, et une installation contrôlée dans 60 autres, plutôt des zones rurales.

"De cet avis, nous retiendrons avant tout un constat: c'est que la profession peut accueillir de nouveaux notaires. Il faut donc maintenant déterminer le nombre d'offices qui vont pouvoir être créés", a affirmé mardi à l'Assemblée nationale Jean-Marie Le Guen, le secrétaire d'Etat aux Relations avec le parlement.

"Nous disposons aujourd'hui, avec l'avis de l'Autorité de la concurrence, d'un schéma d'ensemble qui permettra aux ministres d'avancer", a-t-il dit.

Il revient désormais aux ministres de l'Economie et au garde des Sceaux d'approuver conjointement cet avis.

Mais au ministère de la Justice, on évoquait mardi une difficulté d'ordre juridique qui pourrait alimenter un éventuel recours.

"La Chancellerie souhaite que l'Autorité de la concurrence émette un nouvel avis fondé sur le nombre d'offices et non de notaires, tel qu'inscrit dans la loi, afin d'éviter une irrégularité juridique", selon une porte-parole.

Ce point était en discussion au niveau interministériel.

Du côté de l'Autorité de la concurrence, on estimait au contraire mardi, que "l'avis est conforme, tant à l'esprit qu'à la lettre de la loi, car il traite à la fois des professionnels et des offices".

Le 14 juin, en dressant le bilan de sa loi pour la croissance et l'activité économique, le ministre de l'Economie Emmanuel Macron avait affirmé souhaiter "une ouverture effective" de la profession de notaire, aujourd'hui très verrouillée, "d'ici au 1er septembre".

Il avait dit s'apprêter à proposer que la carte de l'Autorité "soit adoptée et confirmée" par un arrêté conjoint des deux ministères.

Cette réforme se heurte à une forte opposition du Conseil supérieur du notariat (CSN) qui défend les intérêts des professionnels en place et a dénoncé une proposition "maximaliste" de l'Autorité de la concurrence."

Aux ordres de la corporation depuis toujours, le ministère de la justice reste égal à lui-même.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Notaire 29/06/2016 18:46

Dissolution...,

Personne à priori.

Boum ! 29/06/2016 23:27

.... si moi !

Dissolution du CSN 28/06/2016 23:47

Vous perdez un temps précieux a échanger avec Notaire qui n en est pas un...ou plutot qui n en est plus un :)
STOP
Laissez le a ses convictions.
Il partira du blog de sa belle mort d ici quelques jours ou semaines quand nous serons installés.

Je profite de la tribune pour lancer un mouvement visant a la dissolution pure et simple du CSN.
Ce "machin" et son president se sont montrés alternativement menacant ou insultant a l egard tant des pouvoirs publics que des notaires diplômés souhaitant s installer.
Ils ont perdu toute légitimité a mes yeux et je ne leur reconnais aucune autorité.
Des que la carte sera votée, et donc la partie perdue pour eux, j estime a minima que PLV doit démissionner, et que le CSN tel qu il existe actuellement doit etre dissous.
Qui me suit ?

Not agree 29/06/2016 13:10

@james
Oui la realite sera douloureuse c'est ce qui la distingue du fantasme.
Oui il faudra travailler et oui pour les nouveaux entrants envisager 20 ou 25000 devient illusoire.
Mais etre son propre patron et gagner 15000 c'est bien probable...

James 29/06/2016 00:06

Je pense au contraire qu'il défend l'intérêt général, et évitera un désastre à bon nombre de DN...
Cette carto est un cadeau empoisonné et vous êtes tous aveuglés par vos ambitions, et c'est bien normal, mais la réalité sera très douloureuse, pour tout le monde d'ailleurs.

Il faut une carto plus intelligente.

Notaire 28/06/2016 20:48

Bertrand :

Ou voyez vous de la méchanceté de mon côté ?

Simplement quelques réponses cinglantes, dans la même proportion, a de véritables injures, émanant de personnes peu satisfaites de leur quotidien ( pourtant enviables), en imputant la responsabilite ( de quoi?), à une profession qui pourtant les emploient .

Que la profession évolue , certes comme toutes professions , mais en en connaissant toutes les conséquences .

Aujourd'hui, loin de cela, il ne s'agit pas de la faire évoluer, mais de la tuer.

Tous les moyens et artifices seraient bon pour y arriver ...

Bertrand 28/06/2016 18:48

a Notaire: pourquoi tant de méchanceté ?
La profession s'ouvrira de toute façon, c'est le sens de l'histoire et il est inutile de lutter contre

Notaire de France 28/06/2016 12:52

C'est clair une honte pour ce confrère

ben voyons 29/06/2016 16:12

et vous notaire de France vous seriez notaire ??

FuturNot 28/06/2016 19:59

Si cette personne l'est véritablement...

Notaire 27/06/2016 22:45

TIFOU,

Je vous remercie pour votre clairvoyance.

Mais CHUUUT ... vous allez la fachée !

avocats notaires 28/06/2016 13:12

Il semble surtout que pour ce "Notaire" la situation soit désespérée. Il serait temps que la corporation intervienne pour le reformater. Une bonne AI devrait faire l'affaire ; ce serait toujours mieux que rien.

Not agree 28/06/2016 13:08

Achetez surtout une calculatrice!

Macronéconomiste 28/06/2016 08:00

Bon, je crois qu'au nom de tous, il en est temps:


Achetez un Bescherelle!
Quel scandale d'être notaire et de faire des fautes pareilles!

Notaire (Breton) 28/06/2016 00:23

Je ne sais pas qui est clairvoyant, mais vous ne devez pas beaucoup vous intéresser à ce qui se passe aux assemblées générales :
Les notaires salariés votent, y compris le budget, tout simplement car rien n'est prévu dans nos textes à ce sujet. Quant aux inspections, les notaires salariés y participent évidemment.

Lili 27/06/2016 22:36

....mon ancien employeur m'a proposé l'étude et il était question que je l'achète avec l'autre NS mais des circonstances familiales assez lourdes et imprévues ont freiné son projet. Quant à moi, je n'ai pas souhaité me lancer toute seule car, bien que travailleuse, je n'aurais pas pu gérer seule une telle structure tout en étant maman. Et je n'ai pas non plus souhaité m'associer avec une personne que je ne connaissais pas suffisamment. Il faut savoir que mon ancien employeur travaillait 6/7 de 5h du mat à 22h et 2 semaines de vacances par an....d'où la rentabilité de l'étude....mais contrairement à ce qui a été supposé les 2 NS ont reçu une proposition d'achat. Il y a des gens bien partout...même chez les notaires installés.

avocats notaires 28/06/2016 07:19

Lili :
Merci pour ces indications, très intéressantes.
Au risque de vous donner des regrets, et à supposer que cette étude produise 1.000 actes ou davantage, je persiste à croire que vous pouviez la reprendre avec votre collègue NS et, sans vous astreindre aux mêmes horaires que votre ancien patron (qui devait quand même aimer ça), faire face aisément à la production avec vos 8 salariés restants en soignant votre organisation et en utilisant au mieux Genapi ou tout autre système équivalent.

Dn de plus 27/06/2016 21:03

J'adore ce fil de discussion ! On y sent de la passion, oú de la haine, ça dépend du point de vue ^^. Je propose que l'on revienne à lessentiel, la carte et l'agenda dans les semaines / mois prochains !
On fait un beau métier hein (ironique..)

Notaire 27/06/2016 18:43

Notaire salarié:

Je vois que vous changez d'avis , je vois que Madame a de grandes ambitions .

Je vois que Madame ne se prend pas pour de la fiente , puisue Madame signe qu'à là condition qu'on lui donne une grosse Etude .

Je vois que Madame ne pense qu'au pognon, à l'instar de ses copains.

Je vois que Madame n'est malheureusement ( ou heureusement) pas tout à fait prête pour intégrer notre jolie profession .

C'est bien heureux comme cela et pourvu qu'en ce qui vous cela dure sûrement et pour longtemps, tant vous faites preuve de dénigrement et d'abjection.

Notaire salarié 27/06/2016 23:34

Tifou: je fais bien des inspections (notaire en second, tout de même), et je vote à l'AG.
Même le budget, ce que je ne trouve pas cohérent puisque je ne cotise pas, mais après tout si la chambre interdépartementale le veut..

Macronéconomiste 27/06/2016 22:47

Tifou, pour le vote je ne sais pas, mais pour les inspections, les notaires salariés y participent chez moi.

Tifou 27/06/2016 22:04

Notaire salarié
Etes-vous réellement notaire. Parce qu'il me semble qu'il y deux questions auxquelles les notaires ne participent pas, le vote du budget puisqu'ils n'y contribuent pas et la réalisation des inspections, drôle de chambre que celle dans laquelle vous êtes, bientôt vous nous direz même que vous en êtes Président, ce qui serait une première.

Notaire salarié 27/06/2016 20:07

Je viens de vous démontrer par A+B, que contrairement aux 1816, je ne suis pas intéressé par la rémunération, mais par l'indépendance intellectuelle que cela me procurerait, et qui n'a pas de prix.

Et je suis NS, je suis donc déjà intégré à notre profession, je participe déjà aux assemblées, je vote le budget, je fais des inspections.
Un peu de tenue, cher confrère.

Et puis pourquoi m'appelez-vous Madame?

Not agree 27/06/2016 18:40

Mais arrêtez de discuter avec Notaire, vous voyez bien qu'il ne sait pas compter!
Il est aussi nul en Math, qu'en compta, qu'en économie. Ca ne sert à rien de faire des démonstrations, il n'a pas la capacité de les comprendre.
Dans son dernier message :
Il prend le résultat puis il soustrait une charge!!! Non mais Allo quoi!!
Puis il enlève à tout ça l'impot sur le revenu, il calcule quoi l'argent de poche du notaire?
Puis il ajoute une dépense, alors qu'en principe une dépense ca s'enlève...
Et en tout état de cause cette dépense, il ne peut l'enlever car il ne la supporte pas. Il supporte des cotisations d'assurance pour ne pas avoir à la payer et ces cotisations ont déjà été déduites!!
Bref c'est le niveau zéro du raisonnement économique.

Macronéconomiste 27/06/2016 18:38

Vivement du nouveau, cela devient lourd ces discussions sans fin avec Notaire... Qui pense décourager certaines en assénant des inepties à longueur de journées...

DN. 27/06/2016 21:22

Notaire va bosser un peu et fous nous la paix...

Notaire 27/06/2016 17:59

Avocat Notaire :

Vos calculs sont d'une médiocrité totale.

Dans votre exemple les deux notaires salariés auraient été remplaces quoiqu'il en soit .

Ensuite vous lisez le cahier Fiducial, dont je vous ai donné un extrait ( net a 28 %, au lieu de vos 40%), ensuite vous vous prenez votre calculatrice et vous enlevez le remboursement de la charge de pret, ensuite vous prenez votre calculatrice et vous enlevez la charge d'IR, vous y ajouter la responsabilite sur 30 ans,

Ensuite et enfin, quand vous vous êtes aperçu de vos conneries quotidiennes alors la , vous pourrez fermer votre bouche .

Macronéconomiste 27/06/2016 19:37

Et cessez de nous rabattre les oreilles avec votre "responsabilité". Un chirurgien ou un juge en ont mille fois plus.

martine 27/06/2016 19:08

a Notaire
vous etes vraiment tres mal eduqué a insulter au quotidien les gens de ce blog ; médire est t il la seule nourriture de votre sinistre existence ??

Macronéconomiste 27/06/2016 18:36

Les notaires sont les seuls à emprunter pour acheter une société, et à payer de l'IR, c'est bien connu.
Encore une fois, vous êtes à coté de la plaque, à ne parler que d'argent. Ce n'est pas notre motivation principale. Quand vous l'aurez compris, il risque d'être trop tard...

Notaire 27/06/2016 17:47

DN 22:

Dans vos reves , ouvrez les yeux, et regardez autour de vous.

Ce n'est pas le cas de 9 notaire sur 10, installés depuis moins de 10 ans .

Vous mentez donc . Restez y si vous le souhaitez, mais c'est une réalité incontestable .

Notaire 27/06/2016 17:19

NOTAIRE SALARIÉ:

Mauvaise foi, mauvaise foi.

Votre exemple erroné de l'étude en campagne reprenait ces 40 % , chiffre sur lequel vous vous étiez convaincue et que vous aviez accrédite .

Pour autant loin s'en faut .

Soit donc désormais 300000 euros x 25 % ( au mieux) = 75000 euros .

Je vous laisse faire les calculs . Vous y ajouter votre responsabilite personnelle sur 30 ans, à mettre en partallele au 1% d'honoraires.

Et si vous êtes toujours convaincue, ALORS SIGNEZ qu'attendez vous puisque vous avez eu deja beaucoup de proposition alléchante, de ce style .

Notaire salarié 27/06/2016 17:55

Mais à qui voulez-vous faire croire des chiffres pareils?
L'avis de l'ADLC, qui repose sur les chiffres communiqués par les NOTAIRES EUX-MEMES, est sans appel: 98% des notaires gagnent plus de 100.000€.
En moyenne,c'est 200.000€ qu'ils gagnent. Pas 75.000€.
Votre exemple à 75.000€, c'est l'une des pires études de France.

Je signe pour une étude "normale", dans la norme de la province, qui donne du BNC à 150.000€.

Une étude d'une ville de 5000 habitants à côté de chez moi dégage un CA de 900.000€ (!) par tête de notaire, BNC de 250.000€ (28%). Voilà ce qu'est une bonne étude semi-rurale, semi-urbaine.
Je ne vise pas ça, mais 40% de moins.

Mais de grâce, épargnez-nous vos 2% du fond de la classe comme exemple.
Il est totalement NON représentatif de l'office notarial français.

Notaire 27/06/2016 14:24

Pour avocats Notaires, et aux collaborateurs diplômes qui ont tout compris intervenants sur ce blog:

Lecture du cahier Fiducial ce matin ( constituant et c'est bien dommage, une référence crédible en matiere de comptabilité notariale)

Ainsi, à l'effet de restituer les "rendements" actuels des études:

Notaire individuel, dit de la tranche 1 ( CA < 300000 eur):

23,25 % de résultat.

Tranche 2 ( 360 à 400000 eur):

25,04 %

Tranche 3: ( 460 à 700000 eur)

25,68 %


Tranche 4: ( 700000 à 1000000 eur)

26,18 %

Tranche 5: ( > 1000000 eur)

28,60 %.


SCP ( dont le résultat se divise en autant d'associés ).

Tranche 1 ( < 460000 eur):

24,99 %

Tranche 2: (460/700)

26,55 %

Tranche 3 ( 700/1000000)

29,21 %

Tranche 4 ( 1M/1,6 M)

28,02%

Tranche 5 ( > 1,6 M)

30,74%

Vous voyez donc ces chiffres ( incontestables ) sont tres éloignés de l'exemple de NOTAIRE SALARIÉ ( avec ces 40%).

Laissons le ( la ) rever ....



Tranche 3:

Notaire salarié 27/06/2016 16:18

Apprenez à lire, ce n'est pas moi qui ai évoqué les 40%, mais Lili hier à 14h19, ce que j'ai relevé, et indiqué que je signais de suite car en effet un tel rendement est hors du commun.
La réalité c'est 25-30%, nous sommes d'accord.
Vous pouvez maintenant, s'il vous reste un peu d'honneur, présenter vos plus plates excuses pour votre erreur.

Notaire 27/06/2016 13:17

DSN:

Et encore, la prostitution devra être bonne ...
A défaut on change...

Notaire 27/06/2016 13:16

Avocats notaires:

1/ Pourquoi les notaire salariés n'ont pas achetés ?

Vous connaissez la reponse : parcequ' ils connaissent avec les DN , tout mieux, que tous les notaires en exercice avec leurs expériences . De sorte que toutes connaissances centralisées et tout courage réuni , ils s'échouent lamentablement et renoncent à toutes perspectives.

Peut être aussi parce qu'il attendent une Etude... gratos au pied de leur immeuble ( ils pourront attendre longtemps, compte tenu de la Moïse dans laquelle notre épicier les a mis).

2/ Sur le deuxième point, certes pas . Ou voyez vous qu'une Etude qui réalise 1,3 M de chiffre avec un rendement moyen plus vraisemblablement fixe à 30 % que 40% (deja bien, avec l'augmentation grandissante des cotisations), 10 salariés, dont deux "notaires" qui ont tout compris, est dimensionnée pour 2 confrères ?

Notaire salarié 27/06/2016 19:05

un autre anonyme: moi aucune vente à 150km à la ronde, et ce n'est pas faute d'avoir cherché.
Mais mon profil (de qualité, selon la cessionnaire, c'est pourquoi il a été retenu) m'a permis d'approcher et même de pouvoir signer un traité de cession (soumis à agrément, ca par contre je ne m'avancerai pas, rien ne dit que je l'aurai eu) qui m'a été proposé dans une étude à 2.5 m€ de CA pour 3 (833.000€ par tête donc), et environ 275.000€ de BNC. Bref,une rentabilité normale mais de très bons chiffres en soi, du fait de la région. 22.000€/mois ca peut faire tourner les têtes, mais contrairement, à ce que beaucoup peuvent penser, les DN ne sont pas là pour les sous. C'était à 5h de chez moi et ma famille compte plus que la rémunération.
Ca a sûrement fait le "bonheur" d'un(e) autre sans attaches qui peut donc avoir un rayon d'action bien plus grand que le mien.
Un état d'esprit que les 1816 ne peuvent pas comprendre.

un autre anonyme 27/06/2016 17:49

Notaire,

Je confirme également que (pour ma part) je n'ai PAS PU acheter... Pas d'étude ou de parts à vendre dans un rayon acceptable autour du domicile de mes enfants et de leur mère dont je suis divorcé, tout simplement...

Et oui, il ne faut pas oublier que la difficulté de ces professions à "installation tardive" (médecin, notaire) c'est que souvent une vie de famille a été construite en amont.
Et tous les conjoints ne sont pas mobiles.

Pas de crainte d'emprunter, ni de la lourde responsabilité (dont j'ai conscience).

DN22 27/06/2016 16:24

@Notaire,
les NA n'achetaient parce qu'on ne leur vendait pas.
Et si par hasard le notaire en place avait un fiston en maternelle, ou un vague neveu en cours préparatoire on ne leur vendait jamais.
Mais ça, c'était avant...

Notaire salarié 27/06/2016 16:16

Les notaires salariés n'ont pas acheté parce qu'on ne leur a pas proposé!
Parce qu'on préfère favorisé le neveu, la nièce, le filleul, le fifils, le copain avec qui on fumait de la beuh dans une chambre du rotary club où papa rigolait avec ses confrères, chandail noué sur le dos.

Beaucoup de NS, dont je fais partie, veulent acquérir. Mais ce n'est pas dans le plan des installés!
On reconnaît leur valeur respective pour faire le job à leur place, mais pas pour leur céder, ça non, sûrement pas, les enfants d'abord!

avocats notaires 27/06/2016 13:29

Notaire :
Cette étude qui fait 1,3 M€ de CA avec deux NS est parfaitement dimensionnée pour une société de 2 notaires, d'autant plus si ce sont les deux NS qui prennent la place du notaire titulaire.
Dans ce cas, ils économisent leurs propres salaires et charges et la rentabilité nette peut facilement atteindre 40 % (Lili à indiqué que, déjà, la rentabilité de l'étude était se 40 % avec les deux notaires salariés).
D'où un résultat net de 0,40x1.300.000=520.000 €, soit 260.000 € par associé, ou 21.666 € par mois.
N'est-ce pas suffisant ?
Notaire, vous confirmez votre totale inaptitude au calcul. C'est grave !

Notaire 27/06/2016 13:05

Notaire salarié:

Vous demanderez à Benard s'il veut bien publier "mon post .

Je vous ai établi le bon calcul.

Notaire 27/06/2016 09:13

... Néanmoins si vos propos sont reels ( je ne vois comment sur un simple appel d'un parfait inconnu on a pu vous répondre cela, mais admettons), et que vous soyez tombée sur la bonne personne (qui decroche au standard et répond à la moindre sollicitation), il reste que Le GDS a dit stop à un tel "travail" . Il ne veut pas de cette "carte" scandaleuse, a raison .

Aussi, que l'ADLC n'ait pas été ressaisie ou que cette derniere ressaisie ne veuille pas modifier son travail, ( à raison elle aussi, puisqu'elle a donné son avis lequel est définitif, il doit pas y avoir plusieurs avis ), nous sommes dans une vraie impasse .

Notaire 27/06/2016 07:52

Notaire salarié :

Cette Etude est à 800 kms de chez vous . En campagne .

Après impôt, et remboursement du prêt, ça fait moins de 5000,00 euros ( si les chiffres restent constants ).

On y v a toujours ?

DSN 27/06/2016 19:39

J'indique juste que la loi votée prévoit la prise en compte des notaires salariés, idem pour le décret de février 2016 destiné à l'élaboration de la carto...
L'ADLC s'est planté de combat et n'applique pas la loi, ni le décret en ne tenant pas compte des NS.
Point à la ligne.
Maintenant pour votre projet je vous souhaite le meilleur.

Notaire salarié 27/06/2016 16:13

DSN: Mais c'est vous qui souhaitez qu'on se plante, mais on ne se plantera pas!
On sait faire un BP, on sait où se placer pour s'en sortir, quelqu'un qui a passé le concours d'études créées était prêt à faire le grand saut dans l'inconnu, alors il le fait encore plus de facilité s'il a le choix sur l'endroit où il va tomber.

Les installés voulaient même prendre en compte la femme de ménage et le comptable dans les 12.000, cf:
http://www.autoritedelaconcurrence.fr/doc/annexe1_synthese_contributions_notaires_9juin16.pdf
" À l’inverse, 77 % des notaires installés indiquent que l’offre de services devrait
nécessairement prendre en compte l’effectif des notaires salariés. Officiers publics et
ministériels nommés par le ministre de justice pour recevoir les actes et les authentifier, ces notaires « de plein exercice » contribueraient ainsi à l’offre de services de la même façon que les notaires installés. Le même raisonnement est parfois étendu à l’ensemble des collaborateurs travaillant dans les offices notariaux, que ces contributeurs invitent donc à comptabiliser également."
l'ensemble des collaborateurs? L'ensemble? On est 60.000 notaires alors?

Leur mauvaise foi est à vomir, et vous DEFENDEZ ces types là?

DSN 27/06/2016 12:23

Si vous vous plantez vous en prenez à vous même et à l'ensemble de la profession qui devra venir à votre chevet.
Cette carto doit évoluer pour éviter ce genre de scenarii...
Vous envisagea le pire avant même d'avoir commencé... mieux vaut s'abstenir dans votre cas et laisser la place à quelqu'un de plus méritant et ambitieux.
Et pour cette promesse de 12000 notaires, au 1er juillet il y aura déjà presque 10000 notaires donc le mouvement est en marche pas besoin de création 2000 points de réception.
Et les notaires salariés sont naturellement pris en compte comme le prévoit l art 52 de la loi et le décret de février 2016 qui parle de proximité et de renforcement de l'offre de service.
La rémunération c'est ton combat pas celui de la loi...
Etre aussi maivais juriste me fait g***

Notaire salarié 27/06/2016 11:33

DSN;: Cessez l'intox, ca restera d'actualité.
Si ca vous fait peur, restez là où vous êtes, mais n'empêchez pas ceux qui ont le courage d'entreprendre.
Si je me plante, je ne m'en prends qu'à moi-même.
En revanche, si on m'empêche de le tenter, là je m'en prends aux menteurs qui avaient promis 12.000 notaires en 2012.
Qu'ils tiennent leurs promesses, un peu d'honneur bon sang!
Ils tuent leurs enfants, on ne va pas les féliciter de se la jouer Chronos quand même.

DSN 27/06/2016 09:27

20.000€ ou 7.000€ c'était hier.
Mais pour 3000€ sous l'ère Macron avec pour obligation de se prostituer pour avoir un dossier vous avez envie de devenir épicier?

Notaire salarié 27/06/2016 09:21

Sinon, pour vous apprendre à compter:
300 k€ x 40% = 120k€ = 10.000€/mois.
Les impôts la dessus, après frais réels,etc, c'est de l'ordre de 2500€ (25%) pour quelqu'un en couple avec 1 enfant (2,5 parts), evidemment si vous avez 5 enfants ca sera moins, et si vous êtes célibataire sans enfant ca sera plus.
7500€/mois
Un prêt intégral (oui, on part du principe que j'ai pas un sou) de 300k€, sur 180 mois, à 1,5% (ce que propose l'ANC,c'est de l'ordre de 2000€/mois.
Donc, 5500€/mois après prêt et impôt.
Un salaire de NA à 2200€ net par mois après impôts (oui,oui, on paid es impôts nous aussi! Vos comparaisons fallacieuses ne tiennent pas!), c'est du 1900€, 3 fois moins.


Et en plus (puisqu'une étude ça vaut quelque chose, comme dit plus bas), en imaginant que je ne fasse pas prospérer l'étude, je la revends à la retraite le même prix, 300k€.
En lissant sur 15 ans (la durée du prêt), ca fait 20k€/an, 1666€/mois
Donc 7166€/mois pour une comparaison équitable. On est à presque 4 fois le salaire actuel moyen du DN..
Donc oui, même dans la plus minable (parce que 300k€, c'est minable!) de vos propositions d'étude, c'est 4 fois mieux financièrement parlant.
Mais je n'y vais pas pour ça; j'y vais pour mon indépendance intellectuelle. J'y vais pour l'envie de créer, comme j'ai crée dans un autre domaine à 20 ans ma SARL.
Un esprit d'entreprise que les notaires actuels n'ont pas.
Vous pouvez avoir peur, car les DN actuels ne veulent pas s'installer pour rouler en Porsche comme les actuels: ils veulent tout simplement gagner leur vie en toute indépendance, et se contenteront de 7.000€. Pas besoin de 20.000€.
Vous pouvez prendre peur maintenant.

Notaire salarié 27/06/2016 09:12

Je suis déjà en campagne.
Une étude à 300k€ de CA, il y en a partout. Pas besoin de faire 800km pour l'avoir, je vais donc prendre celle à côté de chez moi (même si, même celle-là, elle est au dessus de 300 k€).
Donc oui, à 120k€ de BNC avant impôts mais après cotisations sociales, à la campagne,j'y vais toujours.

avocats notaires 27/06/2016 08:35

Notaire :
Vous ne savez pas compter. C'est pathétique. Qu'en pensent vos clients ? A ce niveau-là, ils feraient bien de changer de crémerie, si la concurrence existe dans votre quartier. La réforme Macron est précisément faite pour ça.
5.000 à dépenser pour un notaire qui s'installe dans une "petite" étude, après avoir remboursé son emprunt et payé son impôt sur le revenu, c'est tout simplement formidable.
Et la plupart des DN qui veulent exercer à leur compte ne le font pas essentiellement pour gagner un maximum d'argent.
Déjà, être soulagé d'un patron de votre niveau, c'est une forte motivation.
En etalant ici vos faiblesses et vos dérives, vous donnez la pire image de la corporation que vous prétendez défendre. En ce sens, vous justifiez pleinement la réforme Macron, et vous en appelez même d'autres.
Décidément, vous osez tout, et c'est même à ça qu'on vous reconnaît.

Notaire 27/06/2016 07:46

Caroline:

Vous étes peut être tombée sur l'agent d'entretien, très gentil, qui s'apprêtait à fermer les bureaux...

Not agree 27/06/2016 00:44

@notaire
Vous etes vraiment nul en math, c'est pathetique!
0,80% 0,50%...
Vous confondez aussi les euros et les anciens francs?

Arno 26/06/2016 22:33

Dit en AG de chambre: "la volonté du gouvernement est de baisser les produits et les résultats des études par l'effet conjugué de la baisse tarifaire et des notaires macron. Progressivement et à moyen terme (10-15 ans) les études auront perdues beaucoup de leurs valeurs actuelles et seront rachetées par l'Etat comme cela semble se dessiner pour les licences de taxis". Dans ces conditions pourquoi racheter une Etude aujourd'hui? Ça sent le coup "foireux".

Notaire salarié 27/06/2016 01:08

Non, pas forcément, d'ici 15 ans le prêt sera remboursé, ca se calcule.
Je compte bien m'installer parmi les 1650, mais je ne suis absolument pas contre une acquisition. Les 2 pistes ont leurs qualités et défauts, on ne va pas se priver de l'une ou de l'autre. Il faut voir les paramètres et décider en son âme et conscience.

Lili 26/06/2016 22:23

Il y a 10 employés dont 2 NS payés C1. Le surplus des collaborateurs est assez expérimenté mais pas forcément diplôme . Bref, un rêve car du personnel très sérieux paye T1 a T3 (majoritairement des femmes travaillant de 50 à 80%). Il va de soi que dans ma réflexion de 2 notaires titulaires, cela impliquait nécessairement la réduction du nombre de NS. Quant au prix, le cédant voulait s'arrêter rapidement et n'a pas cherché à faire monter les enchères . Il s'en est donc tenu au coefficient préconise par l'anc. Le dossier a été validé sans aucun souci. Cédant et cessionnaire sont des gens sérieux et (tres) travailleurs que la réforme n'inquiétait pas compte tenu de la masse de travail actuel et leur implication. À suivre sur le long terme.

avocats notaires 27/06/2016 09:33

Lili :

Les conditions de la cession de cette étude posent effectivement des questions :
Pourquoi les 2 NS qui y "exercent" ne l'ont-ils pas rachetée. Ils étaient les mieux placés pour ça, et le financement ne leur posait aucun pb. Et ce d'autant mieux qu'ils supprimaient la charge de leur deux emplois salariés ?
Cette étude est parfaite pour deux associés. Pourquoi l'ANC, alors qu'elle en avait les moyens, n'a-t-elle pas imposé l'installation d'une société de deux notaires ?
Lili, merci d'avance pour vos réponses.

ES 26/06/2016 22:21

A CAROLINE DN

Merci pour votre dernière information:
" bonjour, je viens d'avoir l'adlc au téléphone, un Monsieur très gentil qui faisait partie du groupe de travail qui a établi les recommendations et la carte. L'adlc n'a absolument pas été saisie pour retravailler la carte!!!! VOGEL ment dans son communiqué.L'adlc est au courant de la polémique actuelle mais m'a bien spécifié que l'argument juridique des notaires ne tenait pas la route"

Exit les mytho! les mensonges, les flans ...

On veut tous faire partie des 1er "Notaires Macron"!

Brest 27/06/2016 12:43

Merci ES pour cet acte de salubrité.

Notaire 26/06/2016 21:22

Lili:

Le cessionnaire a fait sans aucun doute le bon choix.

Son endettement est certes important , mais sa clientele est constituée.

Néanmoins 40 % de rentabilité avec 2 notaire salariés me parait trop important .

Combien de salariés ?

Quoiqu'il en soit un bel exemple , dont les DN devraient s'inspirer... Plutot que de rever et de succomber aux chants des sirenes.

Notaire 26/06/2016 20:15

Notaire salarié :

... 40 % d'une Etude qui fait 300000 euros ca vous tente?

Réfléchissez avant d'écrire des conneries.

Notaire salarié 27/06/2016 01:06

Oui,ca me tente.
120.000€ de BNC, ca fait 10.000€/mois avant impôts et temboursement du prêt, et ca sera toujours BIEN, BIEN plus que n'importe quel notaire salarié de ce pays.
Alors, c'est où qu'on signe?

Notaire 26/06/2016 20:11

Notaire Salarié:

"A 40 % , je signe tout de suite "

N'importe quoi.

Juste pour se faire mousser, style j'ai tout compris...

La seule chose que tu es capable de signer , ce sont tes actes , pour le compte de ton patron . Alors continue.

Lili 26/06/2016 20:08

Dans mon cas, le CA est bon an mal compris entre 1,3 ME et 1,6 ME. Belle étude car proche stations balnéaires et ville moyenne en expansion. Le cessionnaire, bien qu'averti du contexte, a pris le pari de l'avenir.... Rassuré par un gros stock de dossiers et belle effervescence actuelle. Pour la suite, il mise sur une ultra productivité et croit aux capacités de son personnel. Vu le nombre de postulants, il n'était pas le seul !! Dans mon exemple, ce qui m'interpelle le plus est que les instances n'ont pas demandé deux cessionnaires pour un cédant...manifestement 2 NS dans la structure suffisent. Ensuite les autres ramassent car le nombre de notaires associés en capital est insuffisant.

Notaire 26/06/2016 20:08

A notaire salarié :

Conservez votre statut . Celui ci vou sied très bien .

Votre ton moralisateur, donneur de leçon est à l'image de bon nombre de vos homologues ( je m'arrête ici).

Ca a une grosse bouche , mais incapable de s'intéresser à quoique ce soit .

Ca attend la becquée , qui ne viendra pas .

avocats notaires 27/06/2016 12:50

Brest :
Si vous voulez parler de Notaire, tout le monde sur ce blog a bien compris que (presque) chacun de ses commentaires le discrédite, si cela est encore possible, et discrédite la cause qu'il prétend défendre.
Il faut donc voir cela avec un peu de recul, et faire le tri.
A chacun d'exercer son libre arbitre.

Brest 27/06/2016 12:39

Mais comment peut-il encore parler de ''becquée'' en défendant une transmission de l'office notarial de père en fils ? ? ?

Il dit n'importe quoi ... et sur un ton moralisateur, justement !

Son message aurait pû être ''modéré'', je pense.

Notaire salarié 27/06/2016 01:04

Ouuuh je l'ai vexé le petit notaire.

Notaire 26/06/2016 16:22

A 0,80 % et non à 0,50 % comme vous le criez au et fort .

Le net a 40 % est toutefois assez rare . Je pense que le CA n'était pas très élevé dans ce cas .

Merci LILI pour cet exemple, nombreux, parmi tant d'autres.

De quoi fermer la bouche a quelque uns .

Notaire salarié 27/06/2016 01:04

Bob: non c'est plutôt l'agrément de ceux qui restent, c'est la que tout se joue. Le cédant il veut vendre, il s'en fout..

Bob 26/06/2016 20:05

Il y en a plein Notaire salarié... la question n'est pas là.
Je dirais que ce qui vous dérange c'est le choix discrétionnaire du cédant, mais bon toujours mieux qu'un tirage au sort foireux.

Notaire salarié 26/06/2016 19:25

Et le fait que je viens d'indiquer que des cédants veulent toujours 1,20, là ca ne vous ferme pas la bouche? Qu'ils veulent se goinfrer comme des bons gros gorets? (et pas 0,80 %, gros malin, c'est un coefficient, soit on dit 0,80, soit on dit 80%, mais bon c'est des mathématiques de 6ème hein, je dis ça, je dis rien)
Si vous avez une étude à céder à 0,80% du CA, je prends.
J'ai quelques billets sur moi, ca suffira.

Notaire 26/06/2016 16:18

Avocat notaire :

Cet exemple n'est pas isolé .

Il fait partie des nombreux exemples de cession intervenus ces derniers mois .

Coeff

Lili 26/06/2016 15:43

Prix d'or selon moi car le prix ne tient pas compte ni de la baisse du tarif ni d'un nouveau contexte concurrentiel mais certes prix normal au regard des anciens usages.

LILI 26/06/2016 14:19

Pour être complète, j'ai omis de préciser que le benef était de 40% du CA (ce qui est mieux que le tiers habituel préconisé). Donc sur ces bases là, il y a encore des candidats à l'achat et ce avant même que l'anc ne propose de retraiter le ca avec -2,5%. Même en pleine tempête, les affaires rentables se vendent ! CQFD

Bob 26/06/2016 20:09

Notaire salarié, même à 1,20 il faut accepter si ça peut vous placer dans la mesure où tout le monde sait que depuis bientôt 1 an toutes les cessions ne passent qu'à 0,8...
Une fois le dossier retoqué, votre cédant aurait fini par se résigner.
Bref c'est comme ça qu'une amie vient de s'associer... alors oui c'est long mais très contente bien qu'inquiète avec cette réforme.

Notaire salarié 26/06/2016 17:52

40% de rentabilité, c'est une superbe rentabilité, donc forcément cela limite le "risque" de se sentir floué, encore plus quand on ne paie "que" 0,8 x CA.

Perso j'ai eu des propositions à 1,2 (!) x CA, et une rentabilité de 30%, bref pas top top, pas nul,mais pas top, et c'est surement la majorité des rares études à céder.
A 40% je signe de suite.

Karine 26/06/2016 16:15

Un sacré pari quand même!! Validé par le GDS donc. Ils n'ont pas intérêts à faire n'importe quoi "là haut" sinon il y aura des recours en masse de notaires "floués" sur la valeur des études.

avocats notaires 26/06/2016 15:28

Lili :
Avec les éléments que vous communiquez, il ne s'agit pas d'un "prix d'or", mais d'un prix plutôt "normal". Et ce d'autant plus que la rentabilité est excellente.

LILI 26/06/2016 13:09

Annonce en octobre, commission d'accès et traité de cession en novembre après nouvelle procédure d'audit comptable, nomination début mai.
Prix = CA des 5 dernières années x 0,80 (pas d'autre ristourne au contraire renouvellement informatique charge repreneur + et idem prise en charge intégrale des indemnités de départ en retraite d'un clerc par le cessionnaire). Voici les chiffres. Même si à l'automne dernier, tout n'était pas su....certains étaient prêts à tout dans un secteur touristique proche bord de mer.

Notaire 26/06/2016 12:37

Avocats Notaires:

Oui c'est bien cela .

Qu'est ce qui est nul?

Les frais de notaire n'incluent t'ils pas 90 % de taxes ?

Notaire 26/06/2016 11:54

Lili:

Laissons parler avocats notaires et ses fausses convictions , hors terrains .

Biensur que les Etude se vendent bien, vite, et en quantité ( lorsqu'on veut bien s'y intéresser)

il s'agit d'ailleurs de la meilleure alternative aux faillites macron, le concours ayant été malheureusement supprime.

Notaire 26/06/2016 10:29

Avocats Notaires

Je n'invente rien.

Sur le tarif: son sort a été réglé
Sur la LI: son sort est en train d'être réglé.
Sur l'interpro : personne n'en veut.
Sur les charges fiscales : pouvez vous démentir ?

avocats notaires 26/06/2016 11:58

Notaire :
Vous appelez "charges fiscales" les taxes perçues par les notaires à l'occasion des mutations immobilières, incluses dans les "frais de notaire" !
C'est tellement nul que ça n'appelle même pas d'autre commentaire.

MARC 26/06/2016 09:38

Les coeff sont desormais de 0,8 du ca

Mais surtout les prix baissent car beaucoup esperent creer

Les etudes bien situees se vendent sans pb

En revanche, plus complique pour les autres

Je connais trois notaires qui n'ont pas reussi a vendre et qui sont en train de demissionner sans repreneur
Etudes mal situees mais qui se seraient vendues avant loi macron

Les services de la chancellerie et la cdc sont conscients de cela car ils le voient concretment

Je pense que cela va peser sur la carte car un systeme qui rend invendable un paquet d'office n'est pas tenable sans indemnisation

Lili 25/06/2016 23:46

Faux ....les études valent encore quelque chose....celle ou je bosse vient de se vendre à prix d'or (il y a un mois). Prêt consenti au cessionnaire sans garantie. Le cédant a passé une annonce au préalable ... 50 candidatures en 36 h via le jcp . Dossier valide par les instances sans souci . Cession bouclée en 6 mois. Dont acte

DSN NS 27/06/2016 07:43

Je suis surpris qu'une cession se fasse aussi vite. J'ai aussi répondu à des annonces. Pour être passé par là, les choses prennent beaucoup de temps. quel est le notaire qui donne dès le premier rendez-vous tous les documents ? la 2035, déclarations CSN, statuts, audit fonctionnel ?
Le cédant n'avait il pas déjà son cessionnaire sous la main ? Il n'a passé une annonce que pour la forme pour pouvoir dire, je n'avais personne en interne donc pas de promotion au sein du personnel.
sans nouveau tarif comment faire un business plan ?

Florian 26/06/2016 10:25

Tous les fous ne sont pas enfermés!! Encore un qui s'est fait avoir!!

Peter 26/06/2016 10:24

encore un farfelu...

avocats notaires 26/06/2016 08:16

Lili :
La cession de l'étude s'est "bouclée" il y a plutôt un mois, ou plutôt sept mois (6+1) ?
Il y a 7 mois nous ne connaissions pas le nouveau tarif, ni la carte ADLC.
Et "à prix d'or", c'est-à-dire avec quels coefficients sur le chiffre d'affaires et sur le résultat net, et le cas échéant quel "dessous de table" ?
Sans ces chiffres, votre commentaire n'est guère crédible.

Notaire 25/06/2016 19:43

Avocat Notaire:

Une petite polémique de plus.

Vous faites fausse route . Ce n'est pas la charge qui est payé, vous le savez .Ce qui vient alourdir les frais " dits" de Notaire, c'est la fiscalité confiscatoire payée à l'état dans un rapport de 1 à 9:

9 pour l'Etat
1 pour le notaire ( son Etude et ses collaborateurs).

Beau rendement donc ... Pour l'état.

Faits un effort Bernard, soyez un peu inventif.

Il est vrai que depuis l'échec du mensonge ADLC, vous n'avez plus grande chose à vous mettre sous la dent.

Vous persistez en outre:

Sur la réduction du tarif: elle n'a pas eu lieu, comme attendu.
Sur la baisse des prix : elle n'a pas lieu, les prix sont en adéquation des résultats qui ont, eux, baisses, depuis les tres belles années.

Je vous confirme, par contre,
rencontrer sur les routes, quelques nouveaux bus aux couleurs chatoyantes, dont le prix des transports a largement augmenté, depuis les effets d'annonces, de notre jeune épicier.

Ces prix viendront bientôt rejoindre d'ailleurs si cela continue le prix du train.

Bravo.

Mister X 25/06/2016 22:05

http://www.francetvinfo.fr/economie/loi-macron/bus-macron-autopsie-d-un-succes_1370579.html

avocats notaires 25/06/2016 21:16

Notaire :
Le montant des droits fiscaux que vous percevez lors des ventes appartient à l'Etat, tout comme les fonds des clients appartiennent aux clients, ce que tout le monde sait.
Ça n'a rien à voir avec ce dont nous parlons c'est-à-dire le chiffre d'affaires de l'office, son résultat, sa valeur.
Mais, comme indiqué ce matin, les chiffres avancés ici sont d'une telle limpidité que vous ne réussirez pas à les embrouiller.
Et ce que vous qualifiez systématiquement de polémique, ce sont les problèmes essentiels de la profession : nombre d'offices et de notaires, chiffres d'affaires, résultats, liberté d'installation, tarif, valeur des études et des parts, interpro, .., enfin toutes choses essentielles que vous voudriez évacuer du débat, mais, je dois vous le dire, sans aucune chance d'y parvenir.
Alors, en clair, soit vous êtes d'une totale mauvaise foi, soit, ce qui est encore plus grave pour vous et vos clients, vous n'entendez rien à rien.
Dans les deux cas, ça rend toute discussion avec vous très compliquée, mais de toute façon, personne n'est dupe parmi tous les lecteurs de ce blog.

PASPuNot 25/06/2016 16:11

Pour info, il semblerait que l'ANC arrête une nouvelle fois le traitement des dossiers...

Guère surprenant car impossible de savoir où l'on va avec cette carte provisoire combinée au décret du mois de mai (cessionnaire ou créateur)!

Bob 26/06/2016 10:58

@Norbert
Je ne comprends pas vos propos.
Les lauréats du concours 2015 ont passé le concours sur la base d'un décret du GDS, je comprends qu'ils veuillent que leur sort soit reconnu puisqu'ils vont créer sur décision de l'Etat.
Maintenant je pense qu'il est acquis que les zones des derniers concours sont dans des zones libres donc ils feront fasse à la concurrence comme tout le monde.
Leur étude pourrait néanmoins leur permettre d'obtenir une pseudo indemnisation dans l'hypothèse où leurs dossiers d'installation et business plan seraient validés par la chancellerie, et qu'ils se retrouveraient en difficulté.

Norbert 26/06/2016 00:18

Ya même des gens qui ont passé le concours 2015 (!) qui se plaignent qu'on ne tienne pas compte de leur point de vue , sérieux...C'est pas pour dire mais les s/m, ça existe...

PASPuNot 25/06/2016 23:57

On se connaît Peter?
Ai-je dit que cela me concernait?

Bref, une chose est sûre : les notaires Macron seront aussi mal éduqués que les notaires en place!

Peter 25/06/2016 18:52

encore un hurluberlu qui veut racheter une Etude

Florian 25/06/2016 18:34

Bien évidemment, quel farfelu irait acheter des parts aujourd'hui ? Bientôt cela ne vaudra plus rien

Notaire 25/06/2016 16:09

Avocats notaires:

Vos chiffres sont tous droit tirés d'une BD destinés aux personnes que vous décrivez . Manque les dessins .

La réalité financière , notre réalité financière est fort différente mais Il est vrai, au demeurant, que vous avez eu temps de l'oublier.

Sur les intentions de l'ADLC, reprenant en cela les opérations que vous posez , force est de constater qu'elle n' a pas fait pas la majorité.

Ses petites manipulations n'ont naturellement pas échappé à la sagacité de la profession .

Il est vrai que son "expertise" était d'une incroyable mauvaise foi.

Je dis était puisque son travail est désormais à refaire ... Sous l'autorité de notre GARDE DES SCEAUX

Notaire 25/06/2016 15:21

Bill:

Sur le premier point . Cette précision ( importante s'il en est ) n'a pas été apportée, c'est dire la qualité du texte...,
Sur le deuxième point: non pas un dessin mais un calcul, fort simple au demeurant. Demander à Bernard de publier mes réponses .

avocats notaires 25/06/2016 18:24

La réalité financière que vous évoquez est la conséquence directe de la "vénalité des charges" héritée de l'Ancien régime : quand un client paie 2.000 euros à un notaire, 1.000 seulement paient le service qui lui est vendu, et 1.000 paient la "charge".
Il va de soi que du point de vue du client et de la science économique, cette deuxième partie (le paiement de la charge), qui grève lourdement son budget, est pure hérésie.
Et c'est clairement ce système anti-economique que la réforme Macron, en s'appuyant sur le savoir-faire de L'ADLC, veut casser.
La LI va réduire le prix des offices à ce qu'il doit être : le prix d'une clientèle civile et de l'équipement qui permet de rendre et vendre le service. Et rien d'autre.
On doit donc s'attendre à une baisse drastique du prix des études et des parts (la moitié ?), tout comme à une réduction du tarif, lequel devra correspondre à la seule rémunération du service réellement rendu (baisse de moitié également ?, en plusieurs fois).

Notaire 25/06/2016 14:40

....

Et paiement de l'IR.

Dans ce cas conseilez à vos DN de bien rester collaborateurs : ils gagnent aujourd'hui plus sans responsabilite personnelle et dans responsabilite sur leurs deniers.

Bob 26/06/2016 11:01

Ce métier est rentable aujourd'hui et non demain.
Seuls ceux qui auront beaucoup de tréso arriveront à tuer les jeunes pouces comme ce que l'on a observé chez les agents immobiliers, mais comme dit l'ADLC c'est le jeu sain de la concurrence.
C'est ce point que le GDS ne veut pas voir et qui fera qu'en pratique tout est fait pour que ce nouveau système fonctionne au ralenti

Macronéconomiste 26/06/2016 01:14

Mon bon Notaire, vous virez à la caricature, cela en devient ridicule. Si ce métier était si peu rentable, vous l'auriez quitté depuis longtemps.
Et les banquiers ne prêteraient pas des centaines de milliers d'euros sans garantie pour acheter des parts..

avocats notaires 25/06/2016 15:45

Il serait sans doute opportun de créer un cours de mathématiques élémentaires (et même rudimentaires pour certains) dans le cursus des DN, avec, bien entendu, obligation pour les anciens d'y participer afin de se (re)mettre à niveau.
Une amélioration du niveau, même minime, faciliterait grandement les débats. Mais les 1816 y tiennent-ils vraiment ? Il en font surtout un maximum pour enliser la réforme et que rien ne bouge.
Leur immobilisme est de marbre. Rodin n'aurait pas fait mieux.

avocats notaires 25/06/2016 15:20

Notaire :
Si vous n'êtes pas de mauvaise foi (hypothèse d'école), alors c'est vraiment grave.
150.000 € c'est, bien entendu, le résultat net par notaire, avant remboursement de son emprunt et paiement de son IR.
Mais comme le prix des études et des parts va beaucoup baisser (c'est déjà bien engagé), la question du remboursement de l'emprunt va se réduire d'autant.
Et pour faciliter encore votre compréhension, voici un exemple très simple qu'un enfant du cours élémentaire (8 ans) vous expliquerait sans peine :
Si, dans une agglomération, 20 notaires font ensemble 15 M€ de CA, soit 30 fois 500.000 €, alors on permet, dans cette même agglomération, la création de 10 offices supplémentaires.
C'est d'une simplicité "biblique", à laquelle seuls les 1816 refusent d'accéder.
C'est d'ailleurs ce type de critère que L'ADLC a retenu pour sa carte.
Et si les 1816, qui aspirent à être administrés sur le mode soviétique (mais pas pour leurs revenus), et qui ont des exigences contradictoires, ne sont pas en mesure d'accepter cette régulation, alors la seule issue est la LI pure et simple pour tous les DN. Lesquels créeront (ou pas) leur office selon leurs propres criteres, comme n'importe quel entrepreneur et n'importe quelle profession libérale, notamment les avocats et les EC avec lesquels les notaires seront très bientôt associés dans les cabinets interpro.
Si vous ne comprenez pas ça, alors personne ne peut plus rien pour vous.

Notaire 25/06/2016 14:36

....

Refaites bien vos calculs

Notaire 25/06/2016 14:35

Avocats notaire:

Mon pauvre Bernard. Le chiffre d'affaire n'est pas le résultat.

150.000 euros avant le remboursement du prêt d'installation .

Pau 25/06/2016 13:41

A notaire : seriez vous fondamentalement depourvu de neurones ou impregne d une mauvaise foi extreme ? La demonstration mathematique est
Imparable

Notaire 25/06/2016 13:12

AVOCAT Notaire:

Bernard réfléchissez svp.

Pour les études qui font aujourd'hui plus de 500000,00 eur de CA ( nombreuses) on diminue, façon Georges marchais, leur chiffre d'affaire pour arriver à les caser dans vos 500000,00 euros x1600 notaires .

Du coup ça fait plus 1600 notaires...

Votre logique est imparable ...



.....

Bill 25/06/2016 12:34

@ DSN : Liberté de déplacer son étude située en zone libre signifie liberté de se déplacer seulement dans ''sa circonscription libre'' pas dans toute la zone verte ! Pour préserver le maillage, évidemment.
@ notaire : il faut vous faire un dessin ? Merci à avocats notaire pour son explication très claire.

Articles Récents