Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2017 4 02 /02 /février /2017 14:53
TOUJOURS PLUS POUR FILLON
TOUJOURS PLUS POUR FILLON

Un correspondant nous signale cet article de RTL :

http://www.rtl.fr/actu/politique/francois-fillon-aurait-touche-200-000-euros-pour-un-emploi-qu-il-n-a-jamais-revele-7787023271

François Fillon aurait touché 200.000 euros pour un emploi qu'il n'a jamais révélé

"Mediapart" révèle que le candidat à la présidentielle est salarié depuis 2012 par une société de conseil. Un contrat dont il n'a jamais fait état publiquement.

À chaque jour son lot de révélations. Après celles du Canard Enchaîné, c'est au tour de Mediapart de renchérir ce mercredi 1er février en dévoilant un juteux contrat signé par François Fillon lorsqu'il a quitté Matignon au printemps 2012. Le pure player révèle que l'ancien premier ministre occuperait depuis cette date un poste de senior advisor du groupe Ricol Lasteyrie. Il serait également membre du comité stratégique de ce groupe spécialisé dans le conseil qui compte parmi ses clients de nombreuses sociétés du CAC 40, notamment Air France, Alstom, BPCE, Engie, affirme Mediapart. En 4 ans et demi, cet emploi lui aurait rapporté près de 200.000 euros.

René Ricol, cité par Mediapart, détaille la mission de François Fillon comme une aide pour "réfléchir aux défis de la globalisation." Ce dernier a collaboré avec le député de Paris à l'époque où il était à Matignon, est-il écrit. François Fillon a travaillé pour son groupe au travers de sa société de conseil, 2F. Une société lucrative qui lui a rapporté près de 600.000 euros en 4 ans, avait révélé Le Canard Enchaîné en 2016, mais pour laquelle François Fillon avait toujours refusé de divulguer la liste de ses clients.

Depuis la loi sur la transparence de la vie publique, promulguée après l'affaire Cahuzac, les parlementaires sont tenus de publier une déclaration d'intérêt afin de mettre en évidence de possibles conflits d'intérêts. Dans sa déclaration, ce contrat avec Ricol Lasteyrie est protégé par la société 2F de François Fillon, actuellement empêtré dans une affaire d'emplois fictifs présumés de son épouse Penelope, notamment à l'Assemblée nationale."

On a déjà vu cette tête-la quelque part !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Le vilain canard 02/02/2017 22:06

Par curiosité, je me suis renseigné sur la situation "notariale" de la commune de notre bon roi Fillon (je l'appelle comme çà car il semble attaché à l'Ancien Régime).
Renseignements pris auprès d'une agence locale, il semblerait que dans sa commune, d'environ 12.500 habitants, il n'y ait qu'un Office Notarial ce qui peut étonner pour une région rurale.
Tout aussi surprenant, cet Office est dirigé par le même "réseau" familiale depuis plusieurs générations.
De là à dire que les liens entre Fillon et cette entreprise familiale aient empêché toute forme de concurrence, il n'y a qu'un pas que chacun jugera opportun de franchir (ou pas).

avocats notaires 03/02/2017 09:05

Un parlementaire n'a pas vocation à devenir riche.
S'il le devient alors qu'il ne l'était pas avant d'être élu, il n'y a qu'une explication : la corruption.
Idem s'il a un train de vie sans rapport avec son traitement de parlementaire.
Il faut exiger une totale transparence sur le patrimoine et les revenus des élus, et sévir systématiquement.
C'est le prix à payer pour prétendre représenter les citoyens.

avocats notaires 03/02/2017 08:22

La démarche de Fillon est élémentaire :
Il a voulu offrir à sa famille la vie de château alors qu'il n'en avait pas les moyens.
Il a voulu vivre comme un riche alors qu'il ne l'était pas.
Ainsi, le seul entretien de son château et du parc de 6 ha (salaires et charges des gens de maison, entreprise pour le parc, entretien et travaux sur les vastes bâtiments, taxes, ...), excède de beaucoup son traitement de parlementaire.
Alors, au lieu de revendre son château et de vivre comme une famille standard de la middle class, il a délibérément choisi de sauver les apparences en piquant, par tous les moyens à sa disposition, l'argent de la République.
Et ce gap entre ses revenus "normaux" de parlementaire et son standing "de riche" en fait une cible de choix pour la corruption sous toutes ses formes.
Ces jours-ci, la presse américaine et anglaise se fait l'écho de cette affaire Fillon, et évoque la corruption endémique en France.
Très curieusement, ce terme de "corruption" semble banni en France, comme si cela devait conjurer le phénomène, ou le masquer encore pour un temps.
La corruption du personnel politique ne serait-elle pas tellement répandue qu'il ne faille surtout pas en parler de peur d'une explosion ?

J-3 (Pénélope) 02/02/2017 23:06

Je le crois volontiers

Ag 02/02/2017 21:53

Et les frais du ministère de l'économie utilisés par Macron pour lancer sa campagne c'est bizarre votre blog n'en parle pas
Les repas, les rencontres multiples avec des personnalités qui n'ont rien avoir avec sa fonction ce n'est pas un ministre fictif ça ??
À mon sens autant condamnable que Fillon mais bon c'est pas grave j'imagine
Pourquoi aucun média n'en parle
Je ne compte plus les articles du blog sur Fillon et même pas une petite ligne là dessus
Attention je n'excuse pas Fillon au contraire mais il faudrait être un peu plus réaliste avec votre poulain
Pas de censure svp

avocats notaires 03/02/2017 21:23

Ils ont tout simplement choisi le bon candidat. Et l'affaire Fillon les confirme dans leur choix.

Mister X 03/02/2017 21:14

Vous trouverez les réponses dans l'interview qu'a donné Macron sur TF1 (YouTube est votre ami).

Regis 02/02/2017 18:30

Je croyais que les insultes etaient censurées sur ce blog

avocats notaires 03/02/2017 10:05

Analyse critique :
Je reconnais ma partialité.
C'est celle de la lutte contre la corruption sous toutes ses formes, y compris dans le notariat, les liens inavoués entre les notaires et les élus, les raisons de la protection des 1816 par des élus pas toujours très clean, le parti pris du candidat "libéral" Fillon envers le notariat "Ancien Régime".
En échange de quoi ?

Analyse critique 03/02/2017 09:34

Bien dit Ag! Le cas Fillon est inexcusable au plan moral à défaut de lui valoir une condamnation judiciaire le cas échéant, et le disqualifie irrémédiablement pour la présidentielle. Il est dommage que cela sorte maintenant au risque de fausser le jeu démocratique par l'exclusion d'un courant politique pour des faits remontant à plusieurs années. Par ailleurs, "le deux poids deux mesures" observé dans les médias et sur ce blog est troublant en rapport au traitement privilégié fait à Mr Macron. Quid de la question des frais de bouche du ministère? Sa déclaration d'ISF? Ses déplacements à Londres dans le cadre de ses attributions ministérielles occupés à lever des fonds pour son mouvement? Qui en parle? Silence radio...Il serait intéressant d'ailleurs, je suis surpris qu'aucun journaliste ne s'y penche, de lever le voile sur les mécanismes de financement de la campagne de Mr Macron soutenu par aucun parti car dit hors système (la blague!). Mon petit doigt me dit que l'on n'y dénicherait quelques informations croustillantes...L'on n'y verrait je le crains, qu'il est largement soutenu par les milieux d'affaires et la planète financière et laisse planer un sérieux doute sur l'indépendance du sieur Macron une fois au pouvoir en proie à ses lobbyes qui l'auront porté au pouvoir.
Ce dernier se faisant le chantre de la transparence (encore hier matin au micro de France Inter), il pourrait nous éclairer sur tous ces points, peut-être?
Alors, Mr Trigallou, êtes-vous si certain qu'une fois que votre champion que sera aux pouvoirs, nous en aurons terminé avec les trafics d'influence et la corruption endémique qui mine notre pays et que vous dénoncez à juste titre? Votre partialité ne sert pas votre cause...

guillotine 02/02/2017 17:43

Voilà le résultat de l'éducation d'un notaire à son fils : l'appât du gain, le pognon, l'arrogance, le mensonge, l'orgueil... de fieffés coquins. Quelle race de dégénérés ! FILLON désormais sera synonyme de mensonge et sera associé à toutes les images de l'hypocrisie.